background preloader

INTOLÉRENCES

Facebook Twitter

Intolérances alimentaires sommes nous tous concernés. Les surdoués sont-ils plus sujets que d’autres aux allergies et maladies auto-immunes ? Une allergie est une réaction inadaptée du système immunitaire qui "attaque" un agent qui n’est pas pathogène : un aliment, une poussière, un produit, un pollen… Une maladie auto-immune est une réaction du système immunitaire qui "attaque" un groupe de cellules ou un organe considéré à tort comme étranger à l’organisme et dangereux : les îlots de Langerhans qui sécrètent l’insuline et dont la destruction par le système immunitaire aboutit à un diabète de type 1 (insulino-dépendant), la couche de myéline qui recouvre les fibres nerveuses et dont le rôle est de protéger et faciliter le fonctionnement du système nerveux.

Les surdoués sont-ils plus sujets que d’autres aux allergies et maladies auto-immunes ?

Leur destruction cause la sclérose en plaques… Les allergies et les maladies auto-immunes s’expliquent par la même cause : le système immunitaire trop réactif ou trop peu sélectif s’attaque à des cellules qui ne sont pas dangereuses, voire qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Exemples de témoignages sur cette page du forum « Zebrascrossing » :

Hypersensibilit au gluten non cœliaque, syndrome de l’intestin irritable et FODMAPs : r sum de la recherche actuelle - AgoraVox le m dia citoyen. L'hypersensibilité au gluten non cœliaque (HSG) est une nouvelle entité encore controversée.

Hypersensibilit au gluten non cœliaque, syndrome de l’intestin irritable et FODMAPs : r sum de la recherche actuelle - AgoraVox le m dia citoyen

On peut parler aussi de sensibilité au gluten dans le language usuel pour désigner l'HSG par opposition à l'intolérance au gluten qui est le terme usuel pour désigner la maladie cœliaque. Le syndrome de l'intestin irritable (SII) est un trouble digestif fonctionnel qui touche 5 à 12 % de la population, c'est encore aujourd'hui un diagnostic d'exclusion et son traitement reste difficile. Les FODMAPs sont un ensemble de sucres potentiellement rapidement fermentés par le microbiote (flore intestinale) au niveau colique. Un nouveau traitement diététique du SII consiste à appauvrir le régime du patient en FODMAPs. Nous allons détailler ces notions dans l'article qui suit. A. Les patients notent très fréquemment une association entre leurs symptômes et l’alimentation (2).

Le traitement du SII reste difficile. B. C. Les allergies au blé sont provoquées par le gluten ou d’autres protéines du blé. D. 1. La sensibilit au gluten : mythe ou r alit  ? - AgoraVox le m dia citoyen. La sensibilité au gluten est une affection de plus en plus à la mode ces dernières années, comme souvent le phénomène semble venir des USA où l'on compte désormais près de 30 % de la population essayant de diminuer sa consommation de gluten (1).

La sensibilit au gluten : mythe ou r alit  ? - AgoraVox le m dia citoyen

En rapport avec cette tendance le marché des produits sans gluten explose avec des projections avoisinant les 4.3 milliards de dollars pour l'année 2015 aux USA (2). Les personnes adhérentes au régime sans gluten attribuent à cette pathologie un très grand nombre de symptômes dont la plupart peuvent être ou non d'origine psychosomatique, mais également des affections plus graves comme les syndromes autistiques, la schizophrénie...

Ce nouveau phénomène va en s'amplifiant et touche désormais l'europe plus ou moins poussé par l'industrie agroalimentaire. Qu'en est-il vraiment ? Cette affection est-elle réelle ? Les allergies alimentaires. LE TEST DES INTOLERANCES ALIMENTAIRES : UNE THERAPIE INCONTOURNABLE. On peut aujourd’hui connaître, grâce à une simple prise de sang, les aliments qui sont toxiques pour chaque individu.

LE TEST DES INTOLERANCES ALIMENTAIRES : UNE THERAPIE INCONTOURNABLE

Autrement dit, on sait établir pour chaque personne sa carte d’identité alimentaire, son profil unique d’intolérances alimentaires. Hippocrate disait : l’aliment sera ton médicament. Il avait raison, mais aujourd’hui il faudrait ajouter : … et, selon ton immunité, ton poison. Ainsi, en évitant les aliments qui nuisent à votre organisme, vous retrouverez un appareil digestif idéal et, par voie de conséquence, vous diminuerez de façon notable les autres symptômes et maladies chroniques qui vous embarrassent : pathologies dermatologiques, respiratoires, gynécologiques, auto immunes, psychosomatiques… Prenons des jumelles, tournons-nous vers le passé et penchons-nous un instant sur une mini vision de notre histoire alimentaire, une vision toute personnelle.

A l’échelle de l’histoire de l’homme, une révolution alimentaire a eu lieu depuis une poignée de secondes Laboratoires.