background preloader

Le volet judiciaire

Facebook Twitter

DIallo, victime ou menteuse ?

L’affaire DSK peut-elle remonter jusqu'à Sarkozy ? (Dessin : Louison) C’est l’affaire dans l’affaire.

L’affaire DSK peut-elle remonter jusqu'à Sarkozy ?

Quel rôle a joué l’Elysée dans l’affaire DSK ? Plusieuse strauss-kahniens ont émis l'hypothèse d'une intervention politique dans ce dossier. Pour le député François Loncle, « Tout n'est pas clair dans le comportement des dirigeants du Sofitel et du groupe Accor et il peut y avoir eu des connexions entre le groupe Accor avant ou après l'affaire et peut-être certaines officines françaises ». Et le député met clairement en cause Bernard Squarcini, patron de la DCRI et proche du chef de l’Etat. « A qui les gens du Sofitel ont-ils téléphoné à Paris ? Même son de cloche du côté de Michèle Sabban, vice-présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France. Pour ces derniers, c’est donc clair, « on » a voulu abattre DSK. Sarkozy averti Une question demeure toutefois. Dès le début de l’affaire DSK, la thèse d’un complot ou du moins d’une manipulation politique émerge chez les pro-dsk et même au-delà.

Affaire DSK : Cyrus Vance Jr n'est pas forcément pressé. Abpde of chaos (Flickr, cc) Du même auteur Devant le 153 Franklin Street, Tribeca, New York, parmi les journalistes français et américains qui planquent la « DSK’s New $14 Million House Arrest Residence » et attendent une apparition du couple français le plus célèbre aux Etats-Unis, il y a le choix des formules : « Anne ma sœur Anne ne vois tu riens venir » ou, à la manière de Dino Buzzati, « Le Désert du Perv… » Le Perv c’est le surnom dont certains tabloïds new-yorkais n’ont pas renoncé à affubler l’ancien directeur du FMI malgré le retournement de situation en sa faveur depuis vendredi dernier. « Rien de personnel » (nothing personnal) comme disent nos amis d’outre-Atlantique dans cette qualification un peu brutale.

Affaire DSK : Cyrus Vance Jr n'est pas forcément pressé

Il s’agit juste d’une saine émulation entre journaux obligés de vendre du papier alors qu’aux Etats-Unis une partie importante de l’actualité s’est déplacée sur Internet. Affaire DSK : les activistes pro-Diallo poussent au procès. Louison Du même auteur Dès mardi 5 juillet, alors que beaucoup s’attendaient à un dénouement heureux pour DSK le lendemain, Marianne2.fr vous l’avait annoncé : malgré les rebondissements de la semaine dernière et les sérieux doutes portés sur la crédibilité de Nafissatou Diallo, la victime présumée de l’ancien directeur du FMI, l’éventualité d’un non-lieu pour ce dernier n’est peut-être pas pour tout de suite.

Affaire DSK : les activistes pro-Diallo poussent au procès

Après avoir rencontré mercredi Benjamin Brafman et William Taylor, les deux conseils de DSK, le procureur Cyrus Vance Jr a dû faire face à l’offensive en règle menée contre lui par Kenneth Thomson, l’avocat de la jeune Guinéenne, très remonté, du moins en apparence, contre le magistrat. Que lui reproche-t-il ? DSK : la fiction devient réalité. (capture d'écran Dailymotion - BFMTV - cc) Du même auteur Après le choc de l’annonce de l’arrestation de DSK , pain béni pour le chiffre d’affaires en SMS des opérateurs de téléphonie mobile, était venu le temps de la déclaration des candidatures aux primaires socialistes pour les prochaines élections présidentielles.

DSK : la fiction devient réalité

Rien ne laissait alors présager un deuxième choc pour les candidat(e)s déclaré(e)s et leurs prétendant(e)s à des postes ministériels par le retour aussi inopiné que perturbateur de DSK dans l’arène socialiste : c’est Prévert qui avait écrit que le retour des morts était toujours une catastrophe (tous les héritages, les remariages, etc., remis en question), et c’est pour l’éviter qu’on les réduisait en cendres ou qu’on les mettait sous terre avec une lourde pierre impossible à soulever par-dessus, dans des lieux entourés de murs, de grilles et de gardiens .