background preloader

Innovation room

Facebook Twitter

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé. Dans le champ pléthorique des définitions des lieux partagés, les mots se côtoient et les besoins de définitions s’affirment à mesure que les projets se structurent. Ainsi, on évoque souvent le terme polysémique de tiers-lieu (cf. l’article Third Place sur Wikipédia anglophone) autrement dit avec comme acceptation générale « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques »mais sans connaître forcément avec précision ce que ce mot composé recouvre.

Marie D. Martel, bibliothécaire (Ville de Montréal) et docteure en Philosophie a eu la bonne idée en avril 2012 de publier sur son blog Bibliomancienne une série de 3 articles qui aident à la compréhension de ce concept de tiers-lieu sur un point de vue historique, de lieu tiers (lié à la sphère du travail) et de ses déclinaisons possibles dans le secteur des bibliothèques. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International. Entrepreneurs, créez des locaux à l’image de l’ADN de votre entreprise. Lors d’une création d’entreprise, il est essentiel d’en déterminer l’ADN – les valeurs, les motivations, le sens qu’elle a, la mission qu’elle se donne – de façon à le refléter dans sa communication.

Et un aspect trop souvent négligé, c’est comment l’entreprise exprime cet ADN dans son environnement de travail, ses locaux et en transmette la substantifique moelle à ses clients… dès le premier coup d’oeil, au travers d’un aménagement cohérent à l’identité forte. Les bureaux de Think Garden à Milan Il y a quelques semaines, un cabinet de coachs/consultants qui m’avait semblé plutôt innovant sur son site m’invite à venir les rencontrer, pour discuter d’une proposition qu’ils veulent me faire. J’arrive dans des locaux dépouillés, aux murs taupe, aux étagères beiges, aux bureaux beiges, aux fauteuils beiges, aux coussins prune. Le tout très corporate, très feutré, très conventionnel. Rien qui détonne. Et ce cabinet s’étonne de n’avoir que des clients voulant du tout-venant? Ca y est ! Oney banque locaux.

Tiers-lieux : PagePrincipale. Une typologie des besoins pour les espaces de coworking. Tous les acteurs et les connaisseurs du coworking ont forcément été confrontés à ce débat récurrent jamais résolu : Qu’est-ce exactement qu’un espace de coworking ? Une des difficultés de définir le coworking vient du fait que les espaces peuvent répondre de manières très différentes à des besoins très différents. On a vu dans la pyramide de Maslow du coworking une classification dynamique d’un panel large de besoins couverts par le coworking. Cette classification est interessante pour visualiser et hiérarchiser les besoins, mais elle n’est pas d’une grande aide lorsqu’il s’agit de les structurer et de les utiliser de manière opérationnelle. Je me suis donc mis en tête de construire un outil pouvant aider à structurer ses réflexions autour de la construction d’une offre adaptée à votre communauté, et autour de l’aménagement de votre espace. J’espère aussi qu’il pourra être utile pour faire comprendre les enjeux liés aux espaces de travail partagés.

Questions : La Pyramide de Maslow du coworking. Vous souvenez-vous de la bonne vieille pyramide de Maslow que l’on vous a sans doute enseignée à l’école ? Vous savez, cette pyramide des besoins humains qui permet de les classer et de les hiérarchiser d’une manière dynamique … Si l’on en croit Maslow, les besoins situés à la base de la pyramide doivent être globalement satisfaits pour rendre possible la réalisation des besoins supérieurs. Et bien, je me suis amusé à appliquer cet outil d’analyse au coworking pour voir ce que ça pouvait donner. Appliqué au coworking, l’analyse de Maslow signifierait qu’il convient d’assurer les services de base dans un premier temps pour permettre aux coworkers de progresser vers les échelons plus élevés de la pyramide.

Au delà du coté matériel, le coworking a pour ambition d’offrir un cadre adapté à la réalisation individuelle de ses membres Le coworking à la Maslow, ça donne ça : • Un wifi performant • Un poste de travail confortable • Des équipements adaptés (imprimante, scanner etc…) . Comment créer un espace de coworking? L'AWT a établi une liste non exhaustive de critères de réussite qu'il convient de prendre en compte lors de la création d'un espace de coworking Créer une communauté La base d'un espace de coworking repose sur la création d'une communauté de membres (les coworkers).

