background preloader

Études & réflexion

Facebook Twitter

[Observatoire Ifop /Get it'lab] : La qualité de livraison, critère de taille pour les cyberacheteurs. Pierre Gomy, Millward Brown : 'Le consommateur est un relais majeur de la communication des marques'. Quelles sont les plus belles innovations de 2012 ?

Pierre Gomy, Millward Brown : 'Le consommateur est un relais majeur de la communication des marques'.

L'innovation majeure est liée au business modèle de Facebook pourtant décrié au moment de son introduction en bourse. Parmi les possibilités de communication offertes aux marques, je retiens :- la montée en puissance des Fan pages dans la stratégie de communication des marques, notamment au travers de la nouvelle timeline (augmentation de la taille des communautés et des indicateurs d'engagement) ;- une meilleure modération des communautés (pour favoriser les conversations, apporter des réponses personnalisées aux fans) ;- les possibilités de personnalisation des publicités (Facebook Connect, et autres moyens de cibler) ;- l'amélioration des publicités Facebook mobile ;- Instagram qui offre de nouvelles possibilités de publicités ciblées. Pour faire de ses clients des ambassadeurs, il faut jouer sur leur fidélité.

Social Rewards permet aux entreprises de faire gagner des points sur leur carte à leurs clients quand ils parlent d'elle sur un site social : Facebook, Twitter...

Pour faire de ses clients des ambassadeurs, il faut jouer sur leur fidélité

L’innovation découle de l’aptitude à partager la connaissance. Dans le but de faciliter l'innovation, il est important d'améliorer les systèmes de partage du savoir.

L’innovation découle de l’aptitude à partager la connaissance

L'Insa-Strasbourg a mis au point un modèle qui intègre les notions de nouveautés et de contexte dans lesquels les savoirs ont été acquis. Une entreprise peut tirer 75% de son chiffre d’affaire de produits ou de services qui n’existaient pas sur le marché cinq ans auparavant. Autant dire que l’innovation est un élément crucial de la réussite. C’est de ce constat qu’est partie une équipe de chercheurs de l’Insa-Strasbourg pour bâtir un nouveau modèle de partage de savoirs en entreprise (knowledge management), spécifiquement dédié à l’innovation. Pourquoi donner du feed-back. La reconnaissance silencieuse ne sert à personne.

Pourquoi donner du feed-back

[Gladys Bronwyn Stern] Cet article a été écrit par Marina Barreau, qui a fondé et dirige Caminea, une société de conseils et d’accompagnement de dirigeants d’entreprises, après une carrière riche et diverse, au sein de différentes compagnies dont PagesJaune SA et DG de Mappy. Je la remercie chaleureusement de venir partager avec nous des morceaux de son savoir. J’espère que l’article vous plaira et surtout n’hésitez pas nous le faire savoir en commentaire ou sur les réseaux sociaux !

Le livre blanc sur l’entreprise 2.0. Un livre complet rédigé par des spécialistes issus de diverses disciplines afin d’obtenir une vision globale. J’ai eu l’honneur de rédigé la . Voici un aperçu des thèmes traités: Formation, Positionnement dans le SI, Plateformes collaboratives, ROI, Conduite du changement, Relations sociales, Gouvernance et management, Veille, Gestion des connaisances, Storytelling , Social learning, Innovation participative intégrée et responsable, Communautés internes et RSE, BtoB, Personal Branding, Génération Y, Marque employeur, Social CRM, Médias sociaux.

"aïe" en interne. Ai-je le droit de critiquer mon boss sur le Web? Les salariés veulent être davantage écoutés. Les salariés estiment que les systèmes de communication mis en place dans leur entreprise sont inadaptés.

Les salariés veulent être davantage écoutés

Voilà l'un des enseignements de la 18e édition de l'Observatoire du travail BPI/BVA/L'Express* dont les résultats ont été publiés le 29 mars. Ils considèrent que la liberté d’exprimer son opinion ne semble plus garantie : - 38 % ont une image négative de leur entreprise quant à la possibilité d’y exprimer son opinion ; - 52 % pensent que lorsqu’on dit ce qu’on pense, on risque d’être mal vu (59 % dans les entreprises de plus de 500 salariés) contre 47 % en 2004. Quelles solutions face à la “marketing fatigue” ? Comment les femmes améliorent les performances d'une entreprise ? La fin du courage, de Cynthia Fleury. Ce matin, je me fais réveiller par France Inter.

