background preloader

Nouveaux Programmes

Facebook Twitter

Les nouveaux programmes de l'école. Le Bulletin officiel. Le numérique dans les nouveaux programmes 2015. Cycle 1 Il sait utiliser les supports numériques qui, comme les autres supports, ont leur place à l’école maternelle à condition que les objectifs et leurs modalités d’usage soient mis au service d’une activité d’apprentissage.

Le numérique dans les nouveaux programmes 2015

Commencer à écrire tout seul Il donne aussi aux enfants les moyens de s’entraîner, notamment avec de la copie dans un coin écriture aménagé spécialement (outils, feuilles blanches et à lignes, ordinateur et imprimante, tablette numérique et stylets, tableaux de correspondance des graphies, textes connus). À partir de la moyenne section, et régulièrement en grande section, l’enseignant explique la correspondance des trois écritures (cursive, script, capitales). Les enfants s’exercent à des transcriptions de mots, phrases, courts textes connus, à leur saisie sur ordinateur.

L’espace Utiliser, fabriquer, manipuler des objets Utiliser des outils numériques Dès leur plus jeune âge, les enfants sont en contact avec les nouvelles technologies. Cycle 2 Domaine 1. Ecole, collège : Nouveaux programmes, nouvelles questions et vieilles pratiques. Comment faire plaisir à tout le monde quand il s’agit de programmes scolaires ?

Ecole, collège : Nouveaux programmes, nouvelles questions et vieilles pratiques

L’expérience de ces derniers mois a appris au Conseil supérieur des programmes et à la ministre que la question est pleine de dangers. D’où une communication alignée sur le discours des plus conservateurs. D’où aussi un recadrage partiel des programmes par exemple en histoire-géographie. Mais les nouveaux programmes présentés par N Vallaud-Belkacem et Michel Lussault, le président du Conseil supérieur des programmes (CSP), le 18 septembre, gardent leurs qualités fondamentales : cohérence des disciplines par cycle et ouverture à l’interdisciplinarité, allègement, exemples de situations nouvelles, une relative liberté.

Synthèses des résultats de la consultation nationale sur les projets de programmes de l’école élémentaire et du collège et lettre de saisine du Conseil supérieur des programmes. LES PROGRAMMES MATERNELLE 2015 EN TABLEAUX - Oullins. Mardi 12 mai 2015 par S.Coustier popularité : 100% "La loi de refondation de l’Ecole crée un cycle unique pour l’école maternelle et souligne sa place fondamentale comme première étape pour garantir la réussite de tous les élèves au sein d’une école juste pour tous et exigeante pour chacun.

LES PROGRAMMES MATERNELLE 2015 EN TABLEAUX - Oullins

Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s’appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l’ensemble de leur scolarité. " Une école qui s’adapte aux jeunes enfants Une école qui organise des modalités spécifiques d’apprentissage Une école où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble Cinq domaines d’apprentissage : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique Agir s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques Construire les premiers outils pour structurer sa pensée Explorer le monde Excel - 63.3 ko.

LES PROGRAMMES MATERNELLE 2015 EN TABLEAUX - Oullins. Les nouveaux programmes d’Histoire font-ils allégeance à l’Islam. A lire certains intellectuels ou commentateurs, c'est en tout cas l'impression que l'on pourrait avoir.

Les nouveaux programmes d’Histoire font-ils allégeance à l’Islam

Les nouveaux programmes scolaires sont-ils trop jargonneux ? Là où vous diriez « les élèves apprennent à nager », les projets de nouveaux programmes scolaires fixent pour objectif de « traverser l'eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête » dans un « milieu aquatique profond standardisé ».

Les nouveaux programmes scolaires sont-ils trop jargonneux ?

Des termes et expressions que divers médias ont moqués, déclenchant mercredi 22 avril les foudres des professeurs de sport. Pour vous faire une idée par vous-mêmes, consultez le texte des projets de programmes : Du CP à la 3e, l'intégralité des futurs programmes scolaires Dans une lettre ouverte au présentateur du journal de 20 heures de France 2 David Pujadas, le SNEP-FSU, syndicat majoritaire chez les professeurs d'éducation physique et sportive (EPS), évoque une « critique, soi-disant humoristique, ciblée uniquement » sur sa discipline, de la part de la chaîne publique et d'autres médias. Vocabulaire expert. Jargon ? « Que dites-vous ?

Jargon ?

Comment ? Je n’y suis pas ; vous plairait-il de recommencer ? J’y suis encore moins. Je devine enfin : vous voulez, Acis, me dire qu’il fait froid ; que ne disiez-vous : « Il fait froid » ? Vous voulez m’apprendre qu’il pleut ou qu’il neige ; dites : « Il pleut, il neige. » Vous me trouvez bon visage, et vous désirez de m’en féliciter ; dites : « Je vous trouve bon visage. » Pour des programmes d'histoire ouverts. Par Vincent Capdepuy, géohistorien du global, enseignant et formateur à La Réunion, membre du collectif Aggiornamento histoire-géographie Les programmes d’histoire, dont les projets pour les cycles 3 (CM1 / CM2, sixième) et 4 (cinquième, quatrième, troisième) viennent à peine d’être diffusés en vue de la consultation qui devrait être organisée au courant du mois de mai, commencent déjà à faire débat et à susciter des critiques.

