background preloader

Document séléctionné

Facebook Twitter

TPEDopage. Contre le sport de compétition de masse et ses multiples effets narcotiques, oniriques et aliénants. Pour un autre sport, pour une autre éducation, pour une autre société. Origine : A travers les reflexions d’Albert Jacquard (Halte aux Jeux !

Contre le sport de compétition de masse et ses multiples effets narcotiques, oniriques et aliénants. Pour un autre sport, pour une autre éducation, pour une autre société.

Publié en 2004) ou encore la Marche du mouvement de la décroissance pour l’abolition du Grand Prix de Formule 1 de Magny-Cours, la critique du sport de masse entretient une relation privilégiée avec la décroissance. Sport et décroissance : Paris 2012 et le mouvement contre le sport spectacle. Produit et producteur de la mondialisation capitaliste, le sport de compétition spectaculaire est aujourd’hui l’horizon planétaire de la modernité libérale. La sportivisation totalitaire de l’espace public renforce non seulement les multinationales de la fausse conscience, mais institue également un ordre social uniforme qui exalte le national-populisme, la guerre sportive généralisée, la fabrication planifiée d’un homme-nouveau, la mobilisation des meutes sportives. En effet, le corps est aujourd’hui l’objet fétiche de la postmodernité libérale. . - Première proposition : Abolition des sports polluants, destructeurs, mortifères. ?

VALEURS%20DU%20SPORTS%20SITE%20WEB. Ressource inégalable. Le sport adapté (ou handisport) est un très bon moyen de se " réinscrire " dans la société après un accident de la circulation (ou toute autre origine relative à une lésion de la moelle épinière).Lorsque la personne sort du centre de réadaptation, son univers s'en trouve totalement bouleversé, elle n'a plus du tout les mêmes repères, puisqu'ayant perdu l'usage d'un membre.

Ressource inégalable

Si l'on prend l'exemple de la perte de motricité, due à l'absence de réaction des membres inférieurs, le fait de passer d'une position debout à une position assise peut se révéler catastrophique pour la santé mentale de la personne touchée. Les premiers temps du handicap sont donc probalement les plus durs, physiquement (compensation du membre touché) et mentalement (gestion du traumatisme de l'handicap).

Il s'avère que l’Handisport est un bon moyen de se faire de nouveaux amis et de se bouger, sortir de chez soi, participer à des compétitions, en un mot revivre. Quelle place pour le sport dans notre société? « Le MCC. Quelle place pour le sport dans notre société?

Quelle place pour le sport dans notre société? « Le MCC

Conclusions d’un débat organisé par la section locale du MCC de Liège. Constat : Il y a seulement 30% de la population qui pratique un sport. C’est dramatique au regard des dépenses en soins de santé car l’absence de sport crée des problèmes de santé de toute sorte comme l’obésité, des problèmes cardiaques, la mauvaise gestion du stress … Au niveau de la masse de sportifs, la Flandre est largement devant la Communauté française mais compte peu de sportifs de haut niveau. Il y a un manque de considération pour la pratique d’un sport (comparativement aux Etats-Unis et à la Scandinavie par exemple). Les infrastructures en CF sont pour une majorité dans un état lamentable. Les entraineurs manquent souvent de formation et de perfectionnement (absence de formation continuée avec apprentissage des nouvelles méthodes d’entrainement sportif).

Propositions : Un centre sportif francophone de haut niveau UNIQUE Il doit poursuivre deux objectifs : 3. 4. 5. Loisir ou compétition, le sport doit rester un plaisir. Adapté à la personnalité et aux compétences de son enfant, le sport peut être un loisir très épanouissant.

Loisir ou compétition, le sport doit rester un plaisir

La compétition, en revanche, entraîne souvent beaucoup de stress. Comment dédramatiser et éviter qu’il subisse une trop grande pression ? Les enfants ont besoin de se dépenser ! Le sport permet aux enfants de se dépenser physiquement et de se changer les idées. A l'heure du “tout-écran” (ordinateur, télévision, console de jeu), associé à une alimentation pas toujours équilibrée, c'est important !

“C'est un moyen de lutter contre la sédentarité et de se tourner vers l'extérieur”, commente Geneviève Henry, psychologue spécialiste des enfants et des adolescents. Un sport, oui… mais adapté à sa personnalité Pour qu'un enfant s'épanouisse dans la pratique d'un sport, il faut que ce sport corresponde à sa personnalité et à ses compétences.


  1. franedoc Apr 26 2016
    il fallait sélectionner 6 documents...