background preloader

EAU

Facebook Twitter

Les Tunisiens ont soif. Fait impensable en Tunisie, la politique a presque laissé la place ces temps-ci à un sujet plus préoccupant : une pénurie d’eau sans précédent.

Les Tunisiens ont soif

Cette fois, les coupures ne touchent plus seulement les régions éloignées du sud, mais également des stations balnéaires et des villes au nord. En cause : la sécheresse, la surconsommation, les utilisateurs illégaux… et la politique. « Ça fait trois ans que nous avons remarqué une hausse du nombre de coupures d’eau, et nous avons demandé des explications aux autorités sans jamais avoir de réponses », dit au bout du fil Alaa Marzouki, porte-parole de l’Observatoire tunisien de l’eau. « Il a fallu que la pénurie touche des hôtels de Hammamet et de Sousse [les stations balnéaires les plus importantes de Tunisie] pour que le problème sorte enfin. » — Alaa Marzouki, porte-parole de l'Observatoire tunisien de l'eau Depuis mai dernier, quelque 700 coupures d’eau ont été recensées, de quelques heures à plusieurs semaines.

« Donner » son eau pour en garder le contrôle - La Presse+ La côte ouest des États-Unis a soif.

« Donner » son eau pour en garder le contrôle - La Presse+

Et le sud de la Colombie-Britannique souffre aussi de la sécheresse. Alors que le rationnement s’impose cet été à Vancouver, une pétition réclame que les embouteilleurs comme Nestlé paient plus cher l’accès à l’eau. Mais attention : malgré ses bonnes intentions, cette pétition pourrait avoir un impact désastreux sur la protection de l’eau britanno-colombienne, avertit l’ancienne députée libérale provinciale et environnementaliste Judi Tyabji. Nous l’avons jointe vendredi à Power River, au nord de Vancouver. Depuis quelques semaines, une pétition sur les réseaux sociaux s’insurge contre le fait qu’un embouteilleur comme Nestlé ne paiera que 2,25 $ par 1000 mètres cubes (1 million de litres) d’eau puisée en Colombie-Britannique et demande que le gouvernement instaure un prix plus élevé.

En 1994, le gouvernement fédéral a conclu l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). L’enjeu de l’eau au Moyen-Orient. De nombreux facteurs mettent en péril l’approvisionnement en eau potable au Moyen-Orient.

L’enjeu de l’eau au Moyen-Orient

À commencer par le climat aride ou semi-aride, le faible taux de précipitations, la sécheresse, la gestion inadéquate et le manque de prévision d’entreposage d’eau. À cela, il faut ajouter la construction de barrages qui appauvrissent le débit d’eau des pays en aval, tout comme c’est le cas pour le Nil, le Tigre et l’Euphrate.

Cette pénurie d’eau crée une migration d’agriculteurs dans les grandes villes, augmente la pauvreté et la malnutrition, ce qui se traduit parfois par une augmentation de cas de maladies tels la dysenterie, la typhoïde ou le choléra. Par ailleurs, la montée de l’eau de mer en Méditerranée ou dans le golfe Persique risque de contaminer les nappes phréatiques, de réduire l’approvisionnement en eau potable et de nuire grandement aux cultures actuelles. La désertification relève d’un problème environnemental et peut se traduire par des conséquences socioéconomiques graves. Un bon verre d’eau d’égout.

Felicia Marcus, présidente du California State Water Resources Control Board, est essentiellement la « ministre de l’Eau » de la Californie.

Un bon verre d’eau d’égout

Nommée par le gouverneur Jerry Brown il y a un an et demi, M Marcus s’occupe de la sécheresse à temps plein. « Les vieilles façons de faire ne fonctionnent plus », dit-elle en entrevue téléphonique avec . Comment qualifieriez-vous la sécheresse actuelle ? Nous vivons une sécheresse si extrême que personne de notre génération, de la génération de nos parents ou de nos grands-parents n’a connu quelque chose d’équivalent. Nous avons déjà vécu de bonnes sécheresses par les décennies passées.