Pour des programmes d'histoire ouverts

Pour certains, l’enseignement de l’histoire aurait pour fonction essentielle de participer à la construction de l’identité nationale. Ce qui est être aveugle au fait que tout l’enseignement, scolaire et extrascolaire, contribue à forger notre culture et notre place dans la société. En cela, les programmes d’histoire des cycles 3 et 4, dans leur mouture actuelle, sont quelque peu décevants. Cependant, ne boudons pas notre plaisir. On pourra toujours regretter l’absence de tel ou tel pan d’histoire nationale, européenne ou mondiale. Réforme des programmes scolaires : les principales nouveautés. Pas facile de s'y retrouver dans les projets de programmes scolaires divulgués lundi 13 avril et qui, du CP à la 3e, bousculent tant le métier enseignant que celui d'élève.

Réforme des programmes scolaires : les principales nouveautés

Même si leur rédaction a été allégée par rapport aux moutures précédentes (2002 et 2008), et si leur formulation se veut plus accessible – les rédacteurs du Conseil supérieur des programmes (CSP) ont fait l'effort de se placer plus du point de vue de l'élève que du professeur –, les nouveautés, pour le néophyte, ne sont pas simples à percevoir ni à comprendre. Lire : Les nouveaux programmes scolaires bousculent le collège En attendant que la communauté éducative se prononce sur leur portée, leur valeur et leur faisabilité, voici quelques-uns des changements proposés qui, s'ils sont validés, devraient être perceptibles en classe à partir de la rentrée 2016. Davantage de place pour les outils numériques Internet et les nouvelles méthodes d'apprentissage obligent-ils à repenser de fond en comble les leçons ? Le numérique en tête des nouveaux programmes scolaires. Des élèves travaillent avec des tablettes au collège Léonard de Vinci, à Saint-Brieuc, en septembre 2013 (AFP PHOTO/DAMIEN MEYER) Les nouveaux projets de programmes scolaires sont sortis.

Le numérique en tête des nouveaux programmes scolaires

Sept ans après les derniers, le Conseil supérieur des programmes renouvelle en profondeur la formation du CP à la troisième et crée trois cycles de trois ans. En observant de près ces nouveaux cadres, dans lesquels les enseignants devront travailler, on retrouve très régulièrement la notion de « numérique » à l’école. Priorité assumée de François Hollande, elle est traduite dès le CP dans les programmes. Ainsi, dans le cycle deux (du CP au CE2), la notion revient plus régulièrement (34 fois) que celle des mathématiques (26 fois) et même que celle de la culture (30 fois).

« Les nouveaux programmes scolaires nous libèrent d’une logique annuelle, par discipline » Avec la réforme des programmes, « la notion de redoublement n'a plus de sens » Le Conseil supérieur des programmes (CSP) vient de soumettre ses propositions de refonte des programmes scolaires du CP au CM2, en vue de la première réforme de fond que la gauche engage sur le terrain de l'école.

Avec la réforme des programmes, « la notion de redoublement n'a plus de sens »

Le président du CSP, Michel Lussault, revient dans un entretien sur ce projet, et sur son impact potentiel sur le déroulement de la scolarité. Mon expérience au sein du groupe d’élaboration des programmes de Cycle. Le Conseil supérieur des programmes vient de publier ses propositions pour les cycles 2 (CP-CE2), 3 (CM1-6ème) et 4 (5ème-3ème). Petite plongée dans les coulisses du CSP et de l’élaboration des programmes du cycle 4 à laquelle l’auteur a contribué. Représentant la discipline « Français » au sein de ce groupe, j’ai vraiment apprécié le travail mené de septembre à janvier, dans une atmosphère toujours agréable d’échanges passionnants, parfois ponctués de moments conviviaux mais aussi de perplexité devant l’ampleur de la tâche, dans un délai si court ! Manière quand même bien originale que de travailler sur les programmes avec toutes les disciplines du collège, en élargissant aux autres acteurs si importants que sont le documentaliste et le CPE.

Ajoutons les moments d’échange avec le travail de cycle 3 et la difficulté par exemple à écrire ce qui sera le volet 1 : un document qui explicite la spécificité du cycle 4 par rapport à ce qui précède, autrement qu’en termes d’approfondissement. Nouveaux programmes scolaires: cycles de trois ans et autonomie des profs favorisée. Apprentissages répartis par cycle de trois ans, et non plus sur une seule année, et liberté pédagogique laissée aux enseignants pour atteindre les objectifs, telles sont les lignes directrices des projets de programmes de l’école élémentaire et du collège dévoilés lundi. Ces textes sont une première mouture élaborée par le Conseil supérieur des programmes (CSP), instance créée par la loi sur l’école de 2013, à l’initiative de Vincent Peillon alors ministre de l’Education.

