background preloader

Louvre enfants

Facebook Twitter

Louvre-parcours-paris-momes-rois. Louvre-parcours-paris-momes-louvre. Louvre-parcours-paris-momes-egypte. Louvre-parcours-paris-momes-decouverte. La Joconde à la loupe. Portrait de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo. Le portrait fut probablement commencé à Florence vers 1503. Il s'agirait du portrait de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo, marchand d'étoffes florentin, dont le nom féminisé lui valut le « surnom » de Gioconda, francisé en « Joconde ». La Joconde ne fut sans doute pas livrée à son commanditaire car il semble que Léonard ait continué à y travailler longtemps jusqu’à l’emporter avec lui en France. À sa mort, elle serait entrée dans la collection de François Ier. Lisa Gherardini, épouse del Giocondo L'histoire de La Joconde demeure obscure : ni l'identité du modèle, ni la commande du portrait, ni le temps pendant lequel Léonard y travailla, voire le conserva, ni encore les circonstances de son entrée dans la collection royale française ne sont des faits clairement établis.

Une formule nouvelle Un sourire emblématique Bibliographie - ARASSE Daniel, Léonard de Vinci, Éditions Hazan, Paris,1997. - BEGUIN Sylvie (sous la dir. de), Musée du Louvre. Le Scribe accroupi. Qui ne connaît pas au moins une image du scribe accroupi ? Installé au Ier étage du département des Antiquités égyptiennes, il reste pourtant le plus célèbre des inconnus. On ne sait rien sur le personnage qu'il représente : ni son nom, ni ses titres, ni l'époque précise à laquelle il vivait. Malgré cela, sa statue frappe toujours les visiteurs qui le découvrent. Une posture spécifique Le du musée du Louvre connu sous la dénomination de "scribe accroupi" est en fait assis en tailleur.

Un personnage inconnu Le socle semi-circulaire sur lequel il est assis devait, à l'origine, s'encastrer dans un socle plus grand qui comportait son nom et ses titres. Un scribe au travail Le scribe est représenté en activité, ce qui n'est pas courant dans la statuaire égyptienne. Bibliographie - BOUQUILLON Anne, "La couleur et les pigments", in Techne 4, 1996, p. 55, fig. 6. - L'Art égyptien au temps des pyramides, Catalogue de l'exposition, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1999, pp. 383-384. Le Radeau de la Méduse. Œuvre majeure dans la peinture française du XIXe siècle, Le Radeau de la Méduse fait figure de manifeste du Romantisme. Il représente un fait divers qui intéressa beaucoup Géricault pour ses aspects humains et politiques, le naufrage d’une frégate en 1816 près des côtes du Sénégal, avec à son bord plus de 150 soldats.

Le peintre se documenta précisément puis réalisa de nombreuses esquisses avant de camper sa composition définitive qui illustre l’espoir d’un sauvetage. Un fait d'actualité Géricault s’inspira du récit de deux rescapés de La Méduse, frégate de la marine royale partie en 1816 pour coloniser le Sénégal. La dissection du sujet Géricault a beaucoup préparé la composition de ce tableau qu’il destinait au Salon de 1819. Un parfum de scandale Le Radeau de Géricault est la vedette du Salon de 1819 : « Il frappe et attire tous les regards », (Le Journal de Paris) et divise les critiques. Bibliographie. Le 28 Juillet : La Liberté guidant le peuple. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830 à Paris, ou Les Trois Glorieuses, suscitée par les républicains libéraux contre la violation de la Constitution par le gouvernement de la seconde Restauration, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France et met à sa place Louis Philippe, duc d'Orléans.Témoin de l'évènement, Delacroix, y trouve un sujet moderne qu'il traduit méthodiquement en peinture mais avec la même ferveur romantique que pour la Guerre d'Indépendance grecque.

Un acte patriotique Tout, que ce soit dans la nature, dans une croisée d'ogive gothique, dans un félin, dans un voyage, dans une passion humaine, ou dans un événement qui change le cours de l'histoire et inverse les rapports de force artistiques, exalte l'imagination de Delacroix et le plonge dans une émotion profonde qui s'exprime aussitôt dans la peinture d'une manière personnelle et chaque fois renouvelée. Une Révolution parisienne Un sujet moderne Bibliographie. Captif. Buste de femme : Ariane. Longtemps demeuré dans l'oubli, ce buste féminin trouvé à Faléries, à une cinquantaine de kilomètres de Rome, a été reconnu récemment comme un chef-d'oeuvre de la sculpture étrusque en terre cuite. Créé au début du IIIe siècle av. J. -C., il s'inscrit dans la tradition des sculptures grecques de l'époque classique. La jeune femme, peut-être Ariane, voilée et couronnée de pampres et de feuilles de vigne appartenait sans doute à un groupe cultuel figurant ses noces avec Dionysos.

