background preloader

Oiseaux

Facebook Twitter

Harfang des neiges. Cri du harfang des neiges. Le Harfang des neiges. Description Considéré comme l’un des plus lourds Strigidés de l’Amérique du Nord, le Harfang des neiges (Bubo scandiacus) mesure presque 50 cm et ses ailes déployées ont une envergure de près de 1,5 m.

Le Harfang des neiges

La femelle est plus grande et plus lourde que le mâle (2,3 kg contre 1,8 kg en moyenne) comme chez la plupart des rapaces diurnes (qui chassent le jour). Adulte, le mâle est presque entièrement blanc. La femelle adulte est plus sombre et arbore des plumes blanches striées de brun foncé. Les jeunes des deux sexes nés dans l’année ont un plumage plus sombre que les adultes. Une épaisse couche de duvet, recouverte de plumes abondantes, isole tout le corps du Harfang des neiges, y compris ses pattes et ses doigts, ce qui lui permet de maintenir la température de son corps entre 38 et 40 °C, même à 50 °C sous zéro. Harfang des neiges en vol Ses pattes puissantes aux griffes noires recourbées, de 25 à 35 mm de long, réduisent rapidement à l’impuissance même la proie la plus grosse. Signes et sons. Harfang des neiges - Humanima - Découverte. Caractéristiques du Harfang des neiges Famille : StrigidésLongueur : Mâle 53,1 à 70,7 cm ; Femelle 63 à 76,7 cmEnvergure : Mâle 157,7 cm ; Femelle 164,4 cmPoids : Mâle 1612,9 g ; Femelle 1706,7 g Longévité : 9 ans La tête peut pivoter en décrivant un tour presque complet (270 degrés) pour compenser son champ de vision restreint.Les yeux sont jaunes.

Harfang des neiges - Humanima - Découverte

Le harfang possède une excellente vision diurne et nocturne qui lui permet de déceler des mouvements à 1 km de distance.L'ouïe est remarquable. Les sons sont captés par le disque facial qui les réfléchit et les amplifie.Les pattes sont puissantes et les doigts fortement emplumés. Le Harfang des neiges (Nyctea scandiaca) a été choisi par l'Assemblée nationale comme emblème aviaire officiel du Québec en 1987. L'habitat Le Harfang des neiges niche dans le cercle arctique, de l'Amérique du Nord à l'Eurasie. La reproduction Pour courtiser la femelle, le mâle plane les ailes en V puis se pose près d'elle pour lui offrir un lemming.

Pondre sur le sol. Harfang des neiges. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Harfang des neiges

Dénomination[modifier | modifier le code] Décrite sous le nom de Bubo scandiacus par Carl von Linné en 1758[1]. Synonymie[modifier | modifier le code] Nyctea scandiaca (Linnaeus, 1758)[2] Nom vernaculaire[modifier | modifier le code] Chouette harfangHarfang des neiges Morphologie[modifier | modifier le code] Ce grand oiseau blanc aux yeux jaunes est très reconnaissable.

Le harfang est un très grand oiseau, pouvant atteindre jusqu'à 70 cm de longueur. Répartition et mode de vie[modifier | modifier le code] Harfang des neiges en vol Le milieu naturel du harfang est le Grand Nord : la toundra arctique. Le harfang se reproduit vers février-mars. Dans la chaîne alimentaire de la toundra, le harfang occupe avec le renard la place la plus élevée : celle du prédateur. Harfang des neiges en chasse. Ce qui frappe chez les rapaces nocturnes, c'est d'abord leur vol silencieux, dû aux soies très douces dont sont garnies les barbules de leurs plumes. Un harfang des neiges filmé par une caméra de surveillance sur l'autoroute. Des images spectaculaires d'un harfang des neiges ont été captées par une caméra de surveillance du réseau routier de l'autoroute 40, le 3 janvier dernier.

Un harfang des neiges filmé par une caméra de surveillance sur l'autoroute

C'est un préposé du Centre intégré de gestion de la circulation (CIGC) qui a remarqué la présence de cet impressionnant voyageur dans l'ouest de Montréal. Le ministre des Transports, Robert Poëti, a reçu l'information de cet employé et a publié des photos sur sa page Facebook et sur Twitter, jeudi matin. Depuis, les images se répandent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.

Un phénomène commun? Il n'est pas rare de voir des harfangs des neiges dans le Grand Montréal en hiver, explique Pierre Gingras, journaliste spécialisé et ex-professeur d'écologie. Pourquoi près des autoroutes? Les harfangs des neiges sont habitués à chasser en terrain découvert dans le nord. Pour avoir une chance de les voir, surveillez les lampadaires, les poteaux de clôtures et les arbres, et surtout, conclut M.

Harfang des neiges. Le Harfang des neiges (nom scientifique : Bubo scandiacus) est un hibou, de couleur blanche, taché de noir, qui vit au nord de l'Amérique du Nord, et notamment au Canada, et de l'Eurasie, dans la toundra.

Harfang des neiges

C'est un proche cousin du hibou grand-duc, et l'un des rares rapaces nocturnes à ne pas être, justement, nocturne , mais diurne , puisqu'il vit et chasse durant la journée. Son nom vient du suédois, et signifie « mangeur de lièvres ».