background preloader

Cantines bio et local

Facebook Twitter

Manger bio. Convertir une cantine à l’alimentation biologique. Selon un rapport de l’Union européenne, la présence de pesticides a été décelée dans 49,5 % des fruits, légumes et céréales produits dans l’UE en 2006, le plus haut niveau de contamination jamais enregistré !

Convertir une cantine à l’alimentation biologique

Face à cela, de nombreux pays ont développé le repas bio en collectivité. Qu'est-ce qu'une cantine biologique ? Une cantine biologique est une cantine qui propose une alimentation certifiée comme étant issue d'une agriculture biologique. En Europe, pour obtenir la certification en bio, le produit doit comporter au minimum 95% d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. Lors du Grenelle de l’environnement, la France s’était engagée à introduire 20 % de produits biologiques dans les cantines scolaires d’ici à 2012. Bio à la cantine: si l'exemple de Grenoble notamment pouvait inspirer une loi - France 3 Alpes.

"On entend souvent que les grandes communes ont du mal à passer au bio.

Bio à la cantine: si l'exemple de Grenoble notamment pouvait inspirer une loi - France 3 Alpes

Mais les cantines de Grenoble ou de Bordeaux le sont déjà à 30%, celles des départements de la Drôme ou des Pyrénées-Atlantiques à 20%", cite Gilles Pérole, de l'association Un Plus Bio qui, depuis 2002, oeuvre pour l'évolution de la restauration collective. Exemple de menu scolaire à Grenoble. Initiatives pour manger bio et local à la cantine. Découvrez en détails cinq initiatives exemplaires d’introduction de produits bio et locaux dans la restauration scolaire : Ils ne mangent plus que du bio à la cantine!

Initiatives pour manger bio et local à la cantine

A l’image de Lons-le-Saunier, dans le Jura, cette fois à plus grande échelle, la commune de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, a relevé le défi du bio. Des repas durables dans les cantines normandes ! Les élèves du collège Auffay, en Haute-Normandie, ont de la chance. Depuis plus de deux ans, leur cantine leur propose, une fois par mois, un repas exclusivement préparé avec des produits durables, issus de l’agriculture locale. Des cantines scolaires avec des repas 100% bio et locaux, c'est possible. Une ville ouvrière révolutionne la restauration scolaire.

Des cantines scolaires avec des repas 100% bio et locaux, c'est possible

Saint-Etienne, 170 000 habitants, est en passe d’assurer une alimentation 100 % issue de l’agriculture biologique pour les cantines des écoles maternelles et primaires. Soit près de 3 000 repas servis quotidiennement. « Un objectif valable à compter du 1er janvier 2014 », souligne Fabrice Poinas, chef de service de la restauration scolaire de la ville. Avec une petite nuance : ces « 100 %» s’appliquent si les produits sont disponibles sur le marché. 2.2_Cout_global_du_repas.pdf. 2.3_Marches_et_contractualisation. Achat Local Rhône Alpes. Bio et local dans les cantines, la loi votée à l'unanimité. C'est une victoire pour la filière biologique et pour la santé de tous.

Bio et local dans les cantines, la loi votée à l'unanimité

Suite à son passage hier devant l'Assemblée nationale, la loi introduisant le bio et le local dans les cantines scolaires a été adoptée à l'unanimité en première lecture. En cinq jours seulement, vous avez été 110.000 à signer la pétition pour l'introduction d’aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique.

Nous vous en parlions le 12 janvier dernier, cette initiative portée par la fondation Agir pour l'Environnement, avait pour but de soutenir la proposition de loi de Brigitte Allain visant à instaurer 40% de produits locaux dont 20% de produits biologiques. La très forte mobilisation citoyenne a permis l'adoption de la proposition de loi en première lecture à l'Assemblée nationale. C'est une étape essentielle qui a été franchie avant son passage devant le Sénat et son adoption définitive d'ici quelques mois. Les sénateurs rejettent l'objectif de 20% de bio : un contresens historique - Unplusbio, association spécialisée dans le conseil, la mise en place et le suivi d'une restauration collective de qualité. COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’UN PLUS BIO (cliquer pour le télécharger) Au Sénat, le rapporteur de la proposition de loi sur l’ancrage territorial de l’alimentation, Joël Labbé, a invité mardi 8 mars Un Plus Bio pour témoigner de son engagement et de son expérience dans le développement d’une restauration collective de qualité plus bio, locale, saine et juste.

Les sénateurs rejettent l'objectif de 20% de bio : un contresens historique - Unplusbio, association spécialisée dans le conseil, la mise en place et le suivi d'une restauration collective de qualité

Gilles Pérole, président de l’association, a pu défendre une vision simple et pragmatique de l’introduction du bio dans les cantines. Las !