background preloader

Discrimination

Facebook Twitter

Les 20 crit res de discrimination. Il existe 20 critères de discriminations.

Les 20 crit res de discrimination

Le dernier-né est l’origine géographique de la personne. L’âge Ce type de discrimination peut concerner aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Exemple : le refus de promouvoir un agent en raison de son âge. L’apparence physique Se baser sur des critères physiques pour embaucher quelqu’un est une discrimination. L’appartenance ethnique L’auteur d’une discrimination peut être poursuivi dès lors qu’il a pris une décision discriminatoire envers un agent en raison de l’idée qu’il s’est faite de son appartenance à une ethnie, même lorsque cette appartenance n’est que supposée.

La nationalité L’auteur d’une discrimination peut être poursuivi dès lors qu’il a pris une décision discriminatoire envers un agent en raison de l’idée qu’il s’est faite de son appartenance à une nation, même lorsque cette appartenance n’est que supposée. L’appartenance réelle ou supposée à une race La religion L’état de santé L’orientation sexuelle L’identité sexuelle La grossesse. Discrimination directe, indirecte et systémique.

En matière de lutte contre les discriminations racistes plus que dans n’importe quel autre domaine, les mots employés ne sont ni neutres ni anodins.

Discrimination directe, indirecte et systémique

Au contraire, ils sont surchargés de sens et sont révélateurs des discours et des postures contradictoires qui s’affrontent les unes les autres : les mécanismes et les logiques qui les animent doivent pouvoir être repérées. Extraites du fort utile Dictionnaire des dominations, qui vient de paraître aux Editions Syllepse, les remarques qui suivent se proposent de définir la notion de discrimination, en distinguant les différentes formes qu’elle peut prendre : directe, indirecte, systémique.

On appelle discrimination « l’application d’un traitement à la fois différent et inégal à un groupe ou à une collectivité, en fonction d’un trait ou d’un ensemble de traits, réels ou imaginaires, socialement construits comme « marques négatives » ou « stigmates ». « est considéré comme discriminatoire ce qui est considéré comme discriminant ». Formation discrimination entreprise : Discrimination directe et indirecte - SRI Solutions.

Discrimination La discrimination directe est définie comme la situation dans laquelle une personne est traitée de manière moins favorable, en raison d'un des 18 motifs prohibés, qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne le serait dans une situation comparable.

Formation discrimination entreprise : Discrimination directe et indirecte - SRI Solutions

Reposant sur la notion de comparaison, elle ne prend certes tout son sens que si l'on peut mettre en balance des personnes ou des groupes de personnes qui se situent dans des situations comparables, en termes de qualification, de compétences, d'expérience, par exemple en matière d'emploi. Il convient cependant de souligner que le texte élargit le champ temporel des comparaisons possibles puisqu'il permet de comparer entre elles des situations présentes, des situations passées et même des situations hypothétiques.

Explicitation criteres. DISCRIMINATION : Définition de DISCRIMINATION. DISCRIMINATION, subst. fém.

DISCRIMINATION : Définition de DISCRIMINATION

A. −[Sans idée de traitement inégal]Action, fait de différencier en vue d'un traitement séparé (des éléments) les uns des autres en (les) identifiant comme distincts.Synon. distinction. 1. [Avec compl. prép. désignant ce qui est l'obj. de la distinction] a) [Compl. simple introd. par de, entre] Il est nécessaire de faire une discrimination entre des documents de valeur inégale (Civilis. écr.,1939, p. 5003).La discrimination entre ces deux opérations (Weil, Pesanteur,1943, p. 62).La discrimination kinesthésique des poids (Piéron, Sensation,1945, p. 384). b)[Compl. double introd. par de... et de, entre... et]La discrimination des vrais biens et des vrais maux (cf. bien3, ex. 25).La discrimination de ce qui est et de ce qui n'est pas intelligible (Marcel, Journal,1914, p. 105).Établir la discrimination nécessaire entre les bons et les mauvais tableaux (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 16).

Rem. 2. B. 1. . ♦ Discrimination raciale.