France

Facebook Twitter

REELLE DEMOCRATIE MAINTENANT- SAUVONS L' ARGENT PUBLIC - Infos. Suivi de la #frenchrevolution. #frenchrevolution people of Europe, rise up!

Suivi de la #frenchrevolution

La #frenchrevolution est en cours à la Bastille à Paris, et dans d'autres villes de France ! De même que la #spanishrevolution , la #germanrevolution et la #italianrevolution dans leurs pays respectifs. En fait, ce sont des mouvements dans toute l'Europe qui naissent sur Twitter, tous provenant originellement de la mouvance Espagnole du début de la semaine. À peine commencée que le hashtag est déjà dans les tendances du moment sur Twitter ! Née d'un ras-le-bol du système dans lequel nous vivons, ce sont actuellement (à 20h30), 200 personnes qui se retrouvent à Paris, et des centaines d'autres dans leurs pays respectifs. Démocratie réelle, maintenant ! Les raisons de la "French Revolution" : 44% des 15-25 ans sont précaires, pauvres, chôme.

Dernière version du document de coordination national informel des révoltes françaises. En Espagne, les contestataires sont modernes, contrairement en France. Encouragé par les révoltes arabes, jouant du mimétisme entre la Place Tahrir du Caire et de la Puerta del Sol de Madrid, le mouvement des "Indignados", ces jeunes espagnols qui campent depuis plus d'une semaine en plein cœur de Madrid, est sur le point de faire des émules.

En Espagne, les contestataires sont modernes, contrairement en France

Cette semaine, une soixantaine de jeunes français se sont rassemblés place de la Bastille pour importer le mouvement dans l'Hexagone, et ils ont déjà repris rendez-vous pour dimanche, en espérant que leur rangs se seront grossis entre temps. Si l'idée de la #frenchrevolution est née sur Twitter, elle est portée en France par les agitateurs habituels de la jeunesse et de l'extrême-gauche, de Génération Précaire à Bellaciao, en passant par le fan club de Stéphane Hessel. Spontanéité populaire vs officines militantes C'est là où les deux mouvements divergent totalement.

Bayonne : Campement permanent d’"indignés" 200 personnes ont participé mercredi 25 mai à un premier rassemblement des "Indignés" à Bayonne, répondant à des appels lancés sur les réseaux Facebook et Twitter pour reprendre le mouvement qui a secoué l’Etat espagnol, suite à la vague de révoltes dans les pays arabes, et contre les plans d’austérité voulant faire payer aux peuples et aux plus pauvres -sans aucune place pour le moindre débat démocratique- les faillites des banquiers et du système financier.

Bayonne : Campement permanent d’"indignés"

Le rassemblement, organisé en centre-ville sur la place de la Liberté, devant la mairie de Bayonne, a été suivi de l’établissement d’un "campement de résistance" sur le terrain du mail Pelletier-Chaho en bordure de la Nive, juste en face de l’antenne Bayonnaise du Conseil Général. Des banderoles ont été déployées avec des appels à la population : "Indignez-vous !

", "Ne nous regardez pas, rejoignez-nous", "l’oligarchie ça suffit, vive la démocratie" [en basque : "Oligarkia aski da ! Gora demokrazia ! "] [MET] Attention dérive du mouvement. Cinetique70 a écrit:BonjourPour ma part, je suis d'accord avec YONOSOY !

[MET] Attention dérive du mouvement.

Je ne suis en désaccord avec Yonosoy sur un seul point, mais le plus important... de passer sous silence les méfaits de l'ultra-libéralisme... La force du mouvement espagnol a été son ouverture d'esprit, son absenced'appartenance politique, même si, de toute évidence les revendications ne sontpas de droite. toi tu n'as pas lu ni compris les manifestes qui sortent des rangs madrilènes... Les médias n'ont pas tout compris à la French revolution.

Bon ca y est, les médias s’intéressent à nous.

Les médias n'ont pas tout compris à la French revolution

Mais ce qui leur importe c’est de faire des images aussi fortes que celles du CPE en 2007 ou du 21 avril 2002. Les médias sont enfin là, se disent qu’il y a peut-être un truc qui est en train de se passer, sous leurs yeux ébahis, et qu’une contestation sociale européenne est peut-être en train de naître. ©Audrey du Raget Minart Entre 500 et 700 personnes sur la place de la Bastille, à Paris, tous les soirs, mais ça ne leur suffit pas. Iboz5LxqR1. En 2010, les traders français ont perçu deux milliards d'euros de bonus. Les banques françaises ont versé près de deux milliards d'euros de bonus à leurs traders en 2010.

En 2010, les traders français ont perçu deux milliards d'euros de bonus

Alors qu'au plus fort de la crise, elles s'étaient engagées à réduire les rémunérations de leurs collaborateurs, les quatres principales banques françaises ayant une activité sur les marchés financiers – BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole et Natixis – ont versé à leurs traders des bonus équivalents à ceux de l'année 2009. Depuis le 1er janvier, un nouveau dispositif législatif oblige les banques à publier le montant des rémunérations versées à leurs collaborateurs. Au Crédit agricole et à la BNP Paribas, ces chiffres sont similaires à ceux versés en 2009, soit respectivement un bonus moyen de 150 000 euros et 291 000 euros par collaborateur. La Société générale a versé un bonus moyen de 198 000 euros, soit 34 000 euros de moins que l'année précédente.

