background preloader

CPE : harcèlement et violence scolaires

Facebook Twitter

Bulletin officiel n° 31 du 31 août 2006. LUTTE CONTRE LA VIOLENCEPrévention et lutte contre la violence en milieu scolaireNOR : MENE0601694C RLR : 552-4 CIRCULAIRE N°2006-125 DU 16-8-2006 MEN - DGESCOINTJUS Texte adressé au directeur général de la police nationale ; au directeur général de la gendarmerie nationale ; aux préfètes et préfets de région ; au préfet de police ; aux premiers présidents et procureurs généraux près les cours d’appel ; aux rectrices et recteurs d’académie ; aux préfètes et préfets de département ; aux directrices et directeurs régionaux de la protection judiciaire de la jeunesse ; aux directrices et directeurs départementaux de la protection judiciaire de la jeunesse ; aux présidents et procureurs de la République près les tribunaux de grande instance ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs de l’éducation nationale ; aux chefs d’établissement ; aux directrices et directeurs d’école.

Bulletin officiel n° 31 du 31 août 2006

Procédures disciplinaires - Les procédures disciplinaires. Les procédures disciplinaires Depuis le 1er septembre 2011, sont applicables dans les établissements d'enseignement du 2nd degré : l'automaticité des procédures disciplinaires prévues dans certaines hypothèses ; L'engagement de la procédure disciplinaire sera automatique dans les cas suivants : lorsque l'élève est l'auteur de violence verbale à l'égard d'un membre du personnel de l'établissement ;lorsque l'élève commet un acte grave à l'égard d'un membre du personnel ou d'un élève ;lorsqu'un membre du personnel de l'établissement a été victime de violence physique.

Procédures disciplinaires - Les procédures disciplinaires

Agir contre le harcèlement à l'École. La lutte contre le harcèlement est une priorité du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Agir contre le harcèlement à l'École

Priorité car le harcèlement va à l’encontre des valeurs défendues par l’école : le respect de chacun, l’acceptation des différences, l’apprentissage de la citoyenneté. La loi du plus fort ne peut pas régir les rapports entre élèves. Pendant longtemps, et parfois encore aujourd’hui, le harcèlement entre élèves a été considéré comme anodin, voire constitutif de la construction de nos enfants et de nos jeunes, laissant souvent entendre que ces violences "forgeaient le caractère". Prévention et lutte contre les violences en milieu scolaire : point d'étape. En vidéo : intervention de Vincent Peillon lors du point d’étape sur les travaux de la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire En vidéo : Eric Debarbieux présente l'"Enquête de victimation et climat scolaire auprès des personnels du second degré" Agir ensemble avec détermination en faveur d’un climat scolaire apaisé et serein Lors de l’installation de la délégation ministérielle à Amiens le 12 novembre dernier, le ministre de l’éducation nationale a affirmé sa volonté de "briser le silence" : "c’est la première fois que l’éducation nationale reconnaît en tant qu’institution le problème de la violence scolaire".

Prévention et lutte contre les violences en milieu scolaire : point d'étape

Les plans qui se sont succédé en France ces dernières années ont en effet le plus souvent abordé cette question de manière partielle et court-termiste, c’est-à-dire au gré des faits divers et par le seul prisme de la lutte contre la délinquance et la violence d’intrusion. Ce dispositif a rencontré un grand succès. Climat scolaire et prévention des violences. Enjeux Les recherches françaises et internationales ont prouvé qu’un climat scolaire serein permettait de faire diminuer les problèmes de violences, l’absentéisme et le décrochage, d’améliorer les résultats, de favoriser le bien-être des élèves et des personnels, de renforcer les liens avec les familles et les partenaires.

