background preloader

Mape2017

Facebook Twitter

La Presse Quotidienne - P. Robinet, S. Guerin ... Avenir du papier à l'ère numérique. A l’ère du numérique : quel avenir pour la presse quotidienne nationale ? Alors que le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) organise du 6 au 12 octobre la semaine du quotidien, nous recevons : Dominique Quinio , journaliste et directrice du journal quotidien La Croix,

A l’ère du numérique : quel avenir pour la presse quotidienne nationale ?

Après la mort du tueur de Berlin, les questions demeurent. VIDÉO - Le terroriste tunisien, tué à Milan, s'est joué des services sécuritaires allemands.

Après la mort du tueur de Berlin, les questions demeurent

Notre correspondant à Berlin, La traque est terminée. Angela Merkel, comme toute l'Allemagne, est soulagée: Anis Amri, le terroriste recherché par toutes les polices d'Europe pour l'attentat du marché de Noël de Breitscheidplatz, à Berlin lundi, a été abattu vendredi près de Milan. «Le danger immédiat est écarté», a annoncé la chancelière lors d'une déclaration officielle.

Quelques heures auparavant, elle s'était entretenue avec le président du Conseil italien, Paolo Gentiloni, qui lui avait confirmé l'identité de la personne tuée par des policiers à Sesto San Giovanni, vers 3 heures du matin. L'islamiste a été interpellé lors d'un contrôle de routine. Un centre commercial visé À Berlin, l'heure n'est pas au triomphalisme.

L'affaire Anis Amri n'est pas non plus terminée. De multiples dysfonctionnements L'affaire Amri aura d'autres conséquences. Politiquement, l'affaire aura aussi des conséquences. Le terroriste abattu à Milan, une ombre plane sur l’Italie. C’est par l’Italie qu’Anis Amri était entré en Europe en 2011, à bord d’une embarcation en provenance de Tunisie.

Le terroriste abattu à Milan, une ombre plane sur l’Italie

C’est en Italie qu’il a cherché refuge et trouvé la mort trois jours après l’attentat sur le marché de Noël de Berlin. Depuis hier matin, les enquêteurs transalpins évitent de fournir trop de détails sur la fuite du jihadiste, pour tenter de remonter une éventuelle filière et comprendre pourquoi il est revenu dans la péninsule, pour savoir s’il s’apprêtait à y commettre d’autres attentats ou s’il comptait bénéficier de complicités dans sa cavale. Jusqu’à présent, l’Italie a été épargnée par les actions terroristes islamistes.

Mais depuis des années, la péninsule est en ligne de mire. En octobre 2005, un photomontage montrant le drapeau noir de l’Etat islamique (EI) hissé au sommet de la basilique Saint-Pierre a d’ailleurs été publié par Dabiq, la revue de propagande de l’organisation, diffusée sur le Web. Carrefour. «Apostats». 00131 2012117. Libération publicité commerciale tarif 2017. Tarifs 20 Minutes 2017 Réseau national pubco. Johann Carolus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Johann Carolus

Frontispice d'une Relation de 1609 Johann Carolus (né en 1575 à Muhlbach-sur-Munster/Haute-Alsace et mort en 1634) est un imprimeur et relieur alsacien, éditeur de la première gazette hebdomadaire du monde. Il commença l'édition des Relation aller Fürnemmen und gedenckwürdigen Historien (Communication de toutes les histoires importantes et mémorables) en 1605 à Strasbourg[1]. Une condition de son entreprise était la ligne postale entre la cour de Maximilien Ier à Innsbruck et les Pays-Bas des Habsbourg, fondée en 1490 et administrée par Jeannetto de Tassis et ses héritiers, qui passait par Strasbourg. Depuis 1520 elle transportait officiellement aussi les correspondances des particuliers, ce qui permettait un afflux continu d'informations et facilitait la distribution de la gazette.

Notes et références[modifier | modifier le code] Entretien avec Christian Makarian, directeur délégué de rédaction de l'Express. Papier vs. support numérique : quel impact environnemental ? « Pensez à l’environnement, n’imprimez pas cet e-mail » ; « participez à la protection de l’environnement en passant à la facture numérique !

Papier vs. support numérique : quel impact environnemental ?

» : on nous enjoint souvent de remplacer le support papier par le numérique, au nom de la protection de l’environnement. Toutefois, le numérique n’est pas forcément plus écologique que le papier : tout dépend de l’usage que l’on a de nos documents et de multiples autres facteurs. Aujourd’hui, le numérique promet la dématérialisation, avec moins de matière consommée au profit du « virtuel ». Mais les supports numériques ont-ils vraiment un impact environnemental plus faible que le papier ? La réponse n’est pas simple. Avantages et limites du papier. Le journalisme est-il soluble dans l’ère numérique. La presse est en crise et ce n’est pas nouveau.

Le journalisme est-il soluble dans l’ère numérique

Le modèle industriel des entreprises de presse est à bout de souffle et l’ère numérique n’a fait qu’accélérer et précipiter un déclin entamé il y a une vingtaine d’années. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer quelques chiffres : en dix ans, plusieurs dizaines de titres ont disparu aux États-Unis et en 2008, 16 000 journalistes américains ont été licenciés alors qu’ils étaient 2 000 à perdre leur emploi en 2007. Où en est la presse écrite ? Le 18 décembre 2015, au Grand Journal, le chroniqueur Mathieu Madénian dresse un bilan inattendu des attentats ayant frappé la rédaction de Charlie Hebdo en ironisant : « Charb, j’ai trouvé ton plan de relance un peu radical mais efficace. ».

Où en est la presse écrite ?

Ces propos, certes sarcastiques, nous invitent néanmoins à prendre la mesure des nouvelles mutations du secteur, mutations justement engendrées par les plans de relance et modèles économiques innovants mis en place par la presse écrite pour enrayer la baisse graduelle subie par le secteur depuis une dizaine d’années. Le papier contre l’électronique : Nouveau support, nouvelle culture. InternetActu | • Mis à jour le | Par Hubert Guillaud Lit-on de la même manière sur un support de papier et sur un support électronique ?

Le papier contre l’électronique : Nouveau support, nouvelle culture

Le débat commence à être ancien : on pourrait le faire remonter aux critiques de Socrate à l’encontre de l’écriture à une époque où la transmission du savoir se faisait uniquement de manière orale. Elle se pose également en terme de conflit depuis la naissance de l’hypertexte, comme l’évoquait Christian Vandendorpe dans Du Papyrus à l’hypertexte. Un peu comme si deux mondes s’affrontaient : les anciens et les modernes. Ceux pour qui le papier est un support indépassable et ceux pour qui le changement, la bascule de nos connaissances vers l’électronique, à terme, est inévitable.

Pas sûr que ce dossier parvienne à réconcilier les tenants de chacune des positions, qui, malgré de nombreuses nuances, semblent profondément séparer les raisonnements. Daniel Hillis rappelle qu’il aime les livres, mais que ce respect est plus pour les idées que pour le format. Le papier contre l’électronique (1/4) : Nouveau support, nouvelle culture. Lit-on de la même manière sur un support de papier et sur un support électronique ?

Le papier contre l’électronique (1/4) : Nouveau support, nouvelle culture