background preloader

UKRAINE

Facebook Twitter

Aux racines du mal... Mises à jour : - 30 septembre 2015 : 2ème et 3ème parties- 18 octobre 2015 : 4ème partie Le fascisme ukrainien et sa survivance dans les instances représentatives ukrainiennes.1929-1945 Voici une compilation d'éléments réalisée par Laurent Courtois pour le compte de Novorossiya Today et retraçant la filiation historique du fascisme ukrainien, de 1929 à nos jours.

Aux racines du mal...

Cette étude est publiée dans une série d'articles publiés pour le site Novorossiya Today de Donetsk (voir le lien en fin d'article) Les articles de Laurent Courtois : Nous allons commencé une série d'articles sur le fascisme ukrainien, dans un premier article, nous allons montrer pourquoi l'OUN peut être considéré comme un parti fascismes. Partie 1 : Le fascisme ukrainien 1929-1947. Publié le 11 septembre 2015 Projet de création de la république d'Ukraine lors de la conférence de Paris en 1919.

Donbass : nous luttons contre la haine et le mensonge. Ouvrez les yeux !

Donbass : nous luttons contre la haine et le mensonge

Par Erwan Castel … Le 16 septembre 2015 – Source alawata-rebellion Lorsque depuis la Guyane, je m’efforçais de relayer la vraie information concernant la crise ukrainienne, j’avais conscience d’être au milieu d’un champ de bataille médiatique, d’une guerre de l’information sans merci qui fait passer celle de l’ex-Guerre Froide pour des échanges retenus et courtois. Venir sur le terrain, c’était pour moi sentir directement la réalité de ce choc de l’Histoire frappant l’Ukraine, me faire ma propre opinion en dehors de la surenchère des propagandes logiques et légitimes. La réalité, après huit mois passés à observer cette guerre déclenchée au cœur de l’Europe, montre que le Donbass fait l’objet d’une réelle agression génocidaire menée par la junte de Kiev, aux ordres des néocons étasuniens.

La guerre d’Ossétie de 2008: Une victoire russe (I) La guerre d’Ossétie du Sud, qui a éclaté à la suite de l’agression de la Géorgie en Août 2008 présente certaines analogies avec le conflit qui existe depuis 2014 en Ukraine orientale.

La guerre d’Ossétie de 2008: Une victoire russe (I)

C’est pourquoi l’analyse des événements ayant conduit à cette guerre, de l’intervention russe, et de ses suites, s’imposent aujourd’hui. Il faut revenir sur ce conflit en ceci qu’il constitue un prototype des manœuvres provocatrices menées, en partie par les Etats-Unis mais aussi en partie par des autorités locales, ici géorgiennes, là ukrainiennes, contre la Russie. Cette guerre était un événement certes prévisible, mais qui aurait pu être évité. En effet, les sécessions de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud par rapport à la Géorgie ont eu lieu dès la fin de l’Union Soviétique.

Special Report - Ukraine struggles to control maverick battalions. KIEV From a basement billiard club in central Kiev, Dmytro Korchynsky commands a volunteer battalion helping Ukraine's government fight rebels in the east.

Special Report - Ukraine struggles to control maverick battalions

A burly man with a long, Cossack-style moustache, Korchynsky has several hundred armed men at his disposal. The exact number, he said, is "classified. " In the eyes of many Ukrainians, he and other volunteer fighters are heroes for helping the weak regular army resist pro-Russian separatists. In the view of the government, however, some of the volunteers have become a problem, even a law unto themselves. Dressed in a colourful peasant-style shirt, Korchynsky told Reuters that he follows orders from the Interior Ministry, and that his battalion would stop fighting if commanded to do so.

Korchynsky, a former leader of an ultra-nationalist party and a devout Orthodox Christian, wants to create a Christian "Taliban" to reclaim eastern Ukraine as well as Crimea, which was annexed by Russia in 2014. Guerre froide Occident-Russie en Ukraine: Pékin le grand gagnant. International.

Guerre froide Occident-Russie en Ukraine: Pékin le grand gagnant

Ukraine : création d'un centre pour l'évacuation des civils de l'est - Dernières infos - Société - La Voix de la Russie. Les gagnants et les perdants de la crise grecque sur les marchés. La crise grecque s’est avérée une manne pour des fonds spéculatifs, traders et quelques grosses banques d’affaires qui avaient spéculé à raison et en bon messager sur un éventuel défaut de paiement d’Athènes, mais les établissements financiers européens, les particuliers, l’euro et la BCE y ont laissé des plumes, selon des analystes. « Les gagnants sont les personnes qui ont acheté des assurances contre la dette grecque en pariant sur son effondrement financier et ont réussi à les revendre avant (après certains y ont laissé pas mal de plumes) l’intervention de l’Union européenne », résume George Volokhine, analyste chez Meeschaert Asset Management à New York.

Les gagnants et les perdants de la crise grecque sur les marchés

Après l’annonce du méga-plan de soutien de 750 milliards d’euros, cofinancé par l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), voici un tour d’horizon des principaux gagnants et perdants de la crise grecque sur les marchés. Le prix de l’or n’a cessé de grimper ces derniers jours. Poroshenko endorses special status for occupied Donbas - Ukraine. Analyst: “Western governments will be criticized for continuing to appease Russian President Putin with the special status endorsement, which comes on the heels of criticism that the U.S. government capitulated to Iran with its nuclear deal.

Poroshenko endorses special status for occupied Donbas - Ukraine

A hawkish Western leadership – led by the George W. Bush foreign policy team, for example – would have already supplied Ukraine with lethal arms and not offered special status without forcing the Russian-backed terrorists to adhere to most of the Minsk accords beforehand.”