background preloader

Plantes

Facebook Twitter

Plantes bio-indicatrices

Légumes. Plantes sauvages. Perpétuels. Boutures et & Flore. Médicinales. Plantes Toxiques. 8 associations de plantes testées au potager et verger bio. Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ?

8 associations de plantes testées au potager et verger bio

Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Cette dernière est probablement un peu moins connue en France. Cette année je vais expérimenter 8 associations de plantes jamais testées dans mon potager, certaines sont bien connues par les jardiniers, d’autres moins. Le but est expérimental, à chaque association il y a un ou plusieurs effets recherchés. Les trois sœurs – Haricot Maïs Courge Maïs Haricot Courge Cette association est relativement bien connue, davantage outre atlantique car elle était traditionnellement utilisée par les ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale. Comment procéder en pratique ? Semez en ligne le maïs doux par poquet de 2 ou 3 graines tous les 30 cm. Chou – Mélisse – Cosmos Melisse La mélisse, surnommée le piment des abeilles est une plante mellifère très plaisante au potager.

Les cosmos sont des fleurs à la mode dans les jachères fleuries. Fruit. Feuilles. Ryzomes, racines... Bulbes. Cultivez l'absinthe au potager pour repousser les ravageurs. L’absinthe, bien connue pour sa liqueur surnommée la fée verte, n’en reste pas moins une belle plante aux vertus aromatiques et médicinales.

Cultivez l'absinthe au potager pour repousser les ravageurs

Au potager elle est à la fois décorative, aromatique et utile car son odeur repousse certains insectes nuisibles comme la mouche des semis des haricots et les altises des choux. Généralités Nom commun : AbsintheFamille : AsteracéesGenre : ArtemisiaEspèce : absinthium. La Consoude, la Grande Amie du Jardinier Bio. Les légumes chouchous en permaculture, partie 1 - Graines de vie Oasis co-créastère. La problématique était la suivante : trouver des légumes qui donnent en abondance avec un minimum de travail, qui se consomment en hiver et pourraient être utilisés comme base pour les salade, les jus, les sauces, les soupes en Alimentation crue (et oui, c’est un peu ma spécialité l’Alimentation Vivante).

Les légumes chouchous en permaculture, partie 1 - Graines de vie Oasis co-créastère

Et bien, vous savez quoi ? J’ai trouvé ! Voici le premier légume chouchou du permaculteur crudivore, le chouchou ! Découvrons plus en détail ce légume, un petit descriptif botanique, la culture du chouchou et ses utilisations crues… ou non. Descriptif botanique Le chouchou (nom latin Sechium edule) appelée aussi christophine ou chayotte, est une plante vivace de la famille des cucurbitacées, cultivée sous climats tempérés à chauds comme plante potagère pour son fruit comestible. C’est une plante vivace par sa souche tubéreuse, mais elle n’est pas rustique en climat tempéré froid. Permaculture Photo de l’oranger chouchouté ? Les plantes entendent-elles ?

Ceux qui, comme moi, aiment Franquin, ont probablement le souvenir de cette planche savoureuse où Gaston Lagaffe, pensant que les plantes sont sensibles à la musique et désireux d'accroître le bien-être d'un pied de lierre, veut lui jouer un petit air.

Les plantes entendent-elles ?

Mais aux premières notes affreuses émises par le tristement célèbre gaffophone, la plante tente de s'échapper par la fenêtre ouverte... Ce que dit le gag, c'est que le son de cet instrument générateur de catastrophes doit vraiment être horrible si "même un végétal" ne le supporte pas. Encore faut-il que les plantes ne soient pas sourdes comme leurs pots et qu'elles puissent percevoir les vibrations sonores. La notion de communication dans le monde végétal a longtemps été tenue pour marginale (voire inexistante) quand elle n'a pas été raillée. Les plantes peuvent apprendre et mémoriser. Array.

Les plantes peuvent apprendre et mémoriser

Array. Les plantes peuvent apprendre et mémoriser - LMOUS Une étude australo-italienne révèle qu'une variété de Mimosa peut apprendre et mémoriser certaines informations, aussi vite et aussi longtemps que le font certains animaux. Les arbres sentent-ils et communiquent-ils ? Avertissement : l’article qui suit ne procède nullement d’une vision spiritualiste, idéaliste ni mystique de la nature ou de l’arbre.

Les arbres sentent-ils et communiquent-ils ?

Il n’est nullement question d’attribuer un esprit aux arbres ou de les transformer en modes d’expression d’un quelconque "esprit supérieur"... Pas question ici d’"esprit" de l’arbre, d’"aura" de l’arbre, de volonté de l’arbre, d’âme de l’arbre, etc. Il n’est nullement besoin d’attribuer des propriétés humaines à l’arbre pour le concevoir comme un sujet et pas seulement comme un objet, pour reconnaître qu’il sent le monde extérieur, communique avec lui, pour reconnaître ses capacités collectives et individuelles.

Donc pas de contresens : il n’y a aucun animisme dans ce texte, aucune recherche purement spirituelle. Ce sont des propriétés de la biochimie de l’arbre que nous voulons souligner. Enfermée depuis 53 ans, une plante a créé son propre écosystème pour survivre. Un jardinier amateur, David, a eu l’idée de planter un végétal dans une bouteille et de la sceller hermétiquement… pour toujours !

Enfermée depuis 53 ans, une plante a créé son propre écosystème pour survivre

Découvrez les ingénieux mécanismes que cette plante a dù développer pour survivre… Jardinier génial, David Latimer a eu l’idée, il y a de cela 53 ans, de planter un végétal répondant au doux nom de Tradescantia dans une gigantesque bouteille.