Un bon verre d’eau d’égout. Les douches économes en eau et les toilettes à faible débit permettent bien sûr d’économiser l’eau.

Un bon verre d’eau d’égout

C’est toutefois à l’extérieur, dans les aménagements paysagers, que la famille moyenne d’Amérique du Nord utilise entre 50 % et 60 % de l’eau qu’elle consomme. Mais tranquillement, les mentalités commencent à changer. « Avant, si vous laissiez votre pelouse devenir jaune, vos voisins vous montraient du doigt. Aujourd’hui, c’est quand votre pelouse est verte qu’on vous critique ! » Bill Williams se décrit lui-même comme un citoyen modèle en cette nouvelle ère de sécheresse : son terrain est si jaune qu’on peut y cueillir un long brin d’herbe sec pour le mâchouiller en parlant, façon Lucky Luke. Frappé par des hausses de sa facture d’eau et par l’interdiction d’arroser son gazon plus de trois fois par semaine, et jamais entre 9 h et 16 h, M. Comme plusieurs de ses voisins, il retiendra les services de Carmen Uribe pour refaire son terrain.

Un bon verre d’eau d’égout. FOUNTAIN VALLEY, Californie — Lorsque l’aviateur milliardaire Howard Hughes avait eu vent d’un projet de recycler les eaux usées de Las Vegas pour les rendre potables à nouveau, il avait dépensé une partie de sa fortune – en vain – pour faire dérailler l’affaire. « L’eau de Las Vegas sera synonyme d’eau d’égout !

Un bon verre d’eau d’égout

», s’était emporté le célèbre germophobe. On ne saura jamais ce que Hughes, mort en 1976, aurait pensé du Groundwater Replenishment System d’Orange County (GWRS), en Californie, la plus grande usine de purification des eaux usées du monde. Mais on peut présumer qu’il aurait été horrifié. Une réaction compréhensible, signale Denis Bilodeau, vice-président du GWRS. « Or, les faits sont clairs : l’eau que nous produisons est plus pure que l’eau qui sort de votre robinet. » Américain dont la famille est originaire de Drummondville, M.

Vivre sans eau. Vivre sans eau. EAST PORTERVILLE, Californie — Accoudée sur la rambarde dernière sa maison, Juanita Garcia pleure en silence pendant que Ruben Perez verse des chaudières d’eau dans ses gros bidons de plastique bleu.

Vivre sans eau

Vivre sans eau est si stressant, dit-elle à voix basse, qu’elle songe à retourner au Mexique. Un pays qu’elle a quitté il y a plus d’une décennie pour donner un avenir meilleur à sa famille en allant récolter des fruits et des légumes en Californie – récolte qui garnit les étals des supermarchés des États-Unis et du Canada. « Le Mexique est violent et les salaires sont trop bas pour vivre. Vivre sans eau. Véritable « potager des Canadiens », la Californie est l’une des régions agricoles les plus développées et les plus productives du monde : même le Québec en dépend.

Vivre sans eau

La sécheresse fait mal aux agriculteurs. « La nervosité nous rend pratiquement malades », explique l’un d’eux. Jennifer Rogers-Etcheverry a appris que la sécheresse en Californie faisait les manchettes partout aux États-Unis cette année quand elle a commencé à recevoir des courriels d’insultes.

EAU Yann a Bertrand

L’eau dans le monde » Géographie. Économisez l'eau. INDE et l'eau pompée par coca cola. L'Eau douce une ressource précieuse - CNRS - Sagascience. Comment c'est fait l'eau du robinet. La soif du monde 2 de Yann Arthus-Bertrand.

H2O et le cycle de l'eau - Film Pédagogique NOREADE. L'eau. L'eau est source de vie... ça tombe bien, on en trouve en abondance presque partout, sous toutes les formes, à la surface de la Terre, ou même en dessous...