Contrairement aux habitudes françaises, ces programmes scolaires sont divisés en cycles de trois ans: du CP au CE2 (cycle 2), du CM1 à la 6e (cycle 3) et de la 5e à la 3e (cycle 4). Programmes scolaires: la réforme se dessine pour l'école et le collège. Des programmes plus explicites et donc plus justes. Les nouveaux programmes scolaires bousculent le collège. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas et Mattea Battaglia Après les rythmes scolaires, l’éducation prioritaire, le collège… c’est une réforme majeure que la gauche engage sur le terrain de l’école : celle des programmes, censée entrer en vigueur à la rentrée 2016. Une « refonte » de l’école qui ne se limite pas à sa forme, mais s’ancre dans les contenus enseignés. C’est ce à quoi s’était engagé l’ex-ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon, en 2013, en chargeant un conseil supérieur des programmes (CSP) de repenser tous les savoirs de la scolarité obligatoire de 6 à 16 ans.

Un an et demi plus tard, l’instance indépendante rend sa copie. La première version, remise à la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, le 10 avril, que Le Monde a pu consulter, bouleverse bien des repères. Maîtriser le français, une priorité Le programme à la française a-t-il vécu ? Lussault : Les nouveaux programmes modifient notre regard sur les disciplines.

Les nouveaux programmes de l'école et du collège ont été adoptés par le Conseil supérieur des programmes (CSP) à l'unanimité le 9 avril. Ils devraient être publiés en début de semaine prochaine. Michel Lussault, président du CSP, dévoile quelques points importants de ces programmes. Pour des programmes d'histoire ouverts. Nouveaux programmes d’histoire : STOP aux poussées lacrymales. C’est à croire que ce pays est friand de ritournelles bien ringardes que l’on se passe en boucle pour nourrir les lamentations. De nouveaux programmes d’histoire ont été proposés par le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) et font déjà l’objet de multiples déchirements, une polémique savamment orchestrée par le Figaro qu’on attendait sur ce dossier vu l’historique de ce journal toujours prompt à fustiger le niveau qui baisse et la disparition du roman national. Car les débats ne sont pas nouveaux contrairement à ce que pourrait laisser entendre la mise en scène médiatique campée sur le registre de la catastrophe et de l’inédit.

Déjà en 1979, à la suite de programmes d’histoire-géographie dilués dans une discipline dite d’ « éveil » en primaire (1969) et de programmes de collège plus ouverts aux approches didactiques et thématiques (1977), le Figaro Magazine s’était alarmé qu’on « n’enseigne plus l’histoire à vos enfants ». Ne boudons pas notre plaisir. Les nouveaux programmes d’histoire-géographie bousculent ? Tant mieux ! Ci-dessous deux tribunes parues initialement pour la première sur Le Monde.fr le 23 avril et sur Médiapart pour la seconde le 27 avril. L’Histoire, pleine de bruits et de fureurs…

Nouveaux programmes d’Histoire : quatre critiques sans (trop de) fondement. C’est parti pour la foire d’empoigne : les programmes scolaires, c’est comme la corrida ou la vraie recette du gratin dauphinois, on finit toujours par se jeter la vaisselle à la tête. "Nouveau programme de maths du cycle 2 : Point fort, point faible" (Rémi Brissiaud - Café pédagogique) Qu'y a t-il au programme des nouveaux programmes. Nouveaux programmes d’histoire : STOP aux poussées lacrymales.

Chronique Claire Nunn. Nouveaux programmes d’histoire : le bêtisier des opposants. Un bêtisier sur les nouveaux programmes d’histoire ? Rien de plus facile, tellement les critiques affolées, les postures outragées, les emportements furieux se sont déployés un peu partout dans les médias avec comme caractéristiques communes, outre de ne jamais faire dans la demi-mesure, de n’avoir guère de rapport avec les textes publiés. Actualités - Projets de programmes du CSP pour ‎les cycles 2, 3 et 4 : grilles horaires pour la mise en œuvre de ces programmes.

Projets de programmes pour l'école élémentaire et le collège. Du CP à la 3e, l'intégralité des futurs programmes scolaires. Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem sur les projets de programmes présentés par le Conseil supérieur des programmes. Dans un contexte national qui invite à la responsabilité et afin d’éviter les polémiques inutiles, je tiens à rappeler et indiquer les éléments suivants. Tout d’abord, les projets de programmes n’engagent à ce stade que le Conseil supérieur des programmes, instance ouverte à la représentation nationale et sociale composée de 18 membres représentant la diversité de la société française, dont 3 députés et 3 sénateurs de différentes sensibilités politiques.

Philippe Watrelot on Twitter: "Pour ceux qui fantasment sur le programme d’histoire. Cadres horaires de référence pour faciliter la construction de votre emploi du temps "type" Histoire de l’enseignement de l’histoire. Un espoir pour la maternelle? Détails.