background preloader

Marineoumou

Facebook Twitter

Injures et diffamations sur facebook : vers la fin des condamnations. Par Alexandra GHERARDI, Juriste | Mis à jour le 27/11/2014 | Publié le 25/04/2013 Les propos tenus sur les réseaux sociaux relèvent-ils de la vie privée ou publique ?

Injures et diffamations sur facebook : vers la fin des condamnations

Les tribunaux se sont prononcés à plusieurs reprises sur la question. Avocats PICOVSCHI, fort de son expérience en droit des nouvelles technologies vous éclaire sur cette jurisprudence récente et vous défend si vous êtes assignés en diffamation ou injure ou encore si vous en êtes victimes. Le champ d'application de la diffamation et l'injure La diffamation et l'injure sont des infractions règlementées la loi du 29 juillet 1881 relative à la liberté de la presse. En effet, la diffamation publique est passible d'une amende de 45 000 euros tandis que la diffamation privée est sanctionnée par une amende de 1re classe, soit 38 euros ! Par conséquent, l'enjeu est de taille quant à prouver le caractère privé de la diffamation. Attention les délais pour agir sont très courts (à peine quelques mois).

Le contentieux autour de Facebook. Net ecoute 0800 200 000 - Si c'est pas net, on t'écoute. Passe ton permis web - Quizz AFA. Bee.lu. Accueil. PROGRAMME EUROPEEN SAFER INTERNET.

Take this lollipop: Votre cauchemar Facebook devenu réalité. WEB Voilà votre «stralker» personnel...

Take this lollipop: Votre cauchemar Facebook devenu réalité

Publié le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Attention: ceux qui ont du mal à dormir la nuit après avoir regardé Massacre à la tronçonneuse peuvent réfléchir à deux fois avant de cliquer sur ce lien. TakeThisLollipop (littéralement «Prends cette sucette») est la dernière pépite du Web qui devrait bientôt envahir les walls Facebook. Le principe est simple: on autorise le site à se brancher sur son profil (via Facebook Connect); à partir des informations (photos, adresse etc), une vidéo est générée, en mode serial killer flippant vous observe avant de se mettre en route pour vous payer une visite.

A la fin du compte-à-rebours, on s'attend presque à ce que son téléphone sonne. Dans l'absolu, on est relativement conscient de ce qu'on partage sur Facebook. Tout ceci est évidemment «du divertissement», explique le site, qui promet de ne conserver aucune information. Voilà un aperçu du résultat, qui le fait beaucoup moins sans la personnalisation: Take This Lollipop. Dangers de Facebook et risques des réseaux sociaux. Voici des règles de sécurité et de prévention pour les réseaux sociaux qui aideront parents et enfants 1- Apprenez à mieux connaitre les réseaux sociaux Facebook Création : 2004 Le réseau social le plus connu.

Dangers de Facebook et risques des réseaux sociaux

Permet à ses utilisateurs de publier du contenu et d'échanger des messages et d'interagir sur les messages des autres utilisateurs Facebook en quelques chiffres: 48% des enfants entre 8 et 17 ans sont connectés sur Facebook. Seulement 55% des jeunes discutent avec leurs parents de ce qu'ils font sur Facebook. 92% des jeunes de 8 - 17 ans utilisent leur vraie identité sur Facebook et livrent des informations personnelles. 25% des jeunes de 8 - 17 ans disent avoir déjà été victimes d'insultes ou rumeurs sur Facebook.

Lien : Lien : Controle parental pour Facebook Twitter Création : 2006 Plateforme de microblogging. Lien : Lien : Nouveau centre de sécurité Twitter YouTube Création : 2005 Plateforme de partage de vidéos appartenant à Google. Tumblr Plate-forme de microblogging. Teens, Social Media, and Privacy. Teens, Social Media, and Privacy Teens share a wide range of information about themselves on social media sites; indeed the sites themselves are designed to encourage the sharing of information and the expansion of networks.

Teens, Social Media, and Privacy

However, few teens embrace a fully public approach to social media. Instead, they take an array of steps to restrict and prune their profiles, and their patterns of reputation management on social media vary greatly according to their gender and network size. These are among the key findings from a new report based on a survey of 802 teens that examines teens’ privacy management on social media sites: Teens are sharing more information about themselves on social media sites than they did in the past. Teens are sharing more information about themselves on social media sites than they did in the past. In addition to the trend questions, we also asked five new questions about the profile teens use most often and found that among teen social media users: