background preloader

Mariecoulmy

Facebook Twitter

marie

Kusmi Tea: le thé parisien venu de Russie. Le succès de Kusmi Tea n’était pas tracé d’avance.

Kusmi Tea: le thé parisien venu de Russie

Cette entreprise de 200 salariés rachetée en 2003 par deux frères, Claude et Sylvain Orebi, a dû imposer sa patte face à la concurrence. Sur le terrain, Kusmi Tea partage le haut de l’affiche avec deux gros rivaux en France: Mariage Frères, enseigne de thés elle aussi largement centenaire, et Dammann Frères. Une marque parisienne née à Saint-Pétersbourg L’histoire de Kusmi Tea est à chercher bien loin de l’Hexagone, à Saint-Pétersbourg en 1867. Pavel Michailovitch Kousmichoff, jeune travailleur de 14 ans, est embauché comme livreur dans un magasin de thé. Le couple donnera naissance à six enfants. Au commencement du XXe siècle, Pavel Kousmichoff est devenu l’un des entrepreneurs les plus riches de Russie et possède 11 boutiques. L’entreprise se développe. 2003, nouveau départ En 2003, deux frères, Claude et Sylvain Orebi, rachètent Kusmi Tea, alors assez mal en point et sur le point de boire la tasse.

Un élixir de jeunesse, le thé Kusmi? Kusmi Tea - La beauté des mélanges - Making of. Kusmi Tea : le gourou français du thé branché. Avant, pour vendre du thé à la télévision, les rois de la com mettaient en scène un baroudeur en pataugas.

Kusmi Tea : le gourou français du thé branché

Il arpentait les plantations de darjeeling ou humait, l'air inspiré, une jeune pousse tendue par une cueilleuse en habits bariolés. Avec Kusmi Tea, rien de tout ça. Dans ses spots télé, des couples se livrent à un sensuel balai subaquatique dans un décor d'appartement haussmannien. «Nous évoquons la beauté des mélanges de thés en reprenant les codes du luxe», se justifie Sylvain Orebi, le P-DG.

Bienvenue dans le monde merveilleusement marketé de Kusmi Tea. Dans l'art de raconter une belle histoire, il s'y entend. Dans certains mélanges, seulement 10% de thé et beaucoup d'arômes On l'aura compris, Kusmi Tea ne vend pas du lapsang souchong ou du pur ceylan mais des concepts. Un petit tour dans les ateliers de fabrication du Havre, où sont élaborés un tiers des thés de la marque (le reste provient de grossistes allemands), permet de comprendre.

Sophie Lécluse Tous droits réservés. 150 ans d'histoire. En 2003, les frères Orebi, issus d’une grande famille de négociants en café et cacao, découvrent Kusmi Tea.

150 ans d'histoire

Tombant naturellement sous le charme des sublimes boîtes baroques multicolores, ils y reconnaissent une pépite endormie. Inventifs et épris de modernité, ils reprennent la maison afin de perpétuer la tradition instaurée par la famille Kousmichoff et développer son rayonnement international. Véritable nez de la maison, Sylvain Orebi retravaille ses attributs d’origine et conserve les saveurs intactes des mélanges russes historiques développés par Pavel Kousmichoff. Anastasia, Prince Wladimir, Bouquet de Fleurs N°108 retrouvent leurs titres de noblesse, et de nouveaux mélanges d’inspiration russe font leur apparition, comme Tsarevna qui renoue avec l’univers des fêtes de fin d’années de la Russie impériale. Curieux et à l’écoute de l’évolution du monde qui l’entoure, la maison innove également en associant au thé des ingrédients aux saveurs uniques.

Kusmi Tea - KusmiKiosk. Kusmi Tea, un héritage russe bien infusé.