background preloader

Médiateur numérique

Facebook Twitter

Le médiateur numérique aura bientôt son statut | Espaces Publics Numériques à Paris. C'est peu le dire, il se passe plein de choses dans le petit-grand monde du numérique. Cette fois, cela nous concerne de très près, nous les EPN. En effet, dans le projet de de loi sur le Numérique que les députés et les sénateurs examineront et voteront au deuxième trimestre prochain, une part est consacrée à ce que nous nommons depuis quelques années déjà la médiation numérique.

Finie la fracture numérique et place à l'inclusion, la médiation et la littératie numériques. Finis les animateurs multimédias et les coordinateurs d'EPN, faites entrer les médiateurs numériques ! Mercredi 14 janvier dernier, un débat sans vote à l'Assemblée nationale avait été mené sur la "stratégie numérique de la France". Un(e) statut pour les médiateurs numériques ? Parmi les mesures que prévoit la loi, la création d'un statut pour les médiateurs numériques est une bonne nouvelle pour notre profession qui manque cruellement de structuration et de reconnaissance. Vers une définition de la Médiation numérique. J'ai été sollicité pour assurer un conférence introductive lors des Assises de la médiation numérique qui se dérouleront à Ajaccio du 19 au 21 septembre 2011. Voici en avant-première quelques éléments de définition afin de proposer les bases d'un cadre de réflexion commun. image via KJB de signets graphiques par Loic Hay Définir la médiation numérique, pour quoi faire ?

Ce travail de définition contribue à construire une identité professionnelle pour les personnes chargées d'accompagner les usages des technologies, services et médias numériques. Ces personnes peuvent être, La médiation numérique : un enjeu d'équité Il existe une catégorie de personnes qui ne sont pas familières avec les technologies numériques, qui ignorent les services et contenus auxquelles elles permettent d'accéder, qui peinent à s'adapter aux évolutions rapides des matériels, au point de se trouver défavorisées, voire handicapées, dans leur vie quotidienne du fait de leur manque d'autonomie dans l'usage de ces outils.

Qui sommes-nous ? En créant le site UPOPI (Université populaire des images), Ciclic donne une nouvelle impulsion à son engagement pour une sensibilisation aux images ouverte à tous. UPOPI est à la fois un webmagazine et une plateforme pédagogique unique. Interactive et ludique, l'Université populaire des images, conçue par les équipes pédagogiques de Ciclic, offre la possibilité de découvrir de manière sensible les images, de jouer avec elles, de les analyser grâce à de nombreux contenus. IL S'AGIT DE PERMETTRE À CHACUN de progresser à son rythme, de construire son propre parcours, d'appréhender les images en multipliant les approches, les points de vues et les angles. UPOPI répond à un enjeu de société : l'accès à la culture des images, aujourd'hui indispensable pour se forger un savoir libre et sensible. UNE UNIVERSITE POPULAIRE au service de celles et de ceux qui désirent se réapproprier leur regard et progresser dans leurs connaissances.

. - UN WEBMAGAZINEChaque numéro ouvre de nouvelles perspectives. Je suis Médiateur Numérique. Cela fait dix ans que je suis en poste. Avant j’étais animateur multimédia, maintenant je suis médiateur numérique. Expliquer la différence entre ces deux terminologies pourrait surement faire l’objet d’un débat. A juste titre d’autres diront qu’ils sont Animateurs Socio-numérique mais disons-le sans détour médiateur numérique c’est moins parlant que chauffeur de bus. Aussi je vais essayer de répondre à cette question simple qu’on me pose souvent : c’est quoi ton boulot au juste ? A regarder ma fiche de poste, ma première des missions consiste à réduire la fracture numérique. Cette mission se traduit dans les faits en trois aspects : Offrir un accès aux outils, accompagner aux usages, développer une culture numérique.

Les trois aspects sont indissociables, on ne peut se contenter de ne couvrir qu’un seul des aspects. La notion d’accompagnement est la clef de voûte du médiateur numérique. Mais revenons maintenant sur les déconnectés. Magda.