background preloader

Elearning

Facebook Twitter

Libre-innovation.org. Outils. Retours d'expériences sur les MOOC. 2014 est l'année du MOOC (Massive Open Online Course), je vous livre ici mes premières réflexions sur un retour d'expérience vécu sur 2 MOOC qui permet d'en comprendre les apports et qui pose un regard sur les pistes à explorer à l'avenir.

Retours d'expériences sur les MOOC

L'année 2014 semble être le tremplin de la mise en œuvre massive de MOOC. Je tenais à vous faire part de mon retour d'expérience sur les MOOC (Massive Open Online Course) auxquels j'ai participé. Mon intérêt pour les MOOC était multiple : Comprendre l'appropriation des usages collaboratifs par un nombre importants de participants, L'apport des MOOC au regard d'une éducation traditionnelle,L'intérêt des MOOC pour la formation dans les entreprises, Approfondir mes connaissances sur des sujets qui m'intéressent. J'ai donc suivi un MOOC francophone et un anglophone. J'ai eu la chance de participer à 2 MOOC qui avaient choisi 2 approches pédagogiques différentes. L'équipe pédagogique peut également intervenir et répondre aux questions des apprenants. La réalisation de nos premiers MOOC. Après une année de réflexion, d’inscription sur les plateformes de MOOC existantes (Coursera, Edx, Uned Coma, Udacity…), d’échanges avec les premiers acteurs européens (EPFL, Open University…), de benchmark donc, notre équipe projet TICE (de la direction des formations du Cnam) a réuni au printemps 2013 une équipe d’enseignants volontaires et dessiné pour et avec eux les contours des premiers MOOC du Cnam.

La réalisation de nos premiers MOOC

De fin août 2013 à début janvier 2014 nous avons ainsi réalisé nos 4 premiers MOOC qui seront diffusés, pour 2 d’entre eux à partir du 16 janvier (les 2 autre suivront à la fin du mois et début février : consultez la page du site qui présente nos MOOC et renvoie au portail de France Université Numérique – FUN- sur lequel on peut s’inscrire). Pour en arriver là il a été nécessaire de faire des choix. Cartographie des MOOC français. Autour des MOOC. Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) Une collecte de références initiée par Michel Briand, avec la participation de Delphine Keldermans, Telecom Bretagne, à compléter c'est un wiki ouvert !

Autour des MOOC

"" "voir aussi MOOC.fr, site participatif sur les MOOC, lieu de partage et d’échanges dans l’enseignement supérieur francophone initié par Jean Marie Gilliot, Telecom Bretagne, Insitut Mines Telecom. Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Il laisse place à l’expérience et à la curiosité. Il consiste à adapter la transmission des savoirs dispensés à l’école aux usages et aux modes de diffusion actuels. Actualité Agrégations Agrégation via scoop it Massively MOOC “Examining the development of the Massive Open Online Course” par eLearning and Design, 53 pages août 2013. Par Lucas Gruez, 32 pages août 2013 dont 5 en français. Réseaux sociaux. February 10-12, 2014 in Lausanne (Switzerland)

Un blog de Bruno Parmentier. Le contexte : l’IFP, Institut de Formation Pédagogique Nord Pas de Calais / Université Catholique de Lille, où je travaille, a lancé cette année à destination des enseignants du 1er degré une action de formation continue autour des compétences et du socle commun de compétences.

Un blog de Bruno Parmentier

Storytelling : raconter des histoires… Ah, le « storytelling »… à la mode certes, mais pas seulement : pour moi tous les outils du web qui permettent à chacun de « raconter des histoires » sont bons à prendre.

Storytelling : raconter des histoires…

Au fait, c'est quoi un MOOC ? European MOOC Summit. France Université Numérique - FUN - Découvrir, apprendre et réussir. General Assembly, un nouveau modèle de business school à l’heure des MOOC. De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le , mis à jour le Les locaux de General Assembly (GA), à New York, ressemblent à ceux d’une business school d’aujourd’hui.

General Assembly, un nouveau modèle de business school à l’heure des MOOC

Salles de classe connectées, espaces modulables dédiés aux travaux de groupe, canapés et fauteuils design… Sauf que cette nouvelle institution ne dispense que des enseignements à la carte. Des cours de business, marketing ou design proposés sous forme de sessions longues ou courtes, voire à l’unité. Certains étant assurés en ligne. Pour s’inscrire, point besoin de s’y prendre des mois à l’avance comme pour un MBA : tout se fait en ligne, même au dernier moment. Bien entendu, la facture est plus légère que dans une école de management traditionnelle. Une alternative aux masters ou MBA A l’heure où la dette étudiante aux Etats-Unis atteint des sommets, General Assembly a tout de suite été un succès. 5.300 personnes ont suivi des sessions longues depuis son lancement en 2011.

Les compétences et le réseau. L'enseignement en ligne, un défi pour les écoles de commerce. Tandis que les business schools s'affairent à enseigner aux futurs dirigeants économiques comment éviter la menace des technologies et des modèles d'affaires de rupture, elles font elles-mêmes face à une situation de rupture.

L'enseignement en ligne, un défi pour les écoles de commerce

Ce qui, du point de vue historique, était considéré comme normal - le développement et la mise à disposition, sur un campus, d'un programme en échange d'un écolage - est en train de changer rapidement. L'avènement des nouvelles technologies (analyse de l'avalanche de données) et des cours en ligne (Massive Open Online Courses, MOOCs) créent une nouvelle normalité : la fragmentation de la valeur réelle que les programmes d'enseignement peuvent fournir aux futurs dirigeants économiques. La fragmentation de l'offre existe dans de nombreux secteurs Cette fragmentation n'est pas nouvelle.

Loin de là.