background preloader

Les comportements addictifs liés à l'usage numérique

Facebook Twitter

Comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Etats-Unis : un hôpital propose une cure de désintox pour les accros à intern... L'addiction aux nouvelles technologies nous mènera-t-elle à notre perte ? Tweeter, Facebooker, textoter ou envoyer des e-mails... Tout cela est devenu encore plus facile avec l'apparition des smartphones. Vous vous ennuyez pendant un dîner ? Vous regardez discrètement les dernières activités de vos amis sur Facebook. Une réunion s'éternise ? Vous échangez distraitement quelques textos avec votre moitié. Pourtant parfois, il vaudrait mieux se consacrer sur une seule réalité.

Matt Richtel, un journaliste du New-York Times en a même fait un livre "Driven to Distraction" dans lequel il énonce les problèmes engrendrés par l'addiction aux nouvelles technologies. L'un d'entre eux, Peter Papadakos anésthésiste et chef du service de soins intensifs au centre médical de l'université de Rochester affirme voir de plus en plus d'infirmières et de médecins scotchés à leur téléphone, ordinateur ou encore iPad parfois même pendant des interventions chirurgicales. Crises d'anxiété, dépression atlantico sur facebook notre compte twitter Intéressé par cet auteur ?

Je m'abonne. Vidéo : Un court-métrage sur l'addiction aux réseaux sociaux ! DEPP: Le numérique éducatif: un portrait européen. Accueil - L'école change avec le numérique. Le numérique représente un levier de transformation puissant pour accompagner la politique ministérielle dans toutes les dimensions, de la transformation pédagogique au service des apprentissages et de leur évaluation à la formation aux enjeux et aux métiers de demain. Cette ambition numérique passe par la simplification des relations avec les usagers et la modernisation du fonctionnement de l'État avec des systèmes d'information repensés. À l'occasion de l’université d’été Ludovia 2019, le ministre de l'Éducation nationale a souhaité à distance s’exprimer à nouveau sur le numérique éducatif, le 20 août 2019 à Ax-les-Thermes.

L'occasion pour Jean-Michel Blanquer de réaffirmer que "le numérique constitue un des leviers majeurs de la politique éducative que nous menons. " Placer les données scolaires au cœur de la stratégie numérique du ministère Mieux protéger pour mieux valoriser sera donc la pierre angulaire de la stratégie ministérielle en matière de données numériques. Mieux protéger... L'utilisation du numérique à l'École.

Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc.

Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Il constitue le prolongement numérique de l'établissement. Depuis la rentrée 2016 : La protection des mineurs sur internet. Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème. Faut-il craindre la cyberdépendance ? - Média Animation asbl. Quand les médias traitent du sujet, c’est presque toujours par le truchement de dérapages spectaculaires. Ces derniers mois, hélas, les tueries en pleine rue [1] ou au sein d’institutions sensées offrir toute sécurité pour les jeunes qui y sont rassemblés (écoles, garderies…), ont été portées sous le feu des projecteurs. Dans la recherche d’une explication facile à relater, « les journalistes sont alors friands d’interviews de professionnels qui leur proposeraient, vite fait bien fait, une analyse à l’emporte-pièce ».

C’est ainsi que Dan Véléa [2] décrit la teneur des contacts téléphoniques fréquents qui le sollicitent en presse écrite et sur les plateaux de radio et de télé. La perche lui est tendue, invariablement : « La pratique assidue des jeux vidéos violents n’est-elle pas l’explication de ces passages à l’acte criminel ?

» Lui se refuse à pareille analyse, quand il n’a pas rencontré l’intéressé. Et encore moins à dresser un diagnostic à distance, par voie de généralisation.