background preloader

La LUMIERE

Facebook Twitter

La lumière dans l’art. La lumière rend visible les choses. Aux temps préhistoriques, la découverte du feu a permis l’art pariétal dans les grottes et les cavernes profondes. Les Égyptiens de l’Antiquité, donnaient à l’or des propriétés divines en le définissant comme la chair des dieux. L’or était employé pour confectionner les masques funéraires qui avaient pour but de fixer à jamais le visage idéalisé du pharaon et de l’identifier aux étoiles. Ci-dessous masque de Toutankhamon Mais il faut attendre la technique du fond d’or pour que la lumière fasse partie intégrante des oeuvres d’art. Les peintres byzantins, qui ne pratiquaient pas la troisième dimension, se servaient de l’or comme fond et environnement aux figures divines. Notre Dame du perpétuel secours, XIIème siècle Les peintres du Moyen Âge continuèrent à utiliser les fonds d’or jusqu’à une période avancée. Fran Angelico, Couronnement de la Vierge, 1432 Vermeer, Vue de Delft L’art baroque met ensuite la lumière au centre des mises en scènes.

Fiat lux ! Quand la lumière devient matière. Une installation est une oeuvre d’art visuel en trois dimensions souvent créée pour un lieu spécifique et conçue pour modifier la perception de l’espace. Les expérimentations artistiques d’ installations ont commencé dans les années soixante. Depuis ces expérimentations de l’art contemporain dans les années cinquante et soixante , la lumière commence a devenir un matériau à part entière , et non un simple outil.

Les artistes iront à la recherche de questions autour de sa matérialité , son immatérialité et son impact sur l’espace. On sait que la lumière nous rend visibles les choses autour de nous, mais elle peut aussi changer notre perception de celles-ci. Plusieurs artistes et mouvements ont travaillé sur ces questions qui pose l’utilisation de la lumière dans l’art. Light and Space est un mouvement artistique des années 60 aux années 70 développé surtout en Californie, avec d’autres mouvements artistiques tels que l’art optique, le minimalisme et l’abstraction géométrique. Sources: LA LUMIÈRE DANS L'ART CONTEMPORAIN. David Batchelor et Anselm Reyle jouant avec de la lumière à la Galerie Saachi Dan Flavin, installation au Richmond Hall Une œuvre de Dan Flavin est définie dans un premier temps, par la disposition de tubes de lumière fluorescente puis c'est l'extension lumineuse qui a déterminé sa structure, son épaisseur, son volume ; en ce sens la dimension de l'œuvre est réglée par l'architecture (murs, plafond, sol) qui la délimite.

Flavin crée « des états visuels particuliers », des perceptions singulières qui rassemblent, dans la fragilité de la lumière, couleur, structure et espace. En envahissant l'espace, la lumière de Flavin le transforme et le dématérialise souvent. Le bain lumineux a en effet pour propriété d'abolir les frontières entre l'environnant et l'environné qui ne font plus qu'un et l'œuvre devient ainsi une « situation », un lieu d'expériences perceptives liées aux déplacements du spectateur. David Batchelor Jenny Holzer Christian Boltansky, L'avalanche, 1996 James Turrel. La lumière dans l'art et dans tous ses états Part 3.

Aujourd’hui il sera question d’espace. Nous verrons les dessins de lumière avec le light painting, les écritures de lumière et la lumière qui redessine le paysage. Puis nous soulignerons que la lumière peut sculpter l’espace, redéfinir le paysage l’amplifier et le révéler autrement. Nous verrons aussi comment ressentir la lumière. Pour trouver le début du dossier sur la lumière dans l’art : la lumière dans l’art et dans tous ses états Part 1 et Part 2 Dessin de lumière Le premier travail de la lumière est venu littéralement d’un cas de sérendipité, une rencontre fortuite avec des effets perturbateurs : la visite du photographe de LIFE magazine, Gjon Mili, à Pablo Picasso dans son atelier à Vallauris dans le sud de la France, en 1949.

