background preloader

Permaculture

Facebook Twitter

S’en sortir entre le bio, l’agroécologie et la permaculture. Un petit récapitulatif m’a semblé judicieux tant ces définitions peuvent être floues et mouvantes.

S’en sortir entre le bio, l’agroécologie et la permaculture

Ces sujets sont ouverts à polémiques et à précisions. Les commentaires sont ici pour ça. L’agriculture biologique Elle fut la première alternative « grand public » à l’agriculture conventionnelle. Mais la différence entre ces 2 types d’agriculture n’est pas aussi radicale qu’elle semble l’être au premier abord : utilisant plus ou moins le même « cadre », dans la pratique en tout cas, elle substitue surtout des intrants chimiques à des intrants d’origine naturelle. Elle substitue à des pesticides chimiques des pesticides d’origine naturelle (pyrèthre, roténone), si ce n’est la plus rapide dégradation de ces derniers dans l’environnement, leur spectre large tue indifféremment insectes ravageurs ou non, faune du sol. Les produits « bio » de la planète entière sont disponibles dans les étals des pays riches. Bon, je voulais faire court, moi… Eau : économie et usage optimum. Etude AgroParis et Bec Hellouin.

Steve Read conférence "qu'est que c'est la permaculture" 1ère partie. Des trucs pour chaque légume. Le chou a besoin d'un sol ferme, ne pas trop bêcher avant la plantation et Borner les plants lors du repiquage Pour prévenir la hernie du chou, assurez une rotation des cultures, ne jamais planter les choux deux années de suite au même endroit.

des trucs pour chaque légume

Ne jetez pas les déchets de chou au compost et apportez un amendement calcaire; la hernie du chou est moins fréquente dans les sols alcalins. De plus, en sol acide, les choux restent petits et pomment mal. Planter des oignons , du céleri , des tomates à coté des choux.

Agriculture urbaine

Brésil. Principes & théories. Trois sœurs (agriculture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La technique agricole mixte de cultures complémentaires, dite des trois sœurs, représente les trois principales cultures pratiquées traditionnellement par diverses ethnies amérindiennes d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale : la courge, le maïs et le haricot grimpant (habituellement le haricot tépari ou le haricot commun). La culture conjointe de ces trois plantes compagnes présente plusieurs avantages qui profitent à la culture de chacune. De plus, le maïs et le haricot forment une paire alimentaire de base qui fournit tous les apports nécessaires en acides aminés essentiels. Le Jardinier Maraîcher.

E50 – Cultures maraîchères et jardins potagers communautaires.Comment les créer et les gérer ? 1) De quoi s’agit-il ?

E50 – Cultures maraîchères et jardins potagers communautaires.Comment les créer et les gérer ?

L’adduction d’eau dans des villages leur permet désormais de réaliser en communauté des cultures maraîchères leur permettant d’améliorer leur sécurité alimentaire et de produire des revenus. Leur création pose toutefois un certain nombre de questions aux quelles il convient de réfléchir avant, ce que cette fiche indique tout en proposant des solutions. La fiche suivante E 51 « Les moyens d’irrigation des jardins potagers et des cultures maraîchères » indique plus précisément la nature et les solutions des problèmes particulièrement importants de recherche et d’utilisation de l’eau. S'installer en maraichage. Vous avez un projet d'installation en maraîchage, voilà 10 fiches donnant un aperçu des possibilités techniques, économiques et commerciales de l'activité, et ce au travers les parcours d'autres maraîchers.

S'installer en maraichage

Ces fiches ont été rédigées à partir d'entretiens réalisés auprès de maraîchers fonctionnant pour la plupart en AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), ou bien avec un système de paniers. Cela peut être leur unique moyen de commercialisation, ou bien ils peuvent avoir des débouchés annexes. Ils peuvent aussi avoir renoncé au système de paniers, l'idée ici étant de d'offrir une vision globale du système de paniers. MSV 2013 - Système de culture en maraichage sur sol vivant - Xavier Dubreuq - vidéo dailymotion.

Maraîchage Sol Vivant : BoiteAOutils. Ardeche - VERS UN MARAICHAGE SANS TRAVAIL DU SOL ?

Financial Permaculture

Témoignages, exemples. Techniques. Généralités. POTAGER AMATEUR BIO , EN CARRES DU CHATEAU DES ALLUES. Le reportage: Portes ouvertes: un succès publié le 6 sept. 2011 19:31 par Steph Vand. [ mis à jour : 6 sept. 2011 19:51 ]

POTAGER AMATEUR BIO , EN CARRES DU CHATEAU DES ALLUES

Manuel pratique de la culture maraîchère par Courtois-Gérard. Voici un deuxième livre sur la pratique des désormais célèbres maraîchers parisiens.

Manuel pratique de la culture maraîchère par Courtois-Gérard

Ce livre date de 1843 et aurait été écrit avant le livre de Moreau, J. G, et J.J. Daverne » Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris » .Il se présente comme « l’exposé le plus complet jamais présenté de l’état de la culture maraîchère au dix-neuvième siècle », c’est dire !! Ces deux ouvrages ont été écrits en 1843 dans le cadre d’un concours organisé par le ministère de l’agriculture et du commerce, concours du meilleur manuel pratique de la culture maraichère des environs de Paris. Les plus beaux arbustes de l'été : la lavatère. Arbres et arbustes | 22/08/2010 Rustica vous donne les clés pour choisir l'arbuste à floraison estivale idéal pour votre jardin d'ornement.

Les plus beaux arbustes de l'été : la lavatère

Petite présentation de variétés de lavatères...

Ressources

Monter son projet. Construction. Portrait : Allan Savory. MINOLTA DIGITAL CAMERA" rel="lightbox[1148]" > On ne peut pas re­ver­dir les dé­serts à la main Par deux fois j’ai donné la pa­role à Geoff Law­ton, qui s’est forgé une ré­pu­ta­tion de spé­cia­liste de la re­con­quête des dé­serts.

Portrait : Allan Savory

En creu­sant des bais­sières se­lon les courbes de ni­veaux, en plan­tant des arbres fixa­teurs d’azote, en pro­té­geant le sol sous un épais paillage de ma­tière or­ga­nique, il piège les pluies er­ra­tiques dans le sol et fa­brique des oa­sis en quelques années. Geoff law­ton conclut son film avec une maxime : “on peut ré­soudre tous les pro­blèmes de la Terre dans un jardin”. Jobs/Internships/Opportunities.

Keynotes. Niveau Egyptien : le terrassement pour les nuls. Ca y est enfin, on arrive à appréhender la fin de cet hiver aussi pourri qu’ interminable, et on peut enfin commencer à timidement sortir le nez de son terrier, la peau blafarde et les yeux plissés par un soleil que l’on n’a vu qu’épisodiquement depuis des mois… Mais le travail qu’il y a à effectuer sur le lieu donne envie de retourner s’enfermer dans sa garçonnière à triple tour.

Niveau Egyptien : le terrassement pour les nuls

Bon… par quoi je commence? Comme je l’expliquais déjà, notre territoire est majoritairement en pente, ce qui n’est pas un problème en soit mais plutôt une bonne chose : si elle est bien pensée et organisée, la pente permet d’optimiser la circulation des énergies (eau, déplacements, transports), de la fertilité (terre, humus, paillages, effluents animaux, …).