La fin du courage, de Cynthia Fleury

Lumineux réveil avec Cynthia Fleury, philosophe, qui vient de publier un livre déplorant "la fin du courage". Interviewée par France Inter, elle démontre combien le courage de défendre ses idées implique la solitude. Dans cet essai philosophique enlevé, Cynthia Fleury rappelle qu’il n’y a pas de courage politique sans courage moral et démontre avec brio comment un retour à l’exemplarité politique est non seulement possible, mais urgent. « J’ai perdu le courage comme on égare ses lunettes. Aussi stupidement. La fin du courage: Amazon.fr: Cynthia Fleury. Les avantages & inconvénients d’être perfectionniste dans son travail. Les avantages & inconvénients d’être perfectionniste dans son travail Tout le monde en a déjà rencontré un dans sa vie professionnelle… Voire, de nombreux lecteurs pourront se reconnaître dans un profil « perfectionniste ».

Les avantages & inconvénients d’être perfectionniste dans son travail

Bref, cette « race » de personnes obsédées par la performance et le travail bien fait ne nous est pas inconnue, et mérite qu’on lui dédie un billet. LeWeb'10. 16 Lessons on Using Social Media for Business. It's been over 6 months now since I started this blog with the aim of sharing a few ideas, developing my own book content and learning about the social web.

16 Lessons on Using Social Media for Business

As a result, I've learnt a few things along the way that I wanted to share with you so that you can apply them to your business if you are using social media or are thinking about using social media in your business. Here are the 16 lessons that I've learnt so far: Define your goals to keep you on track — this all has to have a purpose otherwise how will you know what you are doing, where you are going, what you are creating and how you are getting on. We can be everywhere — the internet opens up potential markets across the globe and, so, thinking globally will help you expand your reach. Digital Marketing Agency - Search Engine Optimization, Website Design - Connecticut - DigitalSurgeons.com. Quinze ans d'Internet, un retour en images. Quel journalisme à l'ère de l'info-buzz ? - novövision. Réseaux sociaux : 10 raisons pour ne pas y être. Ce n’est pas vrai que les entreprises doivent impérativement être sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter.

Réseaux sociaux : 10 raisons pour ne pas y être

Je suis un gestionnaire de communauté depuis de nombreuses années. Je propose l’idée aux entreprises d’avoir une présence soutenue sur les médias sociaux. Il faut être objectif lorsque nous travaillons dans ce domaine. C’est vrai, les Facebooks de ce monde contribuent largement à faire connaître les entreprises et à obtenir un meilleur retour à l’investissement. Martin Roll: Iconic brands, story telling, brand myths, brand st.

L'Observatoire Influencia - Brand content: les limites du «one shot» et la force du «génératif» Publié le 11 janvier 2012 Trop d’opérations de contenus de marque sont sans lendemain avec le risque de n’être que des coups d’épées dans l’eau.

L'Observatoire Influencia - Brand content: les limites du «one shot» et la force du «génératif»

Alors comment utiliser l’arsenal de communication au profit de marques denses, riches de sens et cohérentes? Lors du dernier événement du Club Brand Content le 6 décembre 2011, le débat avec le spécialiste international des media, Pascal Somarriba a porté sur la notion de brand content « génératif » et l’idée de constituer un patrimoine de contenus mobilisable à long terme. Ombre numérique - Ethique et TIC. - Blog LeMonde.fr. Axa_guide_numerique. Web ubiquitaire, Web communautaire et réseaux. Communication, Langages et Systèmes: Hypomnemata. (Ombre-numerique) Comment entreprendre le virage 2.0 » MediasSociaux. Technology Review: TR10: Reality Mining. Who: Sandy Pentland, MIT Definition: Personal reality mining infers human relationships and behavior by applying data-mining algorithms to information collected by cell-phone sensors that can measure location, physical activity, and more.

Impact: Models generated by analyzing data from both individuals and groups could enable automated security settings, smart personal assistants, and monitoring of personal and community health. Context: Cell phones are now sophisticated enough to collect and analyze data on personal behavior, and researchers are developing techniques that allow them to effectively sort through such information. Sandy Pentland is using data gathered by cell phones to learn about human behavior. « Le commerce ennuyeux va mourir », Actualités. [Etude] 72% des internautes cherchent une relation privilégiée avec les marques. La stratégie, parent pauvre de la communication digitale des marques B2C ? par jean-marc Buret - Chronique e-Business. Stephane Hugon Sociologie du e-Commerce. Surestimation des habitudes d'achat des jeunes adultes. Contrairement à l'affirmation souvent répandue, les consommateurs de 18 à 25 ans ne feraient pas la majorité de leurs achats en ligne, mais s'en tiendraient souvent aux méthodes traditionnelles.

Panorama des outils de fidélisation pour e-marchands. Les marketeurs ont tout intérêt à favoriser les stratégies indirectes. Essaimer du contenu sur les réseaux sociaux, blogs et sites de partage de vidéo est un moyen efficace de communiquer sur son entreprise sans solliciter directement un individu. Exporter ses flux produits. Les performances des sites de courses en ligne. Le dialogue social 2.0 : une nouvelle approche du dialogue dans l'entreprise?