Picasso photographié par Gjon Mili, 1949 Picasso fort intéressé par le procédé, a pris une lampe de poche et a commencé à tracer dans l’air des minotaures, des fleurs, et des figures humaines que le photographe a su saisir. Picasso photographié par Gjon Mili. Lumière/matériau de l'art. 1- Néon et art contemporain, lumière vibrante: écritures. Les néons utilisés dans l'affichage publicitaire ont très tôt attiré les artistes contemporains. Ils y ont vu un nouveau média et ont détourné ces tubes colorés à la lumière vibrante qui se travaillent facilement. Au lieu de reproduire la lumière avec leur pinceau, au lieu de l'imiter, ils l'intègrent directement au centre de leur oeuvre. Neon electrical light english glass letters green eight installation au néon de Joseph Kosuth La pulsation de la lumière devient sculpture. Les installations au néon, comme les oeuvres cinétiques ou les vidéo ont besoin d'électricité pour fonctionner.

Les oeuvres sont liées à la technique et elles en dépendent. série Alertes installation de néons d'Alberola, collège des Bernardins Citons quelques plasticiens français travaillant le néon: Alberola, Martial Raysse, François Morellet, Claude Lévêque, Pierre Huygue, Pierre Bismuth, Daniel Buren. En finir avec ce monde irréel, néon de Claude Lévêque, 2006 "run from fear fun from rear"néon de Bruce Nauman, 1972. Art cinétique. Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Un mouvement, une période Éloge de l’instabilité Une histoire d’appellation Les origines Caractéristiques communes et divergences Les artistes et leurs œuvres • Victor Vasarely, Bi-forme, 1962 • Yacoov Agam, Double métamorphose III - Contrepoint et enchaînement, 1968-1969 • Carlos Cruz-Diez, Physichromie n° 506, 1970 • Jesús Rafael Soto, Gran doble escritura (Grande écriture double), 1977 • François Morellet, Néon bilingue et aléatoire, 1971 • Julio Le Parc, Multiple, 1970 • Joël Stein, Neuf trièdres ou Trièdre à 9 cellules, 1963 • Francisco Sobrino, Sculpture permutationnelle, 1967-1968 • Vassilakis Takis, Musicale, 1977 • Piotr Kowalski, Identité (n°2), 1973 Textes de référence Chronologie Bibliographie Éloge de L’InstabilitÉ Une histoire d’appellation L’expression Art cinétique est pour la première fois employée par une institution muséale, le Kunstgewerbemuseum, actuel Museum für Gestaltung de Zürich, en 1960.

Les Origines Les constructivistes 1. La lumière dans l'art et dans tous ses états Part. 1. Le blog reprend du service en lumière. Savez-vous que 2015 a été déclarée Année internationale de la lumière par l’Unesco ? Une occasion de vous parler de la lumière dans les arts plastiques. La compréhension des phénomènes lumineux est également une ouverture naturelle vers la physique. Ce thème peut donc être abordé dans le cadre des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) des nouveaux programmes 2016. Pour information, l’étude de ces phénomènes par la science s’appelle la photonique. A y regarder de plus près, on se rend alors vite compte de ce que la lumière n’est pas seulement omniprésente, elle intervient également dans la fabrication et le fonctionnement des multiples objets qui font notre société moderne et qu’ainsi elle façonne notre vie.

La lumière ouvre donc de nombreux champs qui méritent d’être étudiés. Thomas Edison (1847-1931) Pionnier de l’électricité, il serait également l’un des inventeurs du cinéma et de l’enregistrement du son. Aton, le dieu solaire. Apollon. La lumière dans l'art et dans tous ses états Part 2. Pour faire suite à l’article la lumière dans l’art et dans tous ses états Part 1 nous continuerons le panorama lumineux. Nous allons voir que les progrès technologiques sont inextricables de l’évolution artistique. Aujourd’hui la perception, la photographie, les écrans de lumière, la lumière matière et l’ombre de la lumière !

