background preloader

Internet, facteur d'enfermement social.

Facebook Twitter

Les Français jugent la société minée par l'individualisme. Les Français ont une image très négative de la cohésion sociale dans leur pays, selon une étude du Credoc publiée lundi.

Les Français jugent la société minée par l'individualisme

La cohésion sociale mise à mal. Huit Français sur dix considèrent que celle-ci est défaillante dans le pays et qu'elle est minée par des comportements individualistes, selon une enquête du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc)* publiée lundi. «Le sentiment de vivre dans une société fragmentée, divisée, ne se dément pas depuis trois ans», précise l'étude. Aux yeux des personnes sondées, l'individualisme apparaît comme le premier obstacle fragilisant la cohésion sociale (32%), devant les discriminations (16%), le chômage (14%) et la pauvreté (11%).

Au sujet des discriminations, l'étude révèle que près d'une personne sur deux a été le témoin d'un comportement de ce type au cours des douze derniers mois. Internet rend-il autiste ? L'heure des réseaux antisociaux. L'abus d'Internet rend-il méchant ? Thomas Lestavel - 01Net N°802 L'abus d'Internet rend-il méchant ?

L'abus d'Internet rend-il méchant ?

Espace de communication sans frontières, le Web désinhibe les esprits. Et laisse trop souvent le champ libre aux propos violents ou injurieux. "Je souhaite du fond du coeur un cancer généralisé a tous les cheminots de France. " Après avoir semé une grosse pagaille dans les transports pendant plus de dix jours de grève, en juin, les agents des chemins de fer ne s'attendaient pas à voir leur cote d'amour grimper. A visage découvert. Il y a d'abord ceux qui écument les forums, les sites d'actualité ou les réseaux sociaux, pour le simple plaisir d'enquiquiner le monde. Tache d'huile. Malheureusement, certains deviennent des habitués de la transgression.

La violence n'est pas seulement xénophobe. Cool d'être méchant. Faut-il répondre aux trolls ? Ne cherchez pas à clouer le bec aux provocateurs", prêchent de nombreux spécialistes des réseaux sociaux. Comment les djihadistes français sont recrutés sur Internet. VIDÉO - La propagande des fous d'Allah sur la Toile attire des volontaires de plus en plus jeunes, endoctrinés et attirés par une nouvelle identité fantasmée pouvant aller jusqu'à la mort en martyr.

Comment les djihadistes français sont recrutés sur Internet

La vidéo, diffusée sur YouTube, a été vue des milliers de fois. Intitulée «Syrie: l'enfant qui mangeait du carton pour tromper sa faim», elle met en scène un orphelin hirsute dans les quartiers assiégés du sud de Damas. Avec ce sous-titre: «Ici, il n'y a rien à manger. Un kilo de riz vaut 9000 livres (49 euros). Il n'y a de force, ni de puissance qu'auprès d'Allah…» Sur Facebook, la photo d'une gamine squelettique sert à illustrer la cruauté du «tyran sanguinaire» el-Assad. Les derniers chiffres, révélés par Manuel Valls, donnent le vertige: il y aurait aujourd'hui près de 250 Français ou résidents en France partis combattre en Syrie, une centaine en transit pour s'y rendre, 150 qui auraient manifesté la velléité de s'y rendre, et 76 sont revenus. Près de 250 Français en Syrie.