L'eau

Dans certaines régions, l'accès à l'eau potable conjugué aux problèmes de sécheresse créent cependant un véritable enjeu pour l'avenir... Les 9 moments les plus embarrassants dans la vie d’une bouteille d’eau. 27.02.2014 / Monde Lorsqu’on achète une bouteille d’eau, c’est essentiellement le plastique que l’on paie.

Les 9 moments les plus embarrassants dans la vie d’une bouteille d’eau

Mais quel est le prix d’une bouteille pour l’environnement ? La production, le remplissage, l’étiquetage, le transport, le stockage et le recyclage ont un coût élevé. San Francisco met fin à la bouteille d’eau en plastique. La ville de San Francisco interdira la vente de bouteilles d’eau en plastique dans les lieux publics à compter d’octobre – une première pour une municipalité américaine de cette taille. Le "Board of Supervisors" (Conseil de surveillance) a en effet pris la décision d’interdire, avec quelques exceptions, la vente de de bouteilles d’eau allant jusqu’à 21 onces, dans les lieux et événements publics.

La plupart des événements se déroulant à l’extérieur, ainsi que les vendeurs de nourriture de rue, auront jusqu’en octobre 2016 pour se conformer à cette législation. Complètement à sec, la Californie rationne l’eau. Des tensions autour de l'eau, elles iront en s’aggravant si on ne trouve pas de nouvelles modalités de régulation .JP B Les pelouses resplendissantes des campus californiens ? Condamnées. L’herbe verdoyante des golfs, des cimetières et des villas ? Au régime. Six mois après l’entrée de la Californie dans sa quatrième année de sécheresse, le gouverneur démocrate Jerry Brown a pris la décision que les écologistes réclamaient depuis longtemps : des mesures contraignantes de rationnement de l’eau. « Nous sommes entrés dans un monde différent, a-t-il plaidé.

Le gouverneur a signé mercredi 1er avril un décret qui ordonne une réduction de 25 % de la consommation d’eau dans les neuf prochains mois. Le gouverneur avait choisi comme décor pour son annonce la station d’Echo Summit, au sud du lac Tahoe, station de ski réputée à quatre heures de route de San Francisco. C’est la première fois depuis soixante-quinze ans que le sol est nu le 1er avril à cette altitude de 2 070 m. Rationnement imposé. Sécheresse historique, police de l’eau et immunité des industries en Californie. Sécheresse historique, police de l’eau et immunité des industries en Californie Pour la quatrième année consécutive, la Californie subit une profonde sécheresse qui impacte toute la société au point de devoir imposer un rationnement de l’eau à la population.

À l’heure où les Américains réalisent avec stupeur la valeur de l’or bleu, qui est à l’origine de cette crise écologique ? Les grands artistes en ont fait des musiques, la Californie a longtemps été l’un des états le plus apprécié des américains. D’Hollywood à la Silicon Valley, de ses innombrables fermes à ses étendues vinicoles, l’état a longtemps été un symbole de beauté, de rêve et de réussite économique. Un paradis frappé par une sécheresse jamais vue depuis 500 ans, pratiquement aussi loin que les données disponibles. Image : Damon Winter / The New York Times L’agro-industrie responsable, mais protégée ! Grave manque d'eau en Californie.

L'État américain le plus peuplé est pratiquement à sec. Les réservoirs permettront à peine de combler les besoins en eau de la Californie pour un an. Les Américains convoiteront-ils bientôt l'eau canadienne? Un texte de Chantal Srivastava C'est du jamais vu depuis 1895. Le mois de janvier 2015 a été le plus sec jamais enregistré en Californie. . « L'eau emmagasinée dans les réservoirs de l'État permettra de répondre aux besoins durant un an, et les eaux souterraines disparaissent rapidement. » — Jay Famiglietti, NASA.