background preloader

Mariiina

Facebook Twitter

Castro et les Etats-Unis, de si proches ennemis. Castro et les Etats-Unis, de si proches ennemis N l’âg, n l chmn d rpprchmnt mprnt pr sn frèr Rl n’rnt ft flchr l «Cmndnt». Jsq’ bt, Fdl Cstr xprm pblqmnt sn nmst nvrs ls tts-ns, l’nnm d tjrs tr dql l pèr d l rvltn cbn bât s lgnd. n ût, l’ccsn d sn 90 nnvrsr, Fdl Cstr vt pbl n lng lttr ppl cbn. l y vqt pêl-mêl ds svnrs d sn nfnc dns l’st d Cb, l mrt d sn pèr t l rnvrsmnt d dcttr pr-mrcn Flgnc Btst n 1959. l y crtqt ss Brck bm, l rprchnt ntmmnt d’vr mnq d «htr d v» lrs d s vst hstrq n m Hrshm. «L dscrs d prsdnt mrcn Jpn tt dprv d’xcss pr l msscr d cntns d mllrs d prsnns», crvt Fdl Cstr, n rfrnc l bmb tmq lrg pr l’rm mrcn n ût 1945. Pndnt ss 47 ns pvr, Fdl Cstr tjrs t cnsdr cmm l’n ds nnms jrs d Wshngtn, hnn pr vr mprt l cmmnsm t l grr frd mns d dx cnts klmètrs ds côts d Flrd. Sn bsssn ds tts-ns t cll ds tts-ns sn ncntr nt fçnn n cnflt mblmtq d XX sècl, ft d dscrs ncndrs, d mnœvrs mltrs, d rtrsn cnmq t d tnttvs mnqs d’ssssnt.

Syrie : « Les Etats-Unis ont laissé le champ libre à la Russie, devenue incontournable » Pour Bruno Tertrais, de la Fondation pour la recherche stratégique, si la réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU, mercredi, sera « inutile pour peser sur le plan militaire », « elle ne le sera pas sur le plan politique ». La communauté internationale semble plus impuissante que jamais dans le conflit syrien, face à une Russie devenue le véritable maître du jeu. A la demande de la France, une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation à Alep-Est devait se tenir mercredi 30 novembre à New York. Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique, analyse la portée possible d’une telle réunion. Lire aussi : En Syrie, le crime de guerre est devenu la norme La France a convoqué une réunion en urgence du Conseil de sécurité face à la « catastrophe humanitaire » à Alep. Or le Conseil de sécurité est paralysé par le veto de la Russie, utilisé à cinq reprises depuis le début de la guerre.

Quel est le sens de cette réunion ? Donald Trump président des Etats-Unis : quelles conséquences ? Donald Trump a toutefois déja commencé à revenir sur certaines de ses propositions, en oubliant certaines et en atténuant d'autres. A quoi pourrait ressembler le premier mandat du président Donald Trump ? Voici ses principales propositions à l'épreuve de la réalité. A lire aussi : Suivre la présidentielle américaine en direct : Trump probable vainqueur Expulser les sans-papiers des Etats-Unis Peu après s'être déclaré candidat à l'investiture républicaine, Donald Trump avait émis sa première proposition choc, promettant d'expulser les onze millions de sans-papiers qui se trouvent sur le sol américain.

A lire aussi : Un site web pour décoiffer Donald Trump avec une trompette Au-delà de l'aspect moral d'une telle mesure, sa mise en place poserait des problèmes. Donald Trump lui-même pourrait d'ailleurs être conscient de la difficulté de mettre en place cette mesure. Interdire l'entrée des Etats-Unis aux musulmans Construire un mur à la frontière avec le Mexique Réduire drastiquement les impôts. Les États-Unis vont déployer 200 soldats supplémentaires en Syrie - Le Parisien. Les États-Unis confirment la mort d'un cadre de Daech, le Français Boubaker El Hakim. La coalition militaire menée par les Etats-Unis qui combat le groupe terroriste a tué le 26 novembre dernier en Syrie ce vétéran du djihadisme. Un cadre de l'État islamique (EI), le Français Boubaker El Hakim, a été tué le 26 novembre dernier à Raqqa en Syrie par la coalition qui combat le groupe djihadiste, a confirmé samedi le Pentagone.

Ce Franco-Tunisien de 33 ans était «un cadre de l'EI et un terroriste de longue date qui avait des liens étroits avec d'autres djihadistes français et tunisiens», a expliqué Ben Sakrisson, un porte-parole du ministère américain de la Défense, dans un courriel à l'AFP. Sa mort «prive l'EI d'un cadre clé impliqué depuis longtemps dans la préparation et l'organisation d'opérations extérieures et affaiblit sa capacité à mener des attaques terroristes», a dit Ben Sakrisson. » Ces djihadistes francophones que Daech fait passer à l'action » Comment faire la guerre à l'État islamique.