background preloader

Doc fait

Facebook Twitter

Démarche qualité - La filère des plantes de santé, de beauté et de bien-être. Le basilic, plante aromatique et médicinale (Cliché Chambres d'agriculture) Le secteur des plantes de santé de beauté et de bien-être regroupe une grande diversité de produits, sous des formes très différentes (plante entière, fleur, sommité fleurie, racine, extrait…) et destinées à de multiples applications (industrie pharmaceutique, complément alimentaire, cosmétique, alimentation animale…). Dans ce contexte, les critères d’appréciation de la qualité connaissent une grande variabilité. Les producteurs et transformateurs de plantes effectuent des analyses des produits, dont les résultats sont parfois remis en cause par des contre-analyses.

La fiabilité des méthodes de prélèvement d’échantillon apparaît alors comme un paramètre déterminant pour garantir les résultats. Ces analyses sont par ailleurs fréquemment confiées à plusieurs laboratoires pour un même échantillon. Yves Rocher étend sa gamme BIO | Surprise de la rentrée, la marque-enseigne Yves Rocher nous fait savoir qu’elle étend sa gamme de produits certifiés BIO ! Si vous avez lu mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique”, vous savez sans doute que Yves Rocher nous propose essentiellement des produits cosmétiques conventionnels, et que très peu d’entre eux étaient jusqu’ici exempts d’ingrédients synthétiques, hormis leur très jolie gamme “Culture Bio” sortie il y a plus de deux ans maintenant. Voir arriver dans les rayons d’Yves Rocher de nouveaux produits certifiés BIO est donc une très bonne nouvelle ! Et pour savoir ce qui se cache exactement derrière cette démarche, j’ai eu la chance d’interviewer Romina Bark, chef de produit bio chez Yves Rocher.

Je vous propose de découvrir ces nouveaux produits et d’en apprendre un peu plus sur la stratégie de la marque en ce qui concerne le bio… Petit Rappel Important : Yves Rocher est un leader du monde de la cosmétique. J’ai moi-même entretenu un rapport très ambigu avec Yves Rocher. Yves Rocher: l’assurance qualité : Coffee Beans Pot. Yves Rocher prend soin des femmes depuis plus de 50 ans. Son secret ? La marque a su innover et se diversifier. En effet, Yves Rocher propose désormais une gamme pour hommes et s’adresse aux femmes quelque soit leur âge ou leur type de peaux. De plus Yves Rocher offre des produits innovants et variés. Vous n’aurez donc aucun problème à trouver votre bonheur, quelque soit votre budget, dans l’un des 2000 magasins de la marque. Toujours en constante évolution, la gamme des produits proposés ne cesse de s’étendre.

En ce moment, on trouve toute une gamme de crèmes hydratantes pour le visage à base de sèves végétales et à petit prix. En clair, si vous cherchez des produits de qualité, à petits prix, au sein d’une compagnie qui s’engage et qui a des valeurs fortes, la marque Yves Rocher est faite pour vous !! LES SEMI VERITES D'YVES ROCHER. Ma meilleure amies m'a dit aujourd'hui : "achète Yves rocher il ne teste pas sur les animaux" Mais alors... Pourquoi Yves Rocher n’apparaît-il donc jamais sur les listes des marques qui ne testent pas sur les animaux, à côté de sociétés telles que l’Occitane, Senteurs Provençales, Lush, Léa nature, Natessance, Nuxe, Weleda, etc ?

En effet, Yves Rocher ne fait pas tester ses PRODUITS FINIS sur les animaux, mais comme pour la plupart des grandes marques, les INGREDIENTS qui les composent proviennent de labos qui pratiquent les tests sur les animaux ! Si la société se sentait vraiment engagée contre l’expérimentation animale, utiliserait-elle VOTRE argent pour financer de telles pratiques ? ECRIVONS A contact@yves-rocher.fr ou Yves Rocher Président Directeur général Groupe “Yves ROCHER” ZI La Croix des Archers Chaque jour, des milliers d’animaux souffrent et meurent dans les laboratoires pour nos produits de beauté et d’entretien.

Mais que répond YVES ROCHER A TOUT CELA ? Attente de la réponse... Eco concevoir ses produits ou services - Yves Rocher développe l’éco-conception de produits cosmétiques. Yves Rocher: Des plantes bio mais des produits qui ne le sont pas toujours. Sous le soleil breton, les champs de camomille illuminent le paysage de leur jaune doré. A La Gacilly, le village natal d’Yves Rocher dans le Morbihan, près de 30% des matières premières utilisées dans les cosmétiques de la marque sont cultivées selon les principes de l’agriculture biologique: camomille, bleuet, calendula, mauve, arnica et capucines poussent près des usines d’Yves Rocher.

