background preloader

MACRO

Facebook Twitter

Belle toute nue: quand la chirurgie esthétique promet le sexe parfait. Aucune partie de notre corps ne semble être épargnée par les diktats de l’apparence. Après le ventre à liposucer, le nez à raboter ou les seins à regonfler, les «sex designers» s’attaquent désormais à un terrain jusque là épargné par les normes esthétiques: le sexe féminin. Le business florissant de la labioplastie Alors que la chirurgie génitale se cantonnait jusqu’à quelques années à de la reconstruction (recréer un hymen, ou rétrécir un vagin distendu après un accouchement), elle s’attaque désormais au créneau très porteur de l’esthétique. L’opération qui connaît ainsi la plus forte croissance exponentielle, la labioplastie, consiste à diminuer la taille des petites lèvres et à améliorer l’apparence des organes génitaux. D’après l’«American Society for Aesthetic Plastic Surgery», les femmes américaines ont ainsi dépensé 6,8 millions de dollars en 2009 pour ce type d’opération.

Ce que veulent les femmes Le film X, nouvel étalon de la beauté Le sexe, cet inconnu La femme en position d'échec. The 6 Weirdest Things Women Do to Their Vaginas. What's wrong with your vagina? If you answered "nothing," you're probably wrong. According to the beauty-industrial complex, it's ugly, and it smells bad. But don't worry-- there's nothing that money can't fix. 1. Problem: Your Vagina Smells Bad Solution: Vaginal Deodorant In the seventies, Massengill tried to marry feminism and its vaginal deodorant spray ("With Hexachlorophene") in an ad that declared the product to be "The Freedom Spray. " In case you think vaginal deodorant is a relic of the past, just take a trip to the drug store. 5.

If bleaching fails to render your vagina the color of a Barbie Dream House, you can try My New Pink Button, billed as a "Genital Cosmetic Colorant that restores the "Pink" back to woman's genitals. " Broadcast Yourself. Interview d’Odile Buisson et de Pierre Foldès, auteurs de “Qui a peur du point G ?”, un ouvrage qui dénonce notre retard en matière de médecine sexuelle féminine - Cachez ce clitoris… Elles font la une des magazines féminins. Elles font glousser, fantasmer, mais cela s’arrête là.

En France, les études sur le clitoris et le point G seraient au point mort sans la ténacité de quelques-uns. Et tandis que l’on oublie les dysfonctionnements sexuels féminins, la recherche sur la sexualité masculine, elle, s’épanouit… 2008. L’année de l’affaire Kerviel, de l’interdiction de fumer dans les lieux publics et… de la première échographie du clitoris. Oui, vous avez bien lu 2008. Odile Buisson raconte dans un ouvrage passionnant, “Qui a peur du point G ?”

(1) Qui a peur du point G ? “Les médecins ont déserté ce terrain parce que cela ne fait pas sérieux” Le figaro.fr/madame. - Dans votre livre, vous rappelez qu’il a fallu attendre 1998 pour connaître précisément l’anatomie du clitoris grâce à une équipe australienne. Quelles étaient leurs réactions ? O. “Il faut rendre la parole aux femmes !”

Pourtant, l’injonction de jouir à tout prix est partout. P. P. P. Les flux de Clu. «La première idée, c’était d’évacuer le phallus» Pourriez-vous avoir un orgasme en promenant sur votre corps un anneau de Moebius bleu ciel ? Matali Crasset, designer érotique, invente des objets qu’elle refuse de nommer «sextoys». Ce sont des «lovetoys», dit-elle, suggérant à demi-mots que le mot sexe a une connotation trop masculine. C’est connu, le sexe est un truc de mec ? Dans les années 70, des féministes radicales affirment que le vagin fait de la femme une victime en puissance. C’est en effet, inévitablement, sur le terrain du sexe que la plupart des militantes radicales situent leur combat, expliquant que la «haine des femmes» se manifeste dans ce qu’elles appellent «la baise» : sous la forme d’une pénétration culturellement valorisée comme un acte de conquête.