Un passage par le mouvement futuriste dont la démarche est orientée par le mouvement et les progrès de l’industrialisation nous apprend que Giacomo Ballà commence par s’intéresser à la diffraction de la lumière des lampadaires nouvellement arrivés dans les villes européennes. Puis, plus tard aux effets de phares de voiture ou encore les éclipses de soleil. Après l’impressionnisme, Il fait un pas de plus vers une forme d’abstraction cherchant à montrer la diffraction de la lumière et la pure sensation colorée. Giacomo Ballà, Lampadaire à arc, 1909 © Moma Luigi Russolo – Dynamisme d’une automobile, 1912-13, huile sur toile, 104cm x 140cm.

Charles Lapicque, 1958. La lumière dans l'art et dans tous ses états Part 3. Des matériaux lumineux dans l'art. La lumière dans l’art et dans tous ses états Part 4 Des matériaux lumineux dans l’art Les matériaux de la lumière suivent une évolution au cours des siècles à la fois relative aux croyances et aux devenirs esthétiques ou stylistiques et à la fois en lien à la technologie apportant son lot de chamboulements artistiques. Nous avions vu les nombreux usages de la lumières dans l’art, une notion très riche touchant toujours une forme d’immatérialité due aux propriétés même de la lumière dont le faisceau, ou la radiance dirais-je, dépasse celui de l’objet. Ainsi vient-elle interpénétrer l’espace du spectateur dans des jeux d’aller-retour. Or Des sarcophages de l’Égypte antique aux tableaux de Gustav Klimt, sans oublier les ciels dorés des icônes byzantines ou les églises baroques, l’or a pu être un véritable engouement.

Le matériau ponctuellement relégué par les avant-gardes resurgit sous des formes contemporaines. Icône byzantine, Musée de la Culture byzantine de Thessalonique, Grèce. Bougie Feu. L’éclairage et l’influence de la lumière dans l’art. - Candéliance. Vidéo : La lumière dans l'art | Sources de Lumière (Lorenzo Costa et Gaudenzio Ferrari) Lumière et Arts plastiques lumière. California-based designer Tanya Clarke is the daughter of environmental activist Tony Clarke, the author of Blue Gold: The Fight to Stop the Corporate Theft of the World's Water. Tanya's own contribution to water awareness is Liquid Light - Industrial Light Installations, a series of custom-built fixtures that "create a visual reminder fo the precious commodity that water is and our need to protect this natural resource.

" They're made from recycled plumbing and hardware and illuminated with ... California-based designer Tanya Clarke is the daughter of environmental activist Tony Clarke, the author of Blue Gold: The Fight to Stop the Corporate Theft of the World's Water. Tanya's own contribution to water awareness is Liquid Light - Industrial Light Installations, a series of custom-built fixtures that "create a visual reminder fo the precious commodity that water is and our need to protect this natural resource. " They're made from recycled plumbing and hardware and illuminated with ... L'art immateriel de la lumière. Fiat Lux ! La lumière artificielle a envahi le champ des arts plastiques. Devenue la matière même d'œuvres d'art, elle a ses explorateurs et ses manipulateurs.

Brève histoire, de László Moholy-Nagy à Olafur Eliasson et Claude Lévêque. L’importance de la lumière dans l’histoire de la peinture n’est plus à démontrer. « La question de la lumière dans la peinture vénitienne, le développement du clair-obscur, l’intérêt pour la lumière d’un Rembrandt ou d’un Vermeer, ou bien encore sa part dans l’esthétique impressionniste, sont des exemples parfaitement reconnus de la place de la lumière dans la pratique picturale », rappelle Charlotte Beaufort dans La Lumière dans l’art depuis 1950. Peinture projetée Le précurseur de ces « œuvres lumière » fut László Moholy-Nagy avec son Modulateur- Espace-Lumière (1922-1930), une machinerie tournante qui projette sur les murs environnants une succession d’ombres mouvantes. Reconstruire des espaces Brouillards artificiels.