Une question sur le futur des classements de blog : l'accès au c Une question sur le futur des classements de blog : l'accès au c Hier soir, comme quelques autres blogueurs politiques, je me trouvais à la soirée organisée par Wikio pour nous présenter le futur classement. La présentation fut animée par Jean Véronis et Pierre Chappaz qui nous informèrent de la prise en compte des tweets dans le classement pour pondérer les liens, ceux-ci étant progressivement en train de flancher. Ainsi, maintenant, pour continuer à jouer avec le classement, il va falloir tweeter, et massivement si on espère se rapprocher des blogs geek ou SEO.
De l'utilité d'une association de blogueurs ? Hier soir, lors de la République des Blogs, une longue discussion s'est déroulée entre Reversus, Vogelsong, Dagrouik et Gérald de Marianne2.fr sur la question de la monétisation des contenus des blogs. Cette question, dans les multiples questionnements des blogueurs en ce moment, a réapparu régulièrement. Personnellement, à part les deux trois articles publiés chez Vendredi, je n'ai jamais touché un kopeck du blog, pas même par la pub Google placée au-dessus de l'article. Ce n'était de toute façon pas mon but à l'origine. Cependant, certains blogueurs, qui investissent beaucoup dans leurs billets, trouveraient cohérents de trouver un moyen d'obliger les entreprises commerciales à rémunérer, même symboliquement, les contenus qu'elles utilisent. De l'utilité d'une association de blogueurs ?
Faut-il blogu Il y a quelques jours, le Faucon se demandait s'il fallait bloguer au mois d'août. Apparemment, malgré la chaleur estivale et la visite du nouveau numéro 1 du classement général Wikio, il n'a pas réellement réduit son rythme personnel de publication, ce qui est une réponse claire à sa propre question. Aujourd'hui, Eric pose une problématique assez identique en se posant la question du danger important des marronniers qu'on risquerait de grimper assez facilement dans une période creuse comme celle-ci. Il est vrai que, y compris pour moi, cette période estivale est un gros piège. Habituellement, même si des ministres peuvent parfois créer des surprises, le monde éducatif est au repos. Or, le sujet principal de ce blog reste notre très chère école, et il est difficile d'en parler lorsqu'on n'y est pas. Faut-il blogu
Hier, j'ai découvert avec suprise la déclaration d'intention de Rubin, nous annonçant la fermeture de son blog politique et sa migration définitive sur Posterous, dans le but de diversifier sa prose. Dans ce même papier, Rubin y faisait une longue promotion de Friendfeed, louant les possibilités ouvertes par ce nouveau système de partage d'informations en ligne. De suite, je me suis inscrit sur ce truc-là, pour voir un peu de quoi il s'agissait. Friendfeed, n Friendfeed, n
Internet : un Lorsqu'internet s'ouvrit au grand public, on entendit les loups hurler. Tous les maux furent plaqués sur le réseau, au dos décidément très large. On annonçait la fin de l'écrit, rien de moins. Bientôt, cher lecteur, le courrier disparaîtrait, avec ses jolies formules et son style inimitable ; le langage SMS se diffuserait partout, entraînant une régression linguistique grave ; on passerait à l'oral puisque la visiophonie allait prendre le pas sur les autres moyens de communication. Rapidement, l'usage de l'écrit ne serait plus, et notre civilisation s'effondrerait, submergée par les hordes asiatiques et surtout musulmanes, prêtes à nous supplanter. Après plus d'un an de blogage, mon constat est tout autre. Internet : un
Les Espagnols Wikio publie ce matin son classement européen des blogs. C'est la première fois que je regarde ce classement, et j'ai donc tout de suite cherché les blogs français qui s'y trouvaient. Nicolas trône à la 36e place, et il n'y a pas d'autres blogs politiques français, même pas les miens. Cela signifie bien que notre soi-disant influence est au mieux un mythe, au pire un mensonge dont nous nous drapons pour pouvoir continuer à bloguer. Ce qui est intéressant, c'est que d'autres pays semblent beaucoup plus avancés que nous dans le développement et surtout, la notoriété de ce type de média. Les Espagnols