Ainsi donc, pour Andrea Dworkin, lorsqu’un homme pénètre une femme il accomplit symboliquement une violation de territoire et, quoique de façon toute métaphorique, il ne fait plus l’amour mais bien plutôt… la guerre. Suffit-il d’«évacuer le pénis» ? Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le clitoris. « Les femmes sont chanceuses. Elles possèdent le seul organe du corps humain qui sert uniquement au plaisir : le clitoris. » Le ton est donné. Lori Malépart-Traversy, réalisatrice québécoise de film d'animation, raconte avec humour, précision, justesse, et sans détours, l’essentiel de l’histoire de cet organe méconnu et tabou.

D’un projet de fin d’étude, son court métrage a déjà été sélectionné dans une trentaine de festivals. « Je voulais parler de la sexualité des femmes dans mon film, raconte-t-elle, mais sans savoir sous quel angle l'aborder. En faisant quelques recherches, je suis tombée sur la page Wikipédia du clitoris où j’ai découvert plein d’informations que je n’avais jamais apprises sur l’anatomie féminine. Le clitoris, épicentre du plaisir Discret dans l’anatomie féminine, cet organe cache, en effet, bien son jeu. Cette connaissance précise du clitoris reste très récente. Cet organe a cependant connu un certain succès. Regain d'intérêt pour le clitoris T'as du clito ! Chatturbation □ Je me suis toujours intéressée au sexe et à la masturbation. Dès l'âge de 11 ans, j'ai compris le pouvoir du pommeau de douche et l'effet de son jet d'eau sur mon clitoris.

Il a fallu du temps cependant avant que j'ose y aller avec les doigts, encore plus pour que je tente avec des objets. J'ai fini par essayer les classiques fruits et légumes, des gros stylos, des bougies et avec un ex un peu kinky une bouteille de verre (oui, bon). Quand j'ai eu 21 ans, mon copain de l'époque m'a proposé d'essayer des objets, ce que j'ai tout de suite accepté. On a opté pour un canard vibrant (le classique ultime) et un gode en jelly. Les premières fois, j'étais bien plus excitée par l'effet que cela lui faisait à lui de me voir les utiliser. Carmina par Bart La vraie révolution est arrivée il y a trois ans, quand on m'a proposé de tester des sextoys pour le travail. Oui, chaque orgasme est différent et il en va de même pour les sextoys. Retrouvez Carmina sur son blog.

Qui a (encore) peur des vulves? Gilles-Henri Polge a photographié 150 graffitis sexuels sur les murs de Paris et sa banlieue au début des années 2000. Parmi les 50 clichés disponibles en ligne, seulement 2 photos représentent des sexes de femme. Il n’y a pas que dans l’espace public que la vulve est boudée. Les femmes elles mêmes n’aiment pas et ne connaissent pas leur intimité. Selon Philippe Brenot, auteur des Femmes, le sexe et l’amour, cité par Rue89, elles ne sont que 45,4% à trouver beau leur sexe… contre 71,1% des hommes le leur.

L’objet de cet article n’est pas d’encourager les femmes à montrer leur sexe dans la rue, ou à se définir uniquement à travers lui. Mais comment expliquer un tel désamour pour les vulves dans notre société? Le sexe féminin, et plus particulièrement la vulve - l’ensemble des organes génitaux externes - est caché et tabou. Le sexe caché dans les musées Une éducation qui laisse à désirer Un clitoris en 3D pour expliquer le plaisir aux élèves Les sexes parfaits des actrices porno M. M. M. Le plaisir féminin, c’est comme le reste, ça s’apprend. Fin août, c’est avec une stupéfaction digne de Christophe Colomb découvrant l’Amérique qu’a été accueillie la modélisation en 3D d’un clitoris fabriqué par la chercheuse française indépendante Odile Fillod.

Tout l’été, l'organe en forme de cintre, qui mesure 10 centimètres entre l’extrémité du gland du clitoris et sa racine, a squatté les sites d’info et les réseaux sociaux dans l’émerveillement général. Bien que son anatomie soit connue depuis 1844, la représentation de cet organe érectile à plusieurs branches a été saluée comme l’aube d’un jour nouveau pour la compréhension de la sexualité féminine, encore envisagée comme la dernière terra incognita (bon, ok, avec la planète Mars). Tellement inconnue que parmi les militants pour un renouveau de l’éducation sexuelle, il y en a même qui inventent de nouveaux mots pour pallier l’absence d’un vocabulaire adéquat pour décrire le plaisir féminin. Parlons-en Odile Fillod, chercheuse en sociologie des sciences, le regrette: «Ce n'est pas inné» Autour de 1550, Colomb découvre... le clitoris. Ne jetez pas vos manuels d'histoire au feu: on ne parle pas de Christophe Colomb, marin génois du XVe siècle vaguement connu pour son voyage vers l'ouest, mais de Matteo Realdo Colombo, médecin italien du XVIe siècle.

