background preloader

A voir

Facebook Twitter

MENE1707568C. Préambule En 2012, la France a fait le choix de s'engager en faveur de la jeunesse et la refondation de l'École est devenue alors l'une des priorités de l'action publique.

MENE1707568C

Cinq ans après, l'engagement, la volonté de tous les acteurs du système éducatif ont permis d'atteindre cet objectif. Pour construire une école qui offre les mêmes chances à tous, les actions nécessaires ont été engagées avec détermination. Priorité à l'école primaire, réforme du collège, rénovation des enseignements et de l'évaluation des acquis des élèves, renforcement de la formation des enseignants et personnels d'éducation, refondation de l'éducation prioritaire, renforcement de l'attractivité de l'enseignement professionnel, mise en place des parcours éducatifs ou encore développement du numérique éducatif : l'ensemble de ces mesures sont nécessaires pour permettre à chaque élève de construire progressivement un parcours cohérent, souple et sécurisé répondant à ses besoins et à ses aspirations. 1.

Internet et le web en classe de 6ème. Il fallait bien que ça arrive.

Internet et le web en classe de 6ème

A force d'avoir des enfants scolarisés au collège et à force de voir ma tête dans quelques journaux locaux rapport à mes tentatives désespérées de finir en prison, je me suis fait gauler. L'équipe du collège Piobetta (Vendée), par l'entremise de son documentaliste professeur-documentaliste, m'a donc gentiment demandé d'intervenir devant des classes de 6èmes "pour venir leur parler d'internet". Ce que j'ai naturellement accepté. Parce que je suis gentil. Et que j'aime bien parler des internets aux gens. Je ne vous cache pas que la rédaction du powerpoint ci-dessous a, de très loin, été la présentation la plus difficile qu'il m'ait été donné de faire depuis 20 ans que j'en fais (des présentations). 1er écueil : tenir un discours moralisateur ou culpabilisant en mode "attention aux dangereux pédo-nazis", "attention aux fausses informations", et autres "le téléchargement c'est le vol" ou "trop d'écran nuit à vos capacités de concentration".

Et ma préférée : L’écran coupe-t-il la parole ? – Blog du Docteur Jean Scheffer. Nouvelles technologiesHappés par nos smartphones, nous ne serions plus capables de mener une vraie conversation, s’inquiètent nombre de chercheurs e sont des scènes banales et troublantes de l’âge numérique.

L’écran coupe-t-il la parole ? – Blog du Docteur Jean Scheffer

Une famille, deux parents et deux ados, se retrouve au restaurant : pendant tout le repas, ils pianotent sur leurs portables en se parlant à peine. Cinq collègues déjeunent ensemble : ils consultent leurs écrans toutes les deux minutes, -envoient des messages, discutent de façon décousue. Une invitation à dîner avec des parents, des -enfants de 12, 13 ans : les jeunes regardent Facebook et -répondent à WhatsApp sans participer à la conversation, tandis qu’un des adultes, à moitié -absent, envoie des textos. Nous avons tous été témoins ou acteurs de ces scènes où nos pratiques numériques rivalisent avec notre vie -familiale et amicale. » Machines à sous de poche « Dans son ouvrage comme dans ses conférences, Sherry Turkle multiplie les témoignages. Sherry Turkle va plus loin.

"C'est où Internet ? - Dans ton cul" : une histoire de famille. Ce que les jeunes savent des technologies.

"C'est où Internet ? - Dans ton cul" : une histoire de famille

Il y a quelques années, l’écrivaine Emmanuelle Pireyre faisait dans “Féerie générale” une remarque d’une grande justesse. Elle notait que dans les réunions de famille, les discussions autour des voitures ou de l’électroménager avaient désormais cédé la place aux discussions sur les smartphones ou Internet. Un signe du passage des temps. Ainsi donc je voudrais ce matin faire oeuvre de service public en vous donnant quelques éléments pour un sujet de conversation qui ne manquera de surgir au cours des repas qui scanderont les fêtes : Internet et ces abrutis de jeunes qui passent leur vie sur le téléphone à faire on ne sait quoi. Commençons par une anecdote que m’a racontée une personne dont pour des raisons évidentes de confidentialité je tairai l’identité.

“Non, tu n’es pas débile, mais tu es un enfant" Cette question de la compétence est un motif récurrent de la discussion autour des technologies et des générations. Le côté obscur du gouvernement ouvert. Docteur en informatique, spécialiste défense et consultant en ouverture de données publiques, y compris auprès des services du Premier ministre, Lancelot Pecquet enseigne notamment à l'ESSEC et dirige la société Will Strategy.

Le côté obscur du gouvernement ouvert

Celui qui a aussi co fondé l'association République citoyenne a plusieurs fois exposé ou participé à des débats pendant le sommet de Paris du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert. Écouter Le côté obscur du gouvernement ouvert Qu'appelez-vous le "côté obscur" du gouvernement ouvert ? Ce dont on ne parle pas en général : tous les risques qui pourraient survenir si l'on ne fait pas le gouvernement ouvert convenablement.

On a aussi un risque de manipulation des opinions à travers les plateformes en ligne. Enfin, il y a un risque de complaisance entre des politiques et des gouvernements qui veulent se donner une bonne image en organisant des consultations, et des vendeurs de solutions qui justement ont un intérêt économique. Oui. Oui.