background preloader

Mariaboustani

Facebook Twitter

Le parcours professionel d'un censeur. Photo du parlement. Résultat de recherche d'images pour "carte mentale censeurs&quot. Lucius Papirius Mugillanus (consul en -444) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lucius Papirius Mugillanus (consul en -444)

En 444 av. J. -C. des tribuns militaires à pouvoir consulaire sont élus pour la première fois mais cette élection est rapidement contestée. Après trois mois de mandat seulement, les trois tribuns sont contraints à la démission, leur élection ayant été annulée pour vice de la procédure de prise des augures[a 1],[1]. En 430 av. Sources modernes :Sources antiques : Tite-Live, Histoire romaine [archive], Livre IV, 7-8 [archive] sur le site de l'Université de Louvain [archive]

CENSEUR. La fonction "Écouter" n'est pas activée par défaut sous Firefox car elle s'appuie sur une option encore expérimentale du navigateur.

CENSEUR

Afin d'activer cette fonction, il faut : 1) Entrer dans la barre d'adresse (URL) : "about:config". Vous aurez ainsi accès aux options cachées du navigateur Il se peut que le message suivant apparaisse : Cliquez simplement sur le bouton "Je ferai attention, promis ! " 2) Rechercher le mot "speech" : 3) Double-cliquer sur la ligne "media.webspeech.synth.enabled" pour passer sa valeur à "true". Résultat de recherche d'images pour "carte mentale censeurs&quot. Résultat de recherche d'images pour "cursus honorum carte&quot. Fichier:Cursus honorum.jpg. Comices centuriates. Résultat de recherche d'images pour "peinture antique romaine représentant des censeurs&quot.

Définitions. Lucius Papirius Mugillanus (consul en -444) Fiche synthétique : le Cursus Honorum. Censeurs. Censeurs Censeurs : Les censeurs avaient une position particulière.

censeurs

Ils n'avaient d'imperium, ils n'avaient pas de licteurs, ils avaient un pouvoir inférieur à celui des consuls et des préteurs mais leur position sociale était regardée comme la plus haute de l'état. Et, ils avaient le droit d'être revêtu de la robe pourpre des triomphateurs à leurs obsèques. La censure était la seule magistrature à laquelle on ne pouvait pas se représenter une seconde fois. ---> Scène de recensement, 100 av J.C. La censure connut une existence de 421 ans, de 423 avant J.C. à 22 avant J.C., mais à certaines périodes, elle ne fut pas exercée, notamment durant la dictature de Sylla. Le mot " censure " viendrait du verbe censere qui voulait dire : " faire une estimation, décider de ". Tite Live IV, 8. La tradition ancienne attribuait la fondation du cens à Servius Tullius : ---> Ancienne monnaie représentant la Concorde et la Villa Publica Tite Live I, 42 et suivants ---> Buste de Caton le Censeur sommaire.

Comices centuriates. Origine[modifier | modifier le code] La tradition attribue la création des comices centuriates au sixième roi de Rome, Servius Tullius, lors de la répartition du peuple romain en centuries.

Comices centuriates

Dans la réalité, leur création n’est sans doute pas antérieure au Ve siècle av. J. -C.. Cette répartition en centuries a une origine probablement militaire, mais elle acquiert rapidement des pouvoirs politiques. Censeur. Évolution historique[modifier | modifier le code] Période républicaine[modifier | modifier le code] Au nombre de deux, les censeurs doivent exercer les fonctions pendant cinq ans, intervalle entre deux recensements ; mais dès 434 av.

Censeur

J. -C., dans la crainte qu'ils n'abusent de leur autorité, le dictateur Aemilius Mamercus fait voter par le peuple l'abaissement de leur mandat à dix-huit mois[3]. Après le vote de la Lex Ovinia en 318 av. Les premiers plébéiens qui accèdent à la censure grâce à leurs qualités individuelles et leurs alliances politiques sont Caius Marcius Rutilus en -351, puis Quintus Publilius Philo. Cette magistrature devient systématiquement accessible aux plébéiens en l'an 339 av. Période impériale[modifier | modifier le code] La censure, temporairement supprimée par Sylla, fut exercée de façon intermittente par Auguste, pour avoir une estimation globale sur l'Empire de la population et de ses richesses : en 29/28 av.