background preloader

Grossesse précoce à la Réunion

Facebook Twitter

Psychologie sociale

Lien social (saison 2) Grossesses précoces. TDB_Perinat_2012. Lien social (saison 2) Gross_precoce_a_la_run_n_21.pdf. La Réunion : sept fois plus d’accouchements chez les ados qu’en métropole. La question des grossesses chez les mineures soulève une kyrielle d’idées préconçues.

La Réunion : sept fois plus d’accouchements chez les ados qu’en métropole

Bien souvent, on pointe les conditions socioéconomiques, voire l’isolement de la jeune fille. Et si cela n’était pas toujours vrai ? A la Réunion, aussi particulier que soit cet exemple, la situation est différente. Le nombre important d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) chez les mineures est une des caractéristiques de cette île de l’océan Indien. «12% des IVG concerne des mineures, soit deux fois plus qu’en France métropolitaine, détaille une étude publiée aujourd’hui par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) (1). Et le nombre d’accouchements de jeunes filles mineures y est sept fois supérieur.» Comment l’expliquer ? Premier constat à l’antipode des stéréotypes : ces jeunes filles ne sont nullement déscolarisées et vivent, pour la plupart, chez leurs parents.

Second constat, la contraception et la prise en charge restent tardives. Après ? Qu’en déduire ? Eric FAVEREAU. L'Edition Spéciale – Les grossesses précoces à La Réunion – réunion 1ère. Par Gilbert HoairPublié le 22/04/2014 | 11:32, mis à jour le 22/04/2014 | 15:49 Edition Spéciale à 20h00 mercredi 23 avril consacrée aux grossesses précoces à La Réunion.

L'Edition Spéciale – Les grossesses précoces à La Réunion – réunion 1ère

Elles sont 12 fois plus élevées qu'en Métropole. © Reunion1ere A La Réunion 600 enfants naissent chaque année d’une mère mineure selon une étude menée par l’Agence de Santé océan indien. Notre île est le deuxième département, juste après la Guyane pour le nombre de grosses précoces. Les invités : Voici un reportage réalisé lors d'une journée de sensibilisation Lycée de Vue Belle à Saint-Paul.

Accoucher à 12 ans en Afghanistan : l'échec le plus cuisant de l'aide humanitaire ?Grotius International. En octobre 2013 paraissait pour la première fois un rapport émanant des Nations Unies, intitulé « Motherhood in Childhood » (La maternité durant l’enfance).

Accoucher à 12 ans en Afghanistan : l'échec le plus cuisant de l'aide humanitaire ?Grotius International

C’était réellement révolutionnaire parce que jusqu’ici ce phénomène a fait l’objet d’un réel tabou de la part des instances officielles, surtout concernant les pays en développement. Selon la Convention des Droits de l’enfant, l’âge adulte est fixé à 18 ans et c’est le point de départ de ce rapport qui évalue ici à 20 % le nombre de naissances survenues auprès des mères de moins de 18 ans. La grossesse chez les adolescentes. Chaque jour, 20 000 filles de moins de 18 ans mettent un enfant au monde. «J'étais toute petite quand on m'a donnée à mon mari.

Chaque jour, 20 000 filles de moins de 18 ans mettent un enfant au monde

J'étais si petite que je ne rappelle même pas quand c'était. » Ces mots de Kanas, une Ethiopienne de 18 ans, reflètent les multiples témoignages qui étayent le rapport 2013 sur « L'état de la population mondiale » présenté, mercredi 30 octobre, par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). L'organisation a tenu, cette année, à mettre l'accent sur les « mères-enfants », phénomène dont on sous-estime l'ampleur et l'impact sur le développement de nombreux pays. Chaque année, 7,3 millions d'enfants naissent d'une mère de moins de 18 ans. Chaque jour, donc, 20 000 adolescentes mettent un enfant au monde. A noter que 95 % de ces naissances surviennent dans les pays en développement, africains pour la plupart. En Afrique subsaharienne, si les tendances actuelles se maintiennenent, le nombre de jeunes filles devenant mères avant l'âge de 15 ans pourrait passer de 2 millions par an aujourd'hui à 3,3 millions en 2030.

Grossesse chez les adolescentes : Guide des plus récents renseignements. Statistique Canada www.statcan.gc.ca Accueil > Guides des plus récents renseignements > Obtenez les plus récents renseignements de Statistique Canada sur la grossesse chez les adolescentes, y compris les tableaux et les articles.

Grossesse chez les adolescentes : Guide des plus récents renseignements

Le présent guide fournit un éventail de ressources, mais ne donne pas une liste complète des ouvrages pertinents de notre collection. Il est possible que certaines de ces ressources aient été archivées. Grossesses précoces et non désirées. Les statistiques officielles de l’enquête démographique et de santé menée en 2007ont démontré qu’en RDC, au moins 20 % des grossesses proviennent des adolescentes Oui Thérèse, Il s’agit là des statistiques.

Grossesses précoces et non désirées

D’après les spécialistes, le manque d’informations et la faible utilisation des moyens de contraception sont à la base des grossesses non désirées. Il y a moins de 10 % des adolescents qui utilisent les préservatifs dans leurs rapports sexuels. Les conséquences de ces grossesses sont qu’il y a le risque de complications à cause de l’âge, la réprobation sociale, l’interruption des études, la perte d’amis, le rejet par la famille, les enfants de faible poids et autres. Et vraisemblablement, ces facteurs entrainent la jeune fille à l’avortement précoce qui n’est pas sans conséquence.