Climat scolaire et prévention des violences

"Améliorer le climat scolaire permet de refonder une École sereine et citoyenne en redynamisant la vie scolaire et en prévenant et en traitant les problèmes de violences et d’insécurité" Un climat scolaire positif permet :l’amélioration des résultats scolairesl’amélioration du bien-être des élèves et des adultesla diminution notable du harcèlementla diminution des problèmes de disciplinela diminution des inégalités scolairesune plus grande stabilité des équipesune baisse de l’absentéisme et du décrochage scolaire Lutter contre toutes les violences et toutes les discriminations, notamment l'homophobie Le climat scolaire au cœur de la politique de prévention des violences.

Agir contre le harcèlement à l'École. "Harcèlement : briser la loi du silence" Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale Si le climat scolaire est le plus souvent propice aux apprentissages dans les écoles et les établissements scolaires, nous y découvrons chaque jour trop de cas de harcèlement.

Agir contre le harcèlement à l'École

Qu’il s’agisse de brimades, de racket, d’insultes, de messages intimidants, ou encore de violences physiques, nous ne pouvons accepter que nos enfants soient victimes de ce genre de comportements. Pdf Debarbieux2008. Amazon.fr - Les dix commandements contre la violence à l'école - Eric Debarbieux - Livres. Portail Jeunes Poitou-Charentes. Le Conseil régional lutte contre les violences scolaires dans ses lycées et met en place des « sentinelles et référents » pour prévenir toute situation de harcèlement, de bizutage ou de discrimination.

Portail Jeunes Poitou-Charentes

Lancé en Bretagne en 2012 , le dispositif « Sentinelles et Référents » associe 10 élèves volontaires (les sentinelles) et 6 adultes de la communauté éducative (les référents) qui œuvrent ensemble dans chaque établissement, afin d’améliorer la détection des élèves victimes de harcèlement et plus généralement à prévenir la venue de ces actions. Vous avez été témoin de scènes de violence, bizutage ou harcèlement ? Parlez-en à une sentinelle dans votre lycée Sentinelles et référents est mis en place dans les lycées suivants : Des sentinelles contre la violence scolaire - 06/06/2015. Infosuicide.org actualités: AQUITAINE LIMOUSIN POITOU CHARENTES « Sentinelles et référents », Campagne de prevention contre les violences scolaires au lycée. « Sentinelles et référents », contre les violences scolaires au lycéeLe Conseil régional lutte contre les violences scolaires dans ses lycées et met en place des « sentinelles et référents » pour prévenir toute situation de harcèlement, de bizutage ou de discrimination.

Infosuicide.org actualités: AQUITAINE LIMOUSIN POITOU CHARENTES « Sentinelles et référents », Campagne de prevention contre les violences scolaires au lycée

Lancé en Bretagne en 2012 , le dispositif « Sentinelles et Référents » associe 10 élèves volontaires (les sentinelles) et 6 adultes de la communauté éducative (les référents) qui œuvrent ensemble dans chaque établissement, afin d’améliorer la détection des élèves victimes de harcèlement et plus généralement à prévenir la venue de ces actions.

Vous avez été témoin de scènes de violence, bizutage ou harcèlement ? Parlez-en à une sentinelle dans votre lycée. Événements et concours - Prix "Non au harcèlement" 2016-2017. L'édition 2015-2016 du prix «Non au harcèlement » a permis la mobilisation de 19 000 enfants et adolescent(e)s scolarisé(e)s dans plus de 600 écoles et établissements scolaires.

Événements et concours - Prix "Non au harcèlement" 2016-2017

Un prix pour lutter contre le harcèlement à l'école Le prix "Non harcèlement" a pour objectif de donner la parole aux élèves et aux jeunes de 8 à 18 ans, qui devront produire un support de communication (affiche ou vidéo) accompagnant le plan de prévention du harcèlement de leur établissement. Pour participer, les élèves doivent envoyer leur production ainsi que leur projet au référent harcèlement de leur académie. Réagir face aux violences en milieu scolaire. Et si on s’parlait du harcèlement à l’école ? - MAE Solidarité.

Stop la violence ! Non au harcèlement.