Mais dans les magasins, seulement une gamme affiche le label «bio». Baptisée Culture Bio, elle a été lancée en 2004 sous le label Cosmebio, qui certifie que 95% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. Mais cette gamme, même si elle sera complétée par de nouveaux produits labellisés en 2013, ne reste qu’une goutte d’eau dans l’offre d’Yves Rocher. «La labellisation impose des contraintes. Nous ne voulons pas nous obliger à tout supprimer», explique Anne Lokiec, responsable des relations publiques chez Yves Rocher. De la Bretagne à Madagascar. Yves Rocher flirte avec le Greenwashing. Malgré bien des efforts, certaines marques ne vont pas au bout de leur logique vertueuse. Ainsi Yves Rocher, que Julien passe au crible de son détecteur de Greenwashing. Rédigé par Jean-Marie, le 7 oct 2011, à 17 h 39 min Notre ami Julien a sorti sa robe du Tribunal de la Beauté pour nous parler de Greenwashing cosmétique. Il épingle aujourd’hui une marque bien connue de tous : Yves Rocher.

Une marque aux couleurs bien vertes et qui a fait beaucoup d’efforts pour promouvoir le développement durable et les produits issus des végétaux, s’il en est ! Marque très très verte, Yves Rocher ferait-elle du Greenwashing ? Voyons ce qu’en pense Julien pour l’essentiel : Attention aux apparences et au discours de marque : même Yves Rocher n’est pas irréprochable…. et c’est une des marques les plus “vertes” et qui a une vraie éthique… Comme quoi, phytothérapie et bio, ce n’est pas tout à fait la même chose. Les 10 pubs reines du Greenwashing… consoGlobe vous recommande aussi... Rédigé par Jean-Marie. Produits de beauté, cosmétique, maquillage attention aux dangers pour la santé de ces produits. Un cosmétique est une substance ou une préparation destinée à être mise en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, notamment l’épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les organes externes, les dents et les muqueuses, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, protéger, parfumer, maintenir en bon état le corps humain, de modifier son aspect ou d’en corriger l’odeur.

Les cosmétiques sont des produits d’hygiène et d’embellissement. Article envoyé par un de nos lecteurs, Merci à Sabrina S. Vous pouvez participer à Danger-Sante.org en envoyant vos articles/documents à De manière plus générale, la cosmétique est l’ensemble des procédés et traitements destiné à embellir. Mais attention, certains composants que l’on trouvent dans les produits de beauté sont dangereux pour votre santé ! Voici différents composants dangereux que l’on trouve dans les produits de beauté : Propylène Glycol : Composé qui irrite la peau.

Dibenzodioxines Polychlorées (PCDD) Le PVC. Le greenwashing en cosmétique : explications. Le greenwashing, qu’est-ce que c’est ? Le mot anglais « greenwashing » est une contraction des mots « green » (vert, écologique) et « brainwashing » (lavage de cerveau). En français, il a été traduit par « écoblanchiment » ou encore par le très joli « verdissage ». Pour faire simple, il s’agit d’un procédé de marketing ou de relations publiques consistant à donner une image écologique et responsable à (dans le cas des cosmétiques) une marque ou une ligne de produits, alors qu’en fait, ce n’est pas vraiment le cas. Parfois, ça cache même des pratiques pas très jolies. Image de marque contradictoire, campagnes de pub trompeuses, packagings fourbes… Ô, planète Beauté et ton univers impitoyable ! Le greenwashing, qu’est-ce que ça cache ? Le greenwashing, aussi décrié qu’il soit, présente plusieurs intérêts pour les marques de cosmétiques, même s’ils sont fortement contestables.

En premier lieu, c’est bon pour l’image de marque. [vimeo] NOS ENGAGEMENTS. Yves Rocher, champion de la relation client. La relation qu'une marque entretient avec ses clients change, elle doit s'adapter à un nouveau rapport de force qui a donné le pouvoir au consommateur. Rien ne sera jamais plus comme avant et le capital client est devenu l'un des piliers de l'entreprise au même titre que ses autres actes matériels ou immatériels. Cette relation est mesurée chaque année depuis 6 ans par un véritable baromètre de satisfaction des clients, créé par l'Association des Agences- Conseils en Communication Marketing Services et BVA : le Relationship Score. Cette étude est actuellement la seule qui permette de comparer les performances des marques entre elles, tous secteurs confondus, mais également les différents secteurs entre eux. 22 secteurs (marchands et non-marchands) ont ainsi été étudiés depuis 2004 soit quelque 191 entreprises notées par plus de 20000 consommateurs interrogés sur les liens qu'elles ont réussi à tisser avec eux.

Qu'y apprend-on ? Les « vainqueurs » le resteront-ils ? Isabelle Musnik.