Hier soir se déroulait, cher lecteur, la République des Blogs (RDB). Vu que c'était ma troisième RDB et que je commence à connaître du monde, j'ai eu la joie de m'entretenir avec Gonzague Dambricourt, Rubin, Criticus, Authueil, Eric, Dagrouik (très rapidement), Juan (rapidement aussi, je n'ai pu savoir comment il arrivait à produire autant de billets), Quitterie Delmas, Hervé Torchet, Aurélien avec qui j'ai diné et avec qui j'ai eu une conversation très intéressante. J'ai aussi rencontré un membre de la rédaction de l'hebdomadaire Vendredi. Je dois te dire que je commence à pratiquer un peu maintenant le petit monde des blogueurs politiques. Hier, avant d'aller à ce rendez-vous, je m'interrogais sur la place des femmes dans ce milieu. Certaines blogueuses (tu pourras le lire dans les commentaires) ont mal pris mon billet, pensant que je développais une espèce de pseudo-machisme déguisé, ce qui n'était en rien le cas. Le blog polit Le blog polit
J'ai découvert avec intérêt un billet du Chafouin qui concerne l'anonymat des blogueurs. Comme tu pourras le lire dans les commentaires, une violente polémique l'a opposé à certains contradicteurs. Cette question de l'anonymat est intéressante en soi. Personnellement, j'aimerai vraiment ne pas être anonyme. Tous les jour Tous les jour
Cohérence, pr Je vais, en cette belle soirée d'automne, te conter, cher lecteur, une petite aventure du blogueur tout à fait moyen que je suis. Hier matin, avant une magnifique manifestation qui a encore fait enrager les réactionnaires soi-disant blogueurs, je me suis levé un peu tôt et j'ai fait ma traditionnelle tournée de ma soixantaine de blogs favoris grâce à mon Netvibes. Comme souvent, j'ai regardé le blog de l'aimable Didier Goux, et j'ai trouvé ce billet. Pour une fois, le troll officiel de Nicolas a décidé de faire un compliment envers une autre blogueuse, avec des tournures dont il a le secret. Etonné qu'il en émette, j'ai immédiatement cliqué sur le lien en question. Cohérence, pr
Charlatan Cré
Comment tente Comment tente Si tu es, cher lecteur, un habitué des blogs francophones de toute nature, tu verras vite que de nombreux articles sont consacrés à un sujet fondamental : les classements de blogs. Ces classements sont censés matérialiser « l’influence » d’un blog. Qu’est-ce que l’influence, cher lecteur curieux ? Il s’agit, apparemment, du nombre de liens qui sont faits par d’autres sites en direction de ton papier du moment ou de ton site dans son ensemble, mais aussi d’une mesure du référencement sur Google par exemple. Lorsque j’ai débuté, à la toute fin du mois d’avril 2008, j’ai commencé par écrire des articles, et j’ai suivi une stratégie de commentaires et de liens vers d’autres blogs pour attirer quelques lecteurs. Je dois admettre que j’ai réussi à en attirer maintenant un nombre certes petit, mais quand même significatif.
Je sais, cher lecteur étonné, que ce titre de billet doit te surprendre. Serait-il possible qu'un privilégié comme moi soit d'accord pour une fois avec le terrible journaliste de RTL-Canal + ? Serait-il possible qu'il ait pu me convaincre de quelque chose ? Aurai-je enfin admis l'idée que la seule politique viable pour notre République est la réduction des déficits par la diminution des dépenses ? Non, cher lecteur, je tiens à te rassurer tout de suite, loin de moi cette ignominieuse idée. J.-M. Apathie
Hier soir, tard, j'ai découvert un article de Luc Mandret intitulé : "Quel avenir pour le blogging politique en France ?" L'auteur s'y intéresse à la Convention démocrate de Denver et à l'opération montée par Google, qui a accueilli dans une structure totalement adaptée 500 blogueurs qui ont couvert l'événement. Cette tendance n'est pas nouvelle, et j'ai moi-même pu voir sur de nombreux blogs, de gauche comme de droite, que les grandes institutions n'hésitent plus à faire venir des blogueurs sur des événements pour bénéficier d'autres moyens de diffusion d'information. Les blogs : p
Lorsque je me suis lancé dans la blogosphère politique, à la fin du mois d'avril dernier, j'ai reçu une multitude de conseils, visant à m'attirer des lecteurs pour pouvoir échanger un maximum. L'un de ces conseillers m'avait dit de commenter sur d'autres blogs politiques, où je trouverai des locuteurs, et qui m'attireraient des lecteurs. J'ai donc tapé blog politique sur Google, et je suis tombé chez René Foulon, qui a été un des premiers blogs à sortir à l'époque. Cela m'a amené à débuter mes commentaires sur le réseau LHC. Commentez sur
Depuis quelques jours, la blogosphère bruisse d'un nouveau scandale. Un jeune blogueur de 20 ans, Louis, est attaqué par le maire UMP de Loudéac. Ce jeune homme était candidat sur la liste socialiste de la commune aux dernières municipales. Je ne connais pas tous les tenants de cette affaire. Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à consulter les blogs de Didier et de Nicolas. Personnellement, je n'en dirai pas plus car je ne souhaite pas m'exprimer sur une affaire judiciaire en cours. Le pouvoir vo