Ce dernier est notamment professeur d'anatomie à l'université de Padoue entre 1544 et 1559. Quelques mois après sa mort, ses deux fils, Lazare et Phoebus (oui, on s'appelle vraiment comme ça au XVIe siècle) publient son unique ouvrage, le De Re anatomica. Il y décrit notamment la circulation du sang dans les poumons, même s'il faut encore attendre presque un siècle pour que Harvey comprenne le rôle que joue le cœur dans la circulation du sang. Vers la fin de son livre, Colombo revendique également la découverte du clitoris, dont il identifie précisément la fonction érogène. Disséquer pour découvrir Cette découverte ne vient pas d'une pratique assidue des préliminaires amoureux, mais de nombreuses dissections. Découvrir pour dominer Pour en savoir plus - Marck D. MAN RAY (1890-1976) , <I>Primat de la matière sur la pensée, 1929</I> Special Notice " f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.385% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer.

It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds) Provenance Julian Levy, New York Stefan Lennert, Munich Alice Adam Ltd, Chicago Literature Exhibited Paris, Musée national d'art moderne Centre Georges Pompidou, Man Ray Photographe, décembre-avril 1982, No.7, pp.20-21 (illustré en double page) Post Lot Text. Le surréalisme entre efféminement et virilisation (1924-1933) « La pensée n’a pas de sexe ; ne se reproduit pas. »(André Breton et Paul Éluard) 1 Catherine Gonnard et Élisabeth Lebovici, Femmes artistes, artistes femmes. Paris, de 1880 à nos jo (...) 1On peut à juste titre considérer le surréalisme comme un mouvement qui a valorisé les marges : marges sociales, avec l’intérêt pour la culture populaire (cinéma, publicité, carte postale), pour les figures d’aliénés ou de criminels ; marges culturelles, avec la valorisation des civilisations extra-occidentales ; marges de genre enfin, avec l’idéalisation d’une figure de la femme à la fois inspiratrice et elle-même en contact avec les forces de l’inconscient.

Mais cette reconnaissance, à la fois thématisée et liée à des enjeux esthétiques majeurs, a-t-elle conduit, sur le plan des pratiques, à une appropriation de la parole par les marges elles-mêmes et à une reconnaissance de cette parole par les membres du groupe sur­réaliste ? 2 Ibid., p. 170. 3 S. 10 Tristan Tzara, « Grains et issues. 11 S. Antoinette Fouque. Pour les articles homonymes, voir Fouque. Biographie[modifier | modifier le code] Son père, Alexis Grugnardi, est militant syndicaliste, communiste et libertaire. Sa mère, d'origine italienne, émigre de Calabre en France pour des raisons économiques et s'installe dans un quartier populaire de Marseille[1].

Après des études de lettres à Aix-en-Provence, Antoinette Grugnardi se marie avec René Fouque. Elle donne naissance à une fille, Vincente, en 1964. Engagement pour les droits des femmes[modifier | modifier le code] Antoinette Fouque s'étonne du machisme ambiant dans les milieux intellectuels et militants à l’époque de mai 1968, et c'est ce constat qui est à l'origine de son engagement dans le Mouvement des femmes[7],[9],[10]. Le MLF ne se veut ni une organisation, ni une association (pas de carte, pas de bureau d'élus, pas de représentante), mais un lieu de discussions et de prises de parole individuelles de femmes entre elles, le collectif étant non-mixte[17].

Effets et conséquences de la mécanique des fluides : Paris Art. Mylène Duc Effets et conséquences de la mécanique des fluides, première exposition de Paul-Armand Gette à la galerie Jean Brolly, se déploie autour d’Offrande à Aphrodite (L’Apothéose des fraises). Cette pièce est composée de deux ensembles : au mur, un tirage sur PVC de 2,60 m, et devant celui-ci, deux socles, sur lesquels sont posés un bloc-sculpture de dacite ainsi que trois coupes contenant des fraises, des pétales rosés et du coulis de fraise.