#frenchrevolution Le Nouveau Buzz! - regispuel sur LePost.fr (15:49) Publié parregispuel post non vérifié par la rédaction 21/05/2011 à 14h55 - mis à jour le 21/05/2011 à 16h21 | vues | réactions.

#frenchrevolution Le Nouveau Buzz! - regispuel sur LePost.fr (15:49)

La "French revolution" qui vient d'Espagne. « Personne ne sait ce qui va se passer. » Rue89 a suivi à Paris, des « indignés » à la Hessel, solidaires de la « Spanish revolution ».

La "French revolution" qui vient d'Espagne

Ils sont près de 300, presque tous jeunes, installés sur le terre-plein de la place de la Republique à Paris. A 20 heures, ils ont prévu de retourner à Bastille, lieu qu’ils ont provisoirement délaissé car une manif de soutien aux Ivoiriens leur faisait concurrence. « Ils ont des grosses sonos, on ne s’entendait pas », rigole une étudiante. Un beau brun embrasse une jolie fille contre un lampadaire. Yes We Camp #frenchrevolution. Communiqué du NPA. Avec les indignés espagnols : précarité, austérité, Basta. Face à un taux de chômage des jeunes de plus de 40% et à un système politique bouché, la jeunesse de l'État espagnol se soulève depuis le 15 mai.

Communiqué du NPA. Avec les indignés espagnols : précarité, austérité, Basta.

La répression qu'ont subi les occupants de la Puerta del Sol à Madrid n'a fait que renforcer la mobilisation. L'interdiction de maintenir les campements durant les élections municipales n'y a rien changé. Le mouvement actuel fait suite à la grève générale du 29 septembre contre la réforme des retraites. DEMOCRACIA REAL YA LA BASTILLE, PARIS 20-5-2011. La e-revolution gagne la France. « Yes we camp » !

La e-revolution gagne la France

Reprenant le mot d’ordre la mobilisation espagnole, des rassemblements ont été organisés dans toute la France ce week-end. À Paris et Toulouse, des campements temporaires ont été dressés sur le modèle de la Puerta del Sol de Madrid. Dans la capitale française, des rassemblements ont été organisés tous les soirs depuis jeudi 19 mai à l’initiative, dans un premier temps, d’étudiants espagnols en échange Érasmus qui s’étaient donnés rendez-vous devant le consulat d’Espagne.

La mobilisation s’est amplifiée avec le renfort des réseaux français ce weekend (Pas de Noms, Génération précaire, l’Appel et la pioche, Collectif du 21 avril). Espagne: Democracia Real Ya! Liste des manifestations en France demain soir - enréfléchissant sur LePost.fr (17:20) Publié parenréfléchissant post non vérifié par la rédaction 19/05/2011 à 21h38 - mis à jour le 20/05/2011 à 17h28 | vues | réactions Tout est parti d'espagne, depuis un petit moment un mouvement "Democracia Real Ya!

" YES WE CAMP : en France aussi les jeunes en ont ras-le-bol ! En solidarité avec les Espagnols, les collectifs Génération Précaire et Démocratie Réelle Maintenant appellent à des occupations pacifiques et quotidiennes de places publiques partout en France. A Paris, rendez-vous place de la Bastille. Le collectif Génération Précaire soutient «Los Indignados» rassemblés en plein cœur de Madrid à la Puerta del Sol.

La jeunesse espagnole subit, comme dans beaucoup de pays européens, des mesures aussi austères qu’inefficaces. L’ensemble de l’Europe peine à donner des chiffres rassurants : en Espagne, 45% des jeunes sont au chômage, en France 25%. Topo sur la #frenchrevolution. Une petite centaine de personnes réunies place de la Bastille dimanche 22 mai aux environs de 22h. Sur le trottoir, des slogans scotchés, quelques-uns en espagnol, beaucoup parlent d'indignation. Pas de doute, un peu de la #spanishrevolution est là. On se passe le mégaphone entre jeunes et on donne des indications. Pas de #frenchrevolution sans revenu de vie.

Face à la détérioration rapide de la crise multidimensionnelle que nous vivons, il est tout à fait compréhensible et souhaitable qu’un nombre croissant de personnes veuillent exprimer publiquement et collectivement leur opposition au cours destructeur que prend la société ainsi que leur refus de la farce politique, de la paupérisation économique et de l’injustice sociale. Ainsi, nous pensons que la participation à des manifestations telles que la “Démocratie Réelle Maintenant” est mieux que demeurer dans l’apathie politique et la passivité face à la situation actuelle. #SpanishRevolution ? Traduction 1.1 du Manifeste « Democracia Real Ya » « Nous ne sommes pas contre le système, c’est le système qui est contre nous ! » « Si vous nous empêchez de rêver, nous vous empêcherons de dormir ! #frenchrevolution, c'est à coté de chez vous. Règles de base pour les supports de communication.

Toulouse

Brest. Lyon. 21 mai 2011, naissance d’une « French revolution » ? | Petits Matins et Grand Soir. Le havre. #frenchrevolution. La Révolution Franchouille est en marche. La #FrenchRevolution s'organise pour durer - Politis.