background preloader

Intimité

Facebook Twitter

#intime #vieprivée

Le Nouveau Monde de l’intimité numérique. Par Hubert Guillaud le 15/09/08 | 7 commentaires | 7,225 lectures | Impression Le journaliste Clive Thompson, pour le New York Times, revient sur le Nouveau Monde de l’intimité numérique et détaille comment le News Feed de Facebook a transformé notre rapport aux sites sociaux, faisant d’un coup apparaître à tous, ce qu’il s’y cachait, révélant l’activité en ligne de chacun (voir ce que nous en disions à sa sortie).

Le Nouveau Monde de l’intimité numérique

C’est ce que les chercheurs appellent la “sensibilisation ambiante”, c’est-à-dire ce contact en ligne incessant qui permet d’avoir toujours un oeil sur l’humeur d’un ami en surveillant la moindre de ses actions en ligne, du coin de l’oeil. Le paradoxe de cette intimité ambiante est que “chaque petite mise à jour – chaque bit d’information individuel – est insignifiante en soit. Facebook et Twitter ont poussé les choses jusqu’à l’excès, mais l’idée d’utiliser nos outils de communication pour développer des formes de coprésence n’est pas nouvelle, explique-t-il. Que reste-t-il de notre vie privée sur Internet ? - L'actu Médias / Net. Photos, données personnelles, géolocalisation… Au fil des ans, notre vie intime est devenue de moins en moins privée.

Que reste-t-il de notre vie privée sur Internet ? - L'actu Médias / Net

Et on y est un peu pour quelque chose. Aurions-nous renoncé ? Quand Edward Snowden révèle, en juin 2013, que les citoyens du monde entier sont surveillés par les services de renseignement américains, l'opinion publique fronce à peine les sourcils. « On le savait déjà », lit-on dans les médias ; « Je m'en fiche, je n'ai rien à ­cacher », entend-on dans les couloirs. Fatalisme ? Inconscience ? Pour l’intimité numérique. Pour l'une des fondatrices du Forum d'Avignon, il est urgent que le droit reconnaisse la valeur patrimoniale des données numériques de chaque individu.

Pour l’intimité numérique

LE MONDE | | Laure Kaltenbach (Directrice générale et membre fondateur du Forum d'Avignon) et Olivier Le Guay (Responsable éditorial et digital au Forum d'Avignon) L’équilibre entre la valorisation des traces que chacun laisse sur Internet, véritable or noir du XXIe siècle, et la nécessaire protection des libertés individuelles, constitue l’ADN, l’identité numérique, désormais indissociable de chaque humain. Can Technology Balance Security & Privacy? Facebook : 10 ans... et déjà vieux !

Le problème vient surtout des jeunes, qui se lassent et préfèrent l'intimité ou l'anonymat de services plus éphémères, que ne fréquentent pas leurs parents ou grands-parents, comme l'application de partage de photos qui s'effacent au bout de quelques secondes, Snapchat...

Facebook : 10 ans... et déjà vieux !

Ou, au contraire, le côté « people » de Twitter, où ils peuvent commenter leurs émissions préférées ou suivre le quotidien des célébrités, comme Katy Perry ou Justin Bieber, qui réunissent 50 millions de « followers », plus qu'Obama. Un phénomène qui n'a pas encore d'impact commercial, mais que Facebook reconnaît implicitement : 3 millions d'ados américains ont disparu en trois ans de la base de membres qu'il présente aux annonceurs, a calculé l'agence iStrategy Labs. L'absence d'intimité, Henri-Pierre Jeudy. Responsables : Henry-Pierre Jeudy Circé , Belval (Vosges)(mars 2007) Résumé Pratique contemporaine à la mode, l'exhibition des choses intimes offre la preuve de la distinction entre vie privée et vie publique.

L'absence d'intimité, Henri-Pierre Jeudy

Opposé à ce qui est public, l'intimité est une protection avec des limites aux autres, permettant d'afficher une certaine liberté, tout en conservant sa part de mystère. Le paradoxe de l'intimité Denis Marquet. Qu'est-ce que l'intimité ?

Le paradoxe de l'intimité Denis Marquet

Ce mot, si évident en apparence (ne sait-on pas d'un savoir indiscutable qui sont nos "intimes" ?) Invite pourtant à la réflexion. Car il recèle un paradoxe. Intimité : ce mot désigne à la fois la plus grande ouverture à l'autre (être intime avec quelqu'un) et la plus grande fermeture (mon intimité). Quelle relation entretiennent donc ces deux sens qui coexistent si contradictoirement dans la même notion ? Les tyrannies de l’intimité. Comme prévu, j’ai lu Les Tyran­nies de l’intimité de Richard Sen­nett et suis bien décidé à en par­ler ici tant ce livre me semble impor­tant.

