background preloader

EPE

Facebook Twitter

Peut-on développer le tourisme à Mayotte

Tourisme durable à mayotte. Le tourisme est sans nul doute l'une des voies de développement de Mayotte...

Tourisme durable à mayotte

Le développement du tourisme est sans nul doute l'une des voies de développement de Mayotte. Ses richesses naturelles, terrestres et marines, son héritage culturel diversifié, sont autant d'attraits qui peuvent favoriser la fréquentation touristique. Encore faut-il savoir quel type de tourisme on veut développer et comment le mettre en œuvre. Mayotte arrive tardivement sur le marché touristique : ce peut être un avantage si elle sait éviter la reproduction des erreurs commises ailleurs, sous réserve de clarifier les objectifs et la stratégie de développement touristique. Développement touristique de Mayotte : appels à projet international pour quatre sites / En direct de Mayotte / Actualités / Mayotte - IleMayotte.com. Lundi 24 Janvier 2011 Le Conseil général de Mayotte et l'Etat français - relayé sur place par la Préfecture- mettent en place un programme de développement touristique de l’île au lagon.

Développement touristique de Mayotte : appels à projet international pour quatre sites / En direct de Mayotte / Actualités / Mayotte - IleMayotte.com

Rappelons que cette dernière deviendra définitivement, dès avril prochain, un département français (le 101 ème). Ce programme, basé sur un document officiel intitulé le PADD ( Plan d’aménagement et de développement durable) et adopté officiellement dans sa dernière version le 22 juin 2009, consiste notamment à créer des hôtels aux standards internationaux et des aménagements touristiques sur neuf sites stratégiques, en bord d’océan, en dérogation à la Loi Littoral. Préfecture et Conseil Général viennent de lancer des appels à projet concernant quatre des neuf sites en question. Il s’agit de : ECONOMIE MAYOTTE. Le secteur de l'artisanat traditionnel est important à Mayotte.

ECONOMIE MAYOTTE

Il recouvre essentiellement : - l'artisanat d'art (broderie, poterie, vannerie, travail du bois) ; - la restauration traditionnelle ; - les activités agricoles fondées sur l'autoconsommation (cultures, élevage, pêche) ; - les couturiers. Les autres activités artisanales sont constituées de petits entrepreneurs, d'artisans intervenant dans le domaine du bâtiment, effectuant des travaux d'électricité, de maçonnerie, de menuiserie, de plomberie ou encore de réparation automobile. Ce type d'artisanat est relativement récent et résulte de l'urbanisation croissante et de la modernisation de la société mahoraise. Depuis quelques années on assiste à une croissance du petit commerce, ce phénomène est la traduction d'une élévation certaine du niveau de vie et des progrès dans le système d'approvisionnement.

Le bâtiment et les travaux publics constitue le principal secteur d'activité de la collectivité. Histoire et Géographie / Découvrir Mayotte / Culture, Tourisme et Patrimoine / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État à MAYOTTE. Mayotte, l'île au lagon Située dans l'hémisphère sud, entre l'équateur et le tropique du Capricorne, à l'entrée du Canal du Mozambique, à mi-chemin entre Madagascar et l'Afrique, Mayotte est un petit archipel volcanique de 374 km².

Histoire et Géographie / Découvrir Mayotte / Culture, Tourisme et Patrimoine / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État à MAYOTTE

Il forme lui-même la partie orientale de l'archipel des Comores. Mayotte comprend deux îles principales et une trentaine de petits îlots parsemés dans un lagon étendu sur plus de 1 500 km². Mayotte (3/4): l'île peut-elle miser sur le tourisme ? Economie. Agriculture - Pêche - Aquaculture A Mayotte, l’agriculture et la pêche sont des activités traditionnelles et familiales, représentant un moyen d’autosuffisance alimentaire ou un complément de revenu.

Economie

En 2009, les principaux produits mahorais exportés ont été les poissions issus de l’aquaculture (première exportation en volume) et les huiles d’essence d’ylang-ylang. L’île comptait, en 2009, 20.703 exploitations agricoles pour une superficie agricole utilisée (SAU) de 22.257 hectares, soit plus de la moitié de la surface de l’île. Les cultures vivrières sont prépondérantes et assurent la consommation alimentaire de la cellule familiale.

La banane est cultivée sur plus de 4 600 hectares, sa production était estimée à 17 000 tonnes en 2003. Avec une Zone économique exclusive (ZEE) de 74 000 km² Mayotte dispose d’un important potentiel dans le secteur de la pêche. Transports. Tourisme et loisirs / Découvrir Mayotte / Culture, Tourisme et Patrimoine / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État à MAYOTTE. Un éco-tourisme varié Mayotte est dotée d'un des plus beaux et plus grands lagons fermés du monde, mais aussi d'un environnement terrestre très riche et préservé, aussi bien pour sa faune que pour sa flore.

Tourisme et loisirs / Découvrir Mayotte / Culture, Tourisme et Patrimoine / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État à MAYOTTE

Les loisirs et activités touristiques sont donc tout naturellement centrés sur cet environnement enchanteur. Le lagon de Mayotte permet ainsi la pratique de nombreux loisirs marins, comme la découverte et l'observation de sa foisonnante faune aquatique; le jet ou encore le ski nautique. Les coraux y ont créé de magnifiques “spots” de plongée sous-marine, à parcourir encadré par l’un des clubs de plongée présents sur l’île, et ses eaux très poissonneuses ravissent les pêcheurs sportifs ou au gros.

La navigation de plaisance est également pratiquée toute l’année parmi la multitude d’îlots du lagon, alors que les amateurs de sports de voile profitent des alizés de " l’hiver austral " entre juin et octobre. Une île sportive et rythmée par les fêtes. A Mayotte, Manuel Valls détaille « l’avenir » de l’île. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bastien Bonnefous (Mayotte, envoyé spécial) Le folklore parfois peut être très politique.

A Mayotte, Manuel Valls détaille « l’avenir » de l’île

Manuel Valls en a fait l'expérience à son arrivée, samedi 13 juin, à Mayotte, dans la foulée de son déplacement de deux jours à La Réunion. Le premier ministre, accompagné par la ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et la ministre des outremer, George Pau-Langevin, a été accueilli au conseil départemental de Mamoudzou par des chants et des danses traditionnels mahorais : le « déba » qui exprime des louanges religieuses au prophète – Mayotte est un territoire à 95 % de confession musulmane – et le « chigoma », habituellement réservé aux cérémonies de mariage.

Maîtrisant peu la langue locale, Manuel Valls n'a pas directement répondu à ces injonctions. Paradoxalement, le premier ministre n'a pas souhaité vraiment mettre l'accent durant sa visite sur la lutte contre l'immigration clandestine. . « La France a une grande ambition pour Mayotte »