background preloader

Port du voile en sortie scolaire

Facebook Twitter

Une sortie scolaire annulée à Creil en raison d’une accompagnatrice voilée. Des pompiers de Creil (Oise) ont refusé lundi 14 octobre l’entrée de deux femmes voilées dans leur caserne, et semblent ainsi avoir annulé de fait l’une des deux sorties scolaires pour lesquelles elles étaient présentes.

Une sortie scolaire annulée à Creil en raison d’une accompagnatrice voilée

Mardi, les pompiers du département ont reconnu les faits révélés par le Parisien et plaident une « erreur d’interprétation ». Des élèves d’une école maternelle de cette ville de l’Oise, qui avait déjà vu naître un premier débat sur le voile à l’école il y a trente ans, devaient visiter la caserne de pompiers. Selon les premiers éléments, il semblerait qu’une première accompagnatrice voilée se soit fait refuser l’accès à la caserne par les pompiers, mais que le groupe qu’elle accompagnait ait pu mener cette sortie jusqu’à son terme. Elle n’avait pas contesté cette décision. Lire aussi Pour Jean-Michel Blanquer, le voile islamique n’est « pas souhaitable dans la société » « Depuis, il y a eu des discussions entre cette dame et l’officier, qui a présenté ses excuses.

Oise : une sortie scolaire annulée à cause du voile d'une accompagnatrice. Femmes voilées (pas) vues à la télé : la réponse écrite à 40 mains. Il nous arrive, lorsque les circonstances le réclament, d’écrire des papiers à plusieurs.

Femmes voilées (pas) vues à la télé : la réponse écrite à 40 mains

Mais il est rare que la démarche dépasse les six mains (soit trois journalistes). Pourtant, cet automne, un papier a été accouché par… une quarantaine de mains. Une performance réalisée à l’occasion d’une semaine de cours donnée à l’école de journalisme de Toulouse. Plusieurs fois dans l’année, CheckNews donne en effet des cours à des étudiants en journalisme lors de séances «en immersion». L’occasion pour les jeunes de se frotter à la pratique en conditions réelles. En ce début octobre, le débat tourne en boucle, depuis une semaine, sur les mères voilées accompagnant les sorties scolaires.

En temps normal, il aurait été compliqué de répondre à cette question : regarder plusieurs dizaines de débats à la télévision réclame des moyens humains dont CheckNews ne dispose pas. Robin Andraca Il nous arrive, lorsque les circonstances le réclament, d’écrire des papiers à plusieurs. Robin Andraca. Une loi interdisant le voile lors des sorties scolaires "serait contre-productive", selon Blanquer. Port du voile. Je ne pense pas que le simple hidjab relève de la même démarche que l’abaya... Mères accompagnatrices voilées : Blanquer saute à pieds joints dans la polémique.

Un cas d’école.

Mères accompagnatrices voilées : Blanquer saute à pieds joints dans la polémique

Comme tant d’autres avant elle, la polémique opposant ce mardi Jean-Michel Blanquer et la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) a pour origine la simple vision d’une femme voilée. En fin de semaine dernière, la FCPE publie des affiches à destination de ses sections départementales, à l’approche de nouvelles élections de parents d’élèves. L’une d’elles montre une femme dont la tête est couverte d’un foulard à côté d’une enfant, avec cette légende : «Oui, je vais en sortie scolaire, et alors ?» «La laïcité, c’est accueillir à l’école tous les parents sans exception», précise l’affiche.

La FCPE prend ainsi position dans le débat récurrent autour de la présence de femmes voilées parmi les parents qui accompagnent des sorties scolaires. «Un peu inquiétant» Ce mardi matin, la polémique est mûre pour la matinale de RMC, où Jean-Jacques Bourdin reçoit le ministre de l’Education nationale. «Dialogue» Frantz Durupt Un cas d’école. «Un peu inquiétant» L'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires examinée ce mardi au Sénat. Laïcité, relations avec l'islam...

L'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires examinée ce mardi au Sénat

C'est dans un contexte politique tendu sur ces sujets que le Sénat à majorité de droite examine ce mardi une proposition de loi Les Républicains (LR) visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires. LIRE AUSSI >> Retailleau : "Le voile est parfois un symbole de sécession avec la République" Le sujet est d'autant plus sensible que l'examen du texte intervient au lendemain d'une attaque menée à Bayonne par un ancien candidat du Front national (devenu Rassemblement National), de 84 ans, contre une mosquée, qui a fait deux blessés graves.

"Dangereuse et haineuse" À la suite de cette attaque, la sénatrice (ex-PS) des Bouches-du-Rhône Samia Ghali a appelé le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau à renoncer à l'examen de cette proposition de loi. Oise : une sortie scolaire annulée à cause du voile d'une accompagnatrice. Port du voile en sortie scolaire : qu'en disent les partis politiques ? Depuis le 11 octobre, la présence des femmes voilées lors des sorties scolaires fait débat au sein des groupes politiques.

Port du voile en sortie scolaire : qu'en disent les partis politiques ?

Ce qui s'est passé Le vendredi 11 octobre, lors d’une séance plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul, élu du Rassemblement national (ex-FN), interpelle la présidente socialiste de la Région car une femme voilée vient de s’installer dans le public avec des enfants. Elle fait partie des accompagnatrices d’une sortie scolaire. L’élu souhaite que la femme ôte son voile. La scène est filmée avec un téléphone portable par une personne présente dans la salle et diffusée sur les réseaux sociaux.

La polémique Les images ont été très partagées sur les réseaux sociaux et ont fait réagir internautes et politiques. Deux camps se sont affrontés : ceux qui soutiennent Julien Odoul, et ceux qui sont choqués par la stigmatisation de la mère voilée, dont Marie-Guite Dufay, la présidente de région Bourgogne-Franche-Comté. Chez les LR, unanimité.