background preloader

Parades

Facebook Twitter

Une fraude de plus en plus cyber. Sécurité Informatique : priorité absolue des DSI en 2015. Un sondage international, réalisé par CSC et IDG auprès de 600 décideurs de l’informatique, met en évidence l’intérêt majeur des DSI pour la cybersécurité, et notamment, le rôle qu’ils auront à jouer à compter d’aujourd’hui… Investissement et formation à l’ordre du jour Pour près de 83% d’entre-eux, la sécurité informatique demeure le 1er axe de développement prioritaire en ce début d’année 2015.

Sécurité Informatique : priorité absolue des DSI en 2015

Plus concrètement, la formation des entreprises, et plus particulièrement de tous les salariés, est d’ores et déjà envisagée pour 54% des DSI. Ces derniers, ayant longtemps sous-estimé l’importance du « facteur humain » dans les incidents liés à la cybersécurité, entendent bien reprendre les choses en main. Cette prise de conscience, encore très relative, est stimulée par un contexte où les attaques informatiques d’envergure se font croissantes, et où l’évolution technologique va si vite qu’elle leur échappe.

Les USA passent à l’offensive : Bonjour, mon nom est Fanny ! La Russie adopte une doctrine de cybersécurité. Ce texte, approuvé par le président russe Vladimir Poutine, donne les grandes orientations du pays en matière de "sécurité informatique et informationnelle".

La Russie adopte une doctrine de cybersécurité

Il complète de fait la doctrine de politique étrangère promulguée la semaine dernière par le chef de l'Etat. La doctrine a notamment pour but de "développer un système national de contrôle" de l'Internet russe. Vladimir Poutine a multiplié depuis sa réélection en 2012 les lois renforçant le contrôle de l'Etat sur l'Internet sous couvert de lutte contre l'extrémisme. La doctrine a aussi pour objectif de "prévenir des conflits militaires que pourrait provoquer l'utilisation des technologies informatiques". Elle vise à "défendre la souveraineté, la stabilité politique et sociale, l'intégrité territoriale" de la Russie.

Constatant la hausse de menaces informatiques contre la Russie, certaines poursuivant "des objectifs militaires", la doctrine doit permettre d'"améliorer la sécurité informatique de l'armée russe". Cyberdéfense : bâtir une stratégie de défense basée sur une approche systémique. Expert-consultant en Stratégies et Innovations Technologiques, Consultant en Sécurité Economique et Protection du Patrimoine, Aziz Da Silva, puisque c’est de lui qu’il s’agit vient de rendre publique sa toute nouvelle publication sur la « cyberdéfense ».

Cyberdéfense : bâtir une stratégie de défense basée sur une approche systémique

Riche de quinze ans d’expérience dans le domaine de l’Innovation Technologique (I.T), Aziz da Silva est devenu un véritable moteur d’innovation technologique adapté au contexte africain. Il a collaboré avec plusieurs grandes entreprises Américaines, Asiatiques et Africaines. Stratège portant des compétences managériales pointues adaptées au contexte des I.T, Aziz Da Silva essai d’introduire une nouvelle vision sur la technologie, la cyber sécurité et la sécurité économique en totale rupture avec ce qui se pratique normalement en Afrique. Trouvez ci après sa nouvelle publication. Cyberdéfense : bâtir une stratégie de défense basée sur une approche systémique : Consolidation du marché de la sécurité : comment Cloud et Mobilité ont radicalement transformé la cybersécurité. Le blog de la cybersécurité.

Cyberattaques: un plan pour renforcer la sécurité des établissements de santé (ministère) La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a dévoilé vendredi un plan d'action pour "renforcer la sécurité des systèmes d'information" dans les établissements de santé, confrontés à la menace grandissante des cyberattaques.

Cyberattaques: un plan pour renforcer la sécurité des établissements de santé (ministère)

Ce plan "énonce les actions prioritaires à mettre en place", dans un délai allant de six mois à un an et demi, par les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraites, mais aussi par les "laboratoires de biologie médicale, les centres de radiothérapie et les centres d'imagerie et de radiologie publics et privés", est-il précisé dans un communiqué. Ces établissements sont notamment appelés "à disposer d'une cartographie des équipements informatiques régulièrement actualisée, à gérer les comptes utilisateurs ou encore à protéger les accès Internet ou de télémaintenance". Qubes, le système d’exploitation très sécurisé. Pour éviter d’être espionnés par des agences de renseignement, des hackers de talent ont imaginé Qubes.

Qubes, le système d’exploitation très sécurisé

Un système d’exploitation soutenu par Edward Snowden, à l’origine des révélations sur les activités de la NSA. Diffusée le 18 octobre sur France 2, l’émission Cash Investigation avait pointé du doigt le contrat entre Microsoft et le Ministère de la Défense portant sur l’installation de Windows et de différents logiciels de l’éditeur américain sur 200 000 ordinateurs et des serveurs. Quelques jours plus tard, dans une interview accordée à Securiteoff, Éric Filiol, Directeur du Laboratoire Confiance Numérique et Sécurité à l’ESIEA de Laval, avait affirmé que « Windows était une boite noire que connaît très bien la NSA ». Imaginé dès 2009 par l’équipe du Invisible Things Lab (fondé par Joanna Rutkowska et Rafal Wojtczuk, deux hackers reconnus sur la scène mondiale), cet OS (basé sur des briques GNU/Linux) a été rendu public dans sa première version en septembre 2012.

Par Philippe Richard. Sécurité informatique: partenariat entre Microsoft et Thales - Le Parisien. Kaspersky OS : un système « inviolable » pour les objets connectés et équipements réseau. Kaspersky a présenté en fin de semaine dernière son tout premier système d’exploitation.

Kaspersky OS : un système « inviolable » pour les objets connectés et équipements réseau

Sobrement intitulé Kaspersky OS, il ne s’agit pas d’un système conventionnel, mais destiné prioritairement aux équipements réseau. L’éditeur le présente tout simplement comme « inviolable ». Eugene Kaspersky, fondateur de la société qui porte son nom, s’est dit lassé des perpétuelles fuites de données qui émaillent sans cesse l’actualité ces dernières années. Son entreprise propose donc depuis peu un système d’exploitation dont la sécurité se veut impénétrable. Il dispose de caractéristiques censées le rendre assez peu commun.