Réhabilitation d'un chef-d'œuvre de la sculpture étrusque Après avoir été longtemps ignoré, ce buste de femme en terre cuite a été identifié récemment avec une statue étrusque fragmentaire découverte en 1829 sur le site de l'antique Faléries, au nord de Rome. Une statue hellénistique dans la mouvance du classicisme grec La statue est une création originale exécutée à Faléries dans les premières décennies du IIIe siècle av. Les noces d'Ariane et de Dionysos ?

Bibliographie. Aphrodite, dite "Vénus de Milo" Depuis sa découverte sur l’île de Mélos en 1820, cette effigie divine fascine par sa grâce et par le mystère qui entoure son interprétation. Faut-il y reconnaître Aphrodite, souvent figurée à demi nue, ou Amphitrite, déesse de la mer vénérée à Milo ? L’œuvre reflète les recherches des sculpteurs à la fin de l’époque hellénistique : pétrie de références classiques, elle innove par sa composition hélicoïdale, par l’insertion de la figure dans l’espace et le glissement du drapé sur les hanches.

Découverte d'un chef-d'œuvre mutilé La Vénus de Milo est découverte en 1820 à Mélos (Milo en grec moderne), une île du sud-ouest des Cyclades. Le marquis de Rivière en fait hommage à Louis XVIII, qui l’offre au Louvre l’année suivante. L’œuvre jouit dès lors d’une grande notoriété. Le mystère d'une déesse sans nom ni attribut La déesse est nimbée de mystère, son attitude toujours aussi énigmatique. Une création hellénistique : héritage classique et innovations Bibliographie - RIDGWAY B. . - HAVELOCK C. Le Sacre ou le Couronnement. Dans ce tableau commandé par Napoléon 1er, David met en scène le caractère fastueux du Sacre et son message politique et symbolique. Témoin oculaire de la cérémonie, il en rendra avec réalisme la foule chamarrée mais il devra aussi répondre aux intentions de l’Empereur.

Une fois en atelier, il devra concilier valeur documentaire et solutions artistiques. Il relève ainsi le défi de réaliser un ouvrage monumental à la gloire de l’événement et de l’inscrire, comme une œuvre à part, dans l’histoire de la peinture. Un double couronnement Paré de la gloire militaire depuis les campagnes d’Italie et d’Egypte, Napoléon avait le pouvoir absolu depuis le coup d’état du 18 Brumaire. Alliance de l’Histoire et de l’Art Pour l’ordonnancement général, David s’est inspiré du Couronnement de Marie de Médicis de Rubens (au Louvre). On marche dans ce tableau Bibliographie. Enfants et familles au musée du Louvre. Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Le musée du Louvre constitue un univers passionnant pour les petits comme pour les grands.

Tout est mis en œuvre pour accompagner les familles dans leur découverte du musée : accès gratuit aux collections et aux expositions temporaires pour les moins de 18 ans, activités pour les enfants et les familles, programmation spécifique à l’auditorium, guide multimédia, parcours de visite à télécharger... Parcours « musée tranquille » Profitez des espaces peu fréquentés de l'aile Richelieu pour découvrir sculptures, peintures et objets d'art parfois méconnus du grand public, ainsi que l'histoire exceptionnelle du palais. Accessible aux enfants à partir de 8 ans et aux plus grands. En savoir plus sur l'audioguide L'audioguide Louvre-Nintendo 3DS - salles Napoléon III - 556 * 376 px © 2012 Musée du Louvre / Olivier Ouadah Informations pratiques Audioguide Louvre - Nintendo 3DS Newsletter Boutique en ligne Acheter.

Œuvres à la loupe. Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Oeuvres à la loupe Œuvres à la loupe Les Œuvres à la loupe sont conçues dans l'esprit de deux collections : Palettes, bien connue du grand public et l'Œuvre en scène, présentée à l'Auditorium du musée. Dans ces dossiers multimédias interactifs, vous pourrez aller au plus près des détails de l'œuvre grâce à l'outil Loupe et en approfondir tous les aspects historiques et artistiques grâce aux commentaires et animations.

Cette rubrique bénéficie du mécénat de l’entreprise eni. Oeuvres à la loupe Nb par page :5 -10 -15 Tri : Date - Titre Portrait de la marquise de Pompadour Nouveau ! Le dernier numéro de la série Focus est consacré au Portrait de la marquise de Pompadour par Maurice-Quentin de La Tour. Consultez le focus La Victoire de Samothrace La Joconde Les Œuvres à la loupe font peau neuve. Le Code de Hammurabi Consultez l’œuvre à la loupe Le Scribe accroupi Newsletter.