Dans le cadre de l'appel à projets Coworking, l'appui sur des communautés et réseaux existants doit être démontré. Ces entités doivent pouvoir être listées et leur participation assurée (communautés d'entrepreneurs, cercles d'étudiants et universités, hautes écoles, entreprises, réseaux locaux, associations, etc). La diversité des acteurs du projet et de ses cibles est un élément essentiel pour assurer une base solide à l'espace de coworking. Quelques outils utiles à exploiter: créer une mailing-list;créer un blog;communiquer via les réseaux sociaux (par exemple: groupe sur LinkedIn, profil Twitter, page Facebook, etc.) Identification du lieu Voici une série de critères à prendre en compte dans le choix du lieu: Fixer les tarifs. Agencer et décorer un espace de coworking. De quoi s’agit-il? Le coworking désigne un type d’organisation de travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture.

Espace de socialisation par excellence, le coworking est un lieu qui permet aux travailleurs indépendants de ne plus être isolés chez eux. La dynamique du lieu constitue également un grand booster de créativité. Généralement dynamisé par une animation spécifique, il vise à créer des liens à l’intérieur de la communauté des coworkers et en dehors.

“Le bureau est le nouvel habitat”, Jean Nouvel, Offices for Living, octobre 2012. Bien plus qu’un lieu de travail fonctionnel, le coworking est un lieu de vie à part entière qui doit être confortable et revêtir une dimension plaisir. Pour les concepteurs d’espaces de travail partagé, la clé de réussite de leur projet réside dans le fait de créer un bureau qui n’en est pas un ! Co-working The Flex – réalisé par Sensionest. 21 Inspirational Collaborative Workspaces - Turnstone Blog. If your company isn’t thinking about collaboration and creating an office design centered around collaboration, chances are that the office you’ve built is stuck in the doldrums. These days everyone wants to collaborate with other – it can help improve work by getting more minds thinking about the same problem, and it can be a fun, social experience where employees build community ties.

According to a recent Gensler study, top companies tend to organize offices using collaboration as a key building block.Also, younger Gen-Y workers are more interested in work being an experience among others – as opposed to a strict task oriented dungeon.Lastly, if you need tips on designing with collaboration in mind, check out these ideas. Check out this turnstone collaborative work zone: big lounge Starting at $1,499Buy Now campfire screens Starting at $569Buy Now campfire big lamp Starting at $999Buy Now campfire paper table Starting at $549Buy Now jenny round Starting at $899Buy Now. Room to Think. We all know of forward-looking companies taking bold steps to create workspaces that allow for productivity while also fueling inspiration.

But how far is too far? Innovation consultant Kursty Groves offers a practical guide to transforming your office space into a place that wears its heart on the wall. Written by Kursty Groves Published in July 2011 Topics Consumer Goods “We shape our buildings; thereafter they shape us.” In an increasingly virtual world, does the office space still have a role to play in spurring innovation?

It all boils down to what you want to achieve. Take Procter & Gamble’s Clay Street Project, a renovated brewery in a rundown part of Cincinnati where small groups spend 12 weeks focusing on challenges in an environment that encourages risk-taking and creative thinking. Don’t be fooled, though: P&G hasn’t gone hippie. ”What works for one company won’t work for all.

The innovation process itself requires many different modes of thinking. Kursty Groves. J'étais dans une Innovation room... J'ai participé hier soir à une "innovation room" à l'initiative de LeaderInnov. J'ai envie de la partager. LeaderInnov est une association qui s'est engagée dans la promotion du leadership et de son enseignement en France, partant du constat qu'il y a tout à faire dans ce domaine, tellement tout le monde croit savoir, tout le monde croit être un leader, tout le monde possède des idées (souvent reçues) sur la question. La confusion entre le fait d'exercer une position de pouvoir et d'être leader est la plus fréquente. Les "leaders d'opinion", V.I.P, HIPO et autres cadres dirigeants, ou "managers de l'année" seraient des leaders. C'est pour explorer un peu plus cette question que LeaderInnov a réuni une 15 de spécialistes, consultants, DRH, et un designer (Pierre Baudry de la société Innoko) pour travailler la question et poser les bases de ce que pourrait apporter une association au développement d'un enseignement du leadership de qualité. - et celui d'un dirigeant?

Allez plus loin :