background preloader

Réseaux socionumériques et recherche

Facebook Twitter

Mon petit twitter scientifique illustré. Twitter, cette plateforme de microblogging, est fascinante pour certains, effrayante ou sans aucun intérêt pour d’autres.

Mon petit twitter scientifique illustré

En tout cas Twitter ne laisse pas indifférent. Mais derrière ce géant des réseaux sociaux se cache un diamant brut qui ne demande qu’à être façonné: une communauté scientifique très active, une source d’informations inépuisable en temps réel, un outil de veille technologique et un forum de discussion. Comme scientifique, Twitter est donc devenu pour moi un outil de travail comme un autre. Ce petit billet n’a pas la prétention ni l’ambition d’être un guide mais juste un témoignage de mon utilisation de Twitter en tant que scientifique. Pour que ce billet ne soit pas trop long, j’ai mis les images en tout petit. 1- Un outil de recherche bibliographique presque comme un autre. Ouvrir_un_compte_twitter_pour_son_labo_-_version_web.pdf. Les universités Françaises sur Twitter - Janvier 2015Manuel Canévet. Voici le Top 10 des universités françaises sur Twitter (par nombre de followers).

Les universités Françaises sur Twitter - Janvier 2015Manuel Canévet

Un top 10 inchangé depuis quelque temps (décembre 2014). Ce mois-ci, la croissance moyenne de ce top 10 est de 200 abonnés supplémentaires par compte, avec cependant la locomotive @univnantes et ses 750 nouveaux followers. Il y a eu des cadeaux plus gros que d’autres au pied du sapin :-). On compte encore 58 universités sous la barre des 5000 abonnés, 17 sous la barre des 1000 et certaines d’entre elles n’ont pas encore de compte. Seules 11 d’entre elles sont « certifiées ». Vous vous êtes fixés des objectifs d’audience pour 2015 ? Quand les chercheurs cherchent leur voie (voix) sur Twitter.

Il y a plusieurs semaines (mois?)

Quand les chercheurs cherchent leur voie (voix) sur Twitter

, avec @3wen et @pareto35, on nous avait demandé d'écrire un petit article sur Twitter, et sur l'usage de Twitter dans le monde de la recherche, pour la Newsletter du CREM (Centre de Recherche en Économie et Management, de l'Université de Rennes 1, et de l'Université de Caen). On avait envoyé l'article, et je n'y avais plus pensé. Or cet après-midi, @alisag1728 publiait "25 Interesting Observations About How Academics Use Twitter" qui éclairait le débat, et qui m'a refait pensé à cet article. Carrefour de l'IST 2014 - Chercheur 2.0 : retour d’expérience sur l’utilisation d’Academia et ResearchGate - 2014-11-25.

Observatoire 2014 de l'usage des réseaux sociaux par les organismes de recherche. Au sommaire : Synthèse des résultats de l’Observatoire 2014 Depuis 2012, Sircome réalise une étude annuelle de l’usage des réseaux sociaux par les organismes français de recherche.

Observatoire 2014 de l'usage des réseaux sociaux par les organismes de recherche

L’observatoire 2014 révèle une professionnalisation remarquable : les organismes sont très nombreux à investir différentes plateformes et à se montrer créatifs. Les doutes sur la pertinence de leur usage soulevés lors de l’étude 2012 ont laissé la place à l’envie d’expérimenter, de maîtriser et d’utiliser au mieux leurs ressources. Les médias de conversation et les médias vidéo ont fait leurs preuves et ont gagné leur place. Infographie : Observatoire 2014 de l’usage des réseaux sociaux par les organismes de recherche (Cliquez sur l’infographie pour obtenir un fichier de meilleure définition) Présentation détaillée des résultats Les résultats de cette étude ont été présentés le 12 novembre 2014 à une vingtaine de représentant d’organismes de recherche, dans les locaux de l’INRS à Paris.

About that Science article on ‘science stars of Twitter’ I’m #10! In Response to the Top 50 Science List. Twitter's science stars, the sequel. We listed.

Twitter's science stars, the sequel

The top 50 science stars of Twitter. Genomicist Neil Hall sparked an online tempest this summer by proposing a “Kardashian Index,” or K-index—a comparison of a scientist’s number of Twitter followers with their citations.

The top 50 science stars of Twitter

Scientists with a high score on the index, named after the reality TV star Kim Kardashian, one of the most popular celebrities on the social media platform, should “get off Twitter” and write more papers, suggested Hall, who works at the University of Liverpool in the United Kingdom. Though Hall says he meant his K-index lightheartedly, his article in Genome Biology sparked a Twitter storm of criticism.

So just who are the Kardashians of science, and is Hall’s criticism justified? Offre réseaux socio numériques pour scientifiques. Did you hear? Researchers are social (at least online) Back in August, we were talking about the new metric Twitter had given birth to: the Kardashian index.

Did you hear? Researchers are social (at least online)

Meant as a joke, to criticize or draw attention to scientists blabbering (and seriously discussing!) On the short-form social network, this index was supposed to compare academics’ Twitter fame with their “real” scientific output (publications and such). Now that we’re all on the same page, allow me to state the obvious: regardless of what they produce on an academic level, scientists use social media in the context of their research, and Twitter is one of them. Why Academics Really Use Twitter. L'identité numérique du chercheur. Inria : une galaxie de réseaux - Enquête sur Educpros. Enquête | Politique Réseaux sociaux : à chaque établissement sa stratégie digitale Caroline Franc | Publié le , mis à jour le.

Inria : une galaxie de réseaux - Enquête sur Educpros

Pourquoi et comment les scientifiques utilisent-ils les réseaux sociaux ? L’usage des réseaux sociaux numériques par les scientifiques intéresse voire interpelle les différents acteurs de la recherche.

Pourquoi et comment les scientifiques utilisent-ils les réseaux sociaux ?

Au plan national par exemple, on peut rappeler l’enquête initiée en juin par Couperin et relayée dans les différents organismes de recherche français pour préparer le futur projet européen Foster ( Le questionnaire d’enquête intègre des questions pour connaître les usages et pratiques des réseaux sociaux de la recherche et de l’Open Access. De plus en plus d’ éditeurs incitent les auteurs à utiliser les réseaux sociaux numériques pour communiquer sur leurs travaux et intègrent sur les pages qui leur sont destinées des passerelles directes vers ces outils.

Sur le terrain, les documentalistes constatent la progression du nombre de profils de “leurs chercheurs” sur ces réseaux sans avoir une idée précise de l’engagement des personnes, du temps passé et de la réelle valeur ajoutée de ces outils. La Puce à l'Oreille veut tweeter // 10 oct. 2013.