Le soir du vernissage Paul-Armand Gette a ensorcelé le public avec cette pièce, lors de l’apothéose des fraises. L’offrande a été rejouée et filmée le vendredi 10 avril, dans une ambiance détendue. A 13h30 précises, Paul-Armand Gette et Tomoko Sengoku prennent place devant l’Aphrodite de presque trois mètres. Les invités sont silencieux. Nympholepsie A travers cette performance et cette exposition, il s’agit bien d’un hommage aux déesses et aux nymphes, en l’occurrence Aphrodite, Vénus, Artémis, Eve. QUELQUES QUESTIONS À PAUL-ARMAND GETTE - VICE. Paul-Armand Gette est né en 1927. Il a passé sa vie à photographier des petites culottes, s'est intéressé plus que Courbet lui-même à l'origine du monde et à sa dissimulation, a montré les menstrues des déesses, a beaucoup questionné les rapports de pouvoir entre l'artiste et son modèle et a transgressé des vieilles règles d'atelier en photographiant « Le toucher du modèle ».

Il a cumulé un nombre considérable de plaintes et de procès, et continue à adorer le scandale et les provocations. On ne s'est pas fait prier pour le rencontrer et pour se faire photographier à notre tour. Vice : Vous avez photographié des filles et des femmes de tous les âges et sous tous les angles possibles, avec toutes sortes d'accessoires et dans des contextes extrêmement différents.

Paul-Armand Gette : Je photographie les personnes qui en ont envie, que ça amuse. Vous avez toujours trouvé des candidates ? Oui. Comment choisissez-vous les décors ? Oui, ou ici chez moi, ou dehors, ou où vous voulez. Oui. Oui. « Les tours d'Eliane » I/ Le dessin de Man Ray 1. Voici encore un dessin onirique, dans la mesure où il superpose deux réalités oxymoriques : une entrée de château-fort massive, où domine le monde minéral, avec des pierres taillées érigées en murailles, créneaux et mâchicoulis, dans une architecture défensive impressionnante ; et une femme nue gigantesque, dont le corps blanc surplombe l'ensemble, et dont les cuisses se confondent plus ou moins avec les deux grosses tours qui gardent l'entrée de la citadelle.

Cette entrée est le point commun fantasmatique qui unit les deux images : elle se situe exactement à l'emplacement du sexe de la femme, ce qui a conduit depuis longtemps les critiques d'art à parler, s'agissant de Man Ray, de « regard érotisé ». Devant cette entrée, un tout petit personnage en armure est dans l'expectative. Une échelle, jetée à terre, est manifestement trop petite pour escalader la muraille. 2. 3. La lecture de l'image des Tours d'Eliane est donc assez claire. II/ Le poème d'Eluard. Vagina dentata. Giacometti et le surréalisme - Art-Histoire-Littérature. Normal. Normal. Louise Bourgeois, Le Regard – Contemporary Art. Artthrob» Blog Archive » 72. Articles, TOUT-FAIT: The Marcel Duchamp Studies Online Journal. Articles, TOUT-FAIT: The Marcel Duchamp Studies Online Journal. Iris, messagère des dieux. Vaginas are beautiful, le projet qui réconcilie les femmes avec leur intimité. 'Action Pants: Genital Panic', VALIE EXPORT, 1969.

Cindy Sherman - Untitled-Doctor-Nurse for Sale. Allie Pohl - Ideal Woman (Enkolpizo) for Sale. See Red Women's Workshop | Feminist silk-screen poster collective, London 1974 -1990. Docteure Duchesne : sorcière en gynécologie – Poulet Rotique. Alien She >Miller Gallery at Carnegie Mellon University. Riot Grrrl – Subcultures and Sociology. 'The Riot Grrrl Collection' spreads girl germs of the '90s movement - latimes. Le Torchon brûle. Appeler un chat un chat. Feminist Art & Womanhouse | BooYa. Judy Chicago’s The Dinner Party (by Jane Davila) | Ragged Cloth Cafe, serving Art and Textiles. Ce photographe taïwanais réinvente le corps féminin sur Instagram. Sous le consentement, la contrainte - FéministOclic. Du sang et des femmes. Histoire médicale de la menstruation à la Belle Époque. «Sex design», un intime désir de norme - Le Temps. La faute à Freud : la lourde responsabilité du père de la psychanalyse moderne dans l’incompréhension du désir féminin.