Les tyrannies de l’intimité

Ecrit en 1974, tra­duit et publié en France en 1979, ce livre s’intitule The Fall of the public man dans sa ver­sion ori­gi­nale. « Les tyran­nies de l’intimité » est le titre de la conclu­sion du livre. La thèse de Sen­net est simple : depuis le XVIIIe siècle, nous assis­tons dans les socié­tés occi­den­tales à un dés­équi­libre crois­sant dans la vie sociale et les rela­tions inter-​individuelles qui s’y déroulent. Celle-​ci pour Sen­net, était régu­lée par les contraintes d’un jeu de rôle assi­gnant à cha­cun une place selon son rang et déter­mi­nant son com­por­te­ment en public. On recon­naît dans ces traits, toute une tra­di­tion phi­lo­so­phique du XVIIIe siècle, mais aussi lit­té­raire et dra­ma­tique. Les tyrannies de l’intimité. Politiques de l'intime. Des utopies sociales d'hier aux mondes du travail d'aujourd'hui. Comment s'articulent aujourd'hui sphère publique et sphère privée?

Politiques de l'intime. Des utopies sociales d'hier aux mondes du travail d'aujourd'hui

C'est la question posée par cet ambitieux travail collectif qui dresse un passionnant portrait des relations entre l'intime et le public. Après avoir souligné la persistance de l'intimité comme enjeu politique depuis l'émergence de la pudeur au XVIe siècle, l'ouvrage s'attache à montrer comment la tension entre sphères publique et privée prend aujourd'hui une tout autre dimension, notamment dans le monde du travail. Coaching, management émotionnel…, l'intime est devenu un outil de gestion au service des entreprises.

Philosophie – L'intime. Raphaël Enthoven reçoit Michaël Foessel - 10/12/09 Aujourd'hui : réflexion sur l'intime avec Michaël Foessel.

Philosophie – L'intime

Voir la vidéo 7 jours avant l'émission L'intime désigne ce qui nous est le plus intérieur. Mais il est aussi ouverture à l'extérieur. Pour Raphaël Enthoven et son invité Michaël Foessel, il relève de l'art de mettre chaque chose à sa place. L'intimité (origine, études, analyses) Ils ont choisi de vivre sans smartphone. Cette semaine est un peu particulière.

Ils ont choisi de vivre sans smartphone

Elle est en effet placée sous le couvert des fameux trois jours sans portable. Pendant trois jours consécutifs, certains mobinautes se sont donc lancés pour défi de se séparer de leur téléphone portable. Un véritable challenge pour les Français, de plus en plus dépendants à leur téléphone intelligent. À l’occasion de cet événement si particulier, certains médias comme L’Express ont décidé de questionner quelques personnes qui ont décidé de vivre toute leur vie sans téléphone mobile. Certaines personnes ont choisi de vivre sans smartphone. La technologie peut-elle être au service de l'intime ?

"La Silicon Valley vise la conquête intégrale de la vie" LA TRIBUNE - Vous dénoncez dans votre ouvrage la « silicolonisation » du monde par les grandes entreprises numériques américaines. Que voulez-vous dire exactement ? ÉRIC SADIN - Les grandes entreprises de la Silicon Valley, c'est-à-dire les Google, Apple, Amazon, Facebook, Netflix, Uber et consorts, ne sont pas seulement des empires tentaculaires qui engrangent des milliards de dollars de chiffre d'affaires par an. Ces entreprises sont engagées dans ce que je nomme « la conquête intégrale de la vie ». Leurs services sont utilisés quotidiennement par des milliards d'individus. Le roman, la vie privée et la liberté d'expression.

La Cour européenne des Droits de l’Homme a, le 12 mars 2015, statué sur le cas d'un romancier portugais, Almeid Leitao Bento Fernandes, qui poursuivait le Portugal. L’auteur a été condamné pour atteinte à la vie privée, car son roman racontait l’histoire de sa belle-famille. Les juges portugais ont en effet estimé que l’écrivain avait dépassé les limites de sa liberté de création artistique en méconnaissant le droit des plaignants au respect de leur vie privée, « étant donné que certains des faits racontés et des jugements de valeur formulés » les concernaient ainsi que « deux membres défunts de leur famille ». L’intimité : un besoin et un droit. Sans cet espace privé de pensées, croyances, projets, nous sommes comme amputés de nous-même. Nous le protégeons, puis nous apprenons à le partager. Les explications du thérapeute Robert Neuburger qui lui consacre un livre.

Isabelle Taubes Sommaire. Quand la technologie devient l’architecte de notre intimité. "Il y a une réelle ambiguïté de savoir si nous avons ou pas l'attention des autres dans cette culture de la connectivité permanente", note la psychologue Sherry Turkle. "Combien de fois par jour vérifiez-vous votre e-mail ? Dès votre réveil ? Avant de vous coucher ? Une douzaine de fois entre les deux ?