background preloader

General Book Reading List (copy)

Facebook Twitter

Dany Laferrière. Dany Laferrière, photo de Nemo Perier Stefanovitch Dany Laferrière, né Windsor Klébert Laferrière le 13 avril 1953 à Port-au-Prince en Haïti, est un intellectuel, écrivain, et scénariste canado-haïtien, résidant principalement à Montréal, au Canada.

Dany Laferrière

Il reçoit le prix Médicis 2009 pour son roman L'Énigme du retour. Le 12 décembre 2013, il est élu à l'Académie française, où il est officiellement reçu le 28 mai 2015. Il est le deuxième membre de cette institution à l'intégrer sans avoir jamais possédé la nationalité française après Julien Green en 1971. Biographie[modifier | modifier le code] Né à Port-au-Prince le 13 avril 1953, Dany Laferrière passe son enfance à Petit-Goâve avec sa grand-mère Da, un des personnages marquants de son œuvre. À onze ans, il retourne vivre avec sa mère à Port-au-Prince, où il fait ses études secondaires. À partir de 1990, il vit à Miami avec sa famille en poursuivant son travail d'écriture, puis il se réinstalle à Montréal en 2002. Autres collaborations. J. G. Ballard.

Life[edit] Shanghai[edit] Another Emshwiller cover illustrating the Vermilion Sands story "The Screen Game" (1963).

J. G. Ballard

Ballard's father was a chemist at a Manchester-based textile firm, the Calico Printers' Association, and became chairman and managing director of its subsidiary in Shanghai, the China Printing and Finishing Company.[6] His mother was Edna, née Johnstone.[6] Ballard was born and raised in the Shanghai International Settlement, an area under foreign control where people "lived an American style of life".[7] He was sent to the Cathedral School, the Anglican Holy Trinity Church near the Bund,[8] Shanghai.[9] After the outbreak of the Second Sino-Japanese War, Ballard's family were forced to evacuate their suburban home temporarily and rent a house in central Shanghai to avoid the shells fired by Chinese and Japanese forces. After the Japanese attack on Hong Kong, the Japanese occupied the International Settlement in Shanghai. Britain and Canada[edit] Full-time writing career[edit]

Amazon. L'enjeu mondial. L'environnement (Bruno Latour) À l'ère de l'Anthropocène, qui voit les humains devenir les principales forces de changement sur la planète, les relations internationales et la gouvernance mondiale ne peuvent plus être pensées en dehors des questions environnementales.

L'enjeu mondial. L'environnement (Bruno Latour)

Changement climatique, destruction de la couche d'ozone, érosion de la biodiversité, élévation du niveau des mers… la plupart des problèmes environnementaux ne connaissent pas de frontières. Leur traitement dépasse largement le cadre étatique et leurs conséquences – migrations humaines, compétition pour les ressources naturelles, conflits – affectent profondément les rapports entre États. Sous la coordination scientifique de François Gemenne, cet Enjeu mondial rend compte de la richesse et de la diversité des recherches en relations internationales de l'environnement dans la sphère académique francophone. Avant-propos Introduction Environnement et relations internationales La tragédie des communaux Philippe Le Pestre Géopolitique ou Gaïapolitique ? Stefan C.

Nature en crise (2015) , Vincent Devictor, Actualités / Essais / Document. Notre planète traverse une crise écologique majeure.

Nature en crise (2015) , Vincent Devictor, Actualités / Essais / Document

Le développement effréné des activités humaines se solde par la dégradation des espaces naturels et l’érosion de la diversité du vivant à un rythme stupéfiant. Cette crise de la biodiversité est devenue une épreuve clé de nos sociétés. Elle interroge ouvertement les valeurs susceptibles de guider notre rapport à la nature. En l’espace de trente ans, les savoirs écologiques et les enjeux liés à la biodiversité ont beaucoup progressé. Il était temps d’en faire une synthèse à la pointe des savoirs et accessible à tous. Vincent Devictor est chargé de recherche au CNRS à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (ISEM). La fin d’un grand partage. Une ville face au climat - Portail des Humanités environnementales.

Litzenburger Laurent, Une Ville face au climat: Metz à la fin du Moyen Âge (1400-1530), préface d'Emmanuel Le Roy Ladurie, Nancy, PUN - Éditions Universitaires de Lorraine, 2015, 496 p (+ CD-Rom).

Une ville face au climat - Portail des Humanités environnementales

Dans la lignée des travaux fondateurs d’Emmanuel Le Roy Ladurie (auteur de la préface), Christian Pfister et Emmanuel Garnier, cet ouvrage s’inscrit dans la réflexion contemporaine sur les sociétés confrontées aux changements climatiques. Il porte sur le cas particulier de Metz et de son plat-pays, un véritable « État urbain » qui constitue une originalité au Nord des Alpes et qui s’est construit autour de l’une des plus grandes cités de l’Europe occidentale à l’orée de la Renaissance. Cet essai d’histoire globale envisage le climat comme une contrainte qui oblige les sociétés à mettre en place diverses stratégies pour s’en affranchir ou s’y adapter.