« Le clitoris », petit film d’animation jubilatoire. Alain Bashung - Variations Sur Marilou. 41 Awesome Euphemisms For Vagina Around The World, Because Your Pupusa Speaks All Languages. Créer votre foulard de soie imprimé sur mesure | La Fibre Créative. Intimité retrouvée - Willy Pasini. Comment améliorer l’expérience contemporaine du jeu amoureux ? | arzadesign. Kim Roselier - Le sexe comme figure de style - Beware! Apple contre le sexe géométrique. Sexe et design, des Etrusques à Berlusconi. «Sex design», un intime désir de norme - Le Temps. Comment la marathonienne de Londres a libéré le sujet des règles. Fleurs de Femmes. Labiaplastie : la chirurgie intime, nouvelle tendance de la chirurgie esthétique. Chirurgie intime Paris par un spécialiste. Arnold Degiovanni - École supérieure d'art & de design Marseille-Méditerranée. Expo à Francfort, les photos | Gwenaëlle – Création graphique. Dossier presse cpmg web1.1.

Parler crûment de l'intimité fait-il partie du combat féministe? Femen partout, féminisme nulle part, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, 12 mars 2013) Shop - Slanted #12 – Women, Typography, Graphic Design. Woman's Building - Wikipedia. Elles@centrepompidou - Parcours - Immatérielles. Sheila Levrant de Bretteville - Wikipedia. GRAPHISME, HÉROÏSME, FÉMINISME, par Eve-Lise Kern / étapes: diplômes 2016. Éditions | C'est pas mon genre. Ciudad Juárez, capitale des filles disparues.

Petite et grande histoire du féminisme en bande dessinée. Trailer du film Too Much Pussy! - Too Much Pussy! Bande-annonce VO. Quotidien, deuxième partie du 19 septembre 2016 - Quotidien avec Yann Barthès - TMC. L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat – les violences sexuelles graves et la dissociation – Sexisme et Sciences humaines – Féminisme. L’impuissance comme idéal de beauté – Sexisme et Sciences humaines – Féminisme. L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat – le regard masculin – Sexisme et Sciences humaines – Féminisme. Agnodice, gynécologue | Les Culottées. Raconte-moi l'Histoire du Tampax (aucune personne ne sera blessée, vous pouvez tous cliquer) Petite histoire des règles et des protections périodiques. Du sang et des femmes. Histoire médicale de la menstruation à la Belle Époque. How One Man Ran the World's Only Menstruation Museum from His Basement. Period drama! Pop culture makes menstruation ‘overly traumatic’.

What Hollywood Gets Wrong About Your Period. Des résidus « potentiellement toxiques » retrouvés dans des tampons et serviettes hygiéniques. Un homme sur deux est une femme: En string et en colère - De Lattre Noémie. Coupe menstruelle – Passion Menstrues. Règles des femmes, le dernier tabou. Désolée: nos règles n'ont aucun rapport avec les décisions que l'on prend, c'est maintenant prouvé.

L’homme qui révolutionna les règles des femmes indiennes. Les coupes menstruelles sont féministes, économiques et écologiques. "Il n'y a aucune raison de vivre les règles comme une punition" Periods in Pop Culture: Menstruation in Film and Television - Lauren Rosewarne. Les r?gles douloureuses, ?a existe et ?a se soigne. Quand le mot «règles» sur une publicité dérange. Always nous prend pour des bleues: et maintenant, la serviette qui nous va comme un gant. Vous ne verrez pas de meilleure publicité pour les tampons.

La poupée Lammily aura ses règles, et c’est un peu grâce à Donald Trump. Première cause de stérilité, l'endométriose touche 180 millions de femmes. Témoignages - "À 34 ans, mon corps était ravagé" Un ex-mannequin amputé met en garde contre les dangers des tampons hygiéniques. Répétez après moi: «J’ai mes règles»