background preloader

EAU - OCÉANS

Facebook Twitter

Cet homme a inventé l’eau… solide ! Sergio Rico, un ingénieur chimiste mexicain, a consacré douze ans de sa vie à la mise au point d’un procédé qui pourrait révolutionner l’agriculture mondiale : la « pluie solide ».

Cet homme a inventé l’eau… solide !

Sa technologie (Silos de Agua) est aujourd’hui commercialisée dans une dizaine de pays et sera peut-être la solution aux pénuries d’eau qui s’annoncent sur la planète. Comment êtes-vous arrivé à cette innovation ? Il y a vingt ans, je travaillais sur le traitement des eaux usées industrielles à Mexico. Je me suis aperçu qu’un certain type de polymère (une macromolécule) pouvait être utile pour repenser le système d’irrigation agricole. Après dix ans de recherches, j’ai déposé un brevet et créé ma société, Silos de Agua, en 2003. La pluie solide peut-elle révolutionner l’agriculture ? Oui, car elle limite le gaspillage de l’eau et le stress hydrique. Quel est le prix de cette technologie ? Le réchauffement s'est concentré dans les océans. Les océans de la planète se sont réchauffés de manière marquée depuis 1997, et une bonne partie de cette chaleur s’est propagée à plus de 700 m de profondeur.

Le réchauffement s'est concentré dans les océans

Ces conclusions d’une étude publiée dans permettent d’expliquer la supposée « pause » dans le réchauffement de l’atmosphère observée depuis 1998. Cette fameuse « pause » a d’ailleurs pris fin en 2014 et surtout 2015, les deux années les plus chaudes jamais observées. La recherche a été réalisée par une équipe américaine dirigée par Peter J. Gleckler, du laboratoire national Lawrence Livermore. En images : de New York à Sydney, voilà les conséquences du réchauffement climatique. La météo est l’un de sujets les plus consultés sur Internet.

En images : de New York à Sydney, voilà les conséquences du réchauffement climatique

Le site américain de météorologie WXshift a donc décidé de ne pas se limiter au temps qu’il fera demain, mais d’élargir la question au temps qu’il fera jusqu’en 2100. On n’est jamais trop prévoyant. Fruit de la collaboration entre scientifiques, météorologistes et journalistes, le site WXshift a pour but de rendre les questions du changement climatique abordables au plus grand nombre. Comme l’explique Richard Wiles, le vice-président de Climate Central à l’origine du projet, il s’agit de dépolitiser la question du réchauffement climatique et de s’appuyer “uniquement sur les faits”. Sur WXshift on consulte autant la météo du jour, que celle des décennies passées, que l’on peut comparer avec le temps qu’il fera dans 50 ou 75 ans. Quels scénarios en 2100 ? Par exemple, on apprend que la ville de New York sera confrontée à une montée des eaux de 1,80 mètre d’ici 2100. Regarder le passé pour mieux comprendre le futur.

Mexique : la sécheresse fait sortir une église de l’eau. Mexique : la sécheresse fait sortir une église de l’eau Un imposant monument religieux, submergé depuis 1966 en raison de la construction d’un barrage vient de sortir des eaux !

Mexique : la sécheresse fait sortir une église de l’eau

Pour la seconde fois, le niveau du réservoir est devenu si bas, comme dans de nombreux réservoirs américains plus au nord, que les visiteurs peuvent littéralement explorer l’intérieur de l’édifice. L’histoire refait parfois surface. La fonte de la glace de mer arctique frappe un nouveau record. La fonte de la glace dans l'Arctique frappe un nouveau record et pourrait avoir des conséquences importantes sur l'écosystème du nord et même sur régions situées plus au sud, selon les scientifiques.

La fonte de la glace de mer arctique frappe un nouveau record

Selon Julienne Stroeve, du Centre américain de données sur la neige et la glace, la formation de glace de mer arctique semble être terminée pour cette année, bien qu'il puisse encore y en avoir à quelques endroits précis. La glace de mer arctique diminue d'environ cinq pour cent chaque dix ans. Son étendue maximale cette année est plus d'un million de kilomètres carrés en deçà de la moyenne des 30 dernières années — soit un rétrécissement d'environ sept pour cent. C'est aussi un pour cent de moins que le dernier creux record de l'hiver, enregistré en 2011.

EAU

OCÉANS. From retreating glaciers to the spread of Las Vegas: The incredible animations that reveal how much our planet has changed in just 28 YEARS. Images created using Landsat satellite images and Google map dataShow everything from the spread of Las Vegas to Brazilian Amazon Deforestation By Mark Prigg Published: 13:16 GMT, 10 May 2013 | Updated: 16:33 GMT, 10 May 2013 They are a breathtaking visualisation of just how quickly our planet is changing.

From retreating glaciers to the spread of Las Vegas: The incredible animations that reveal how much our planet has changed in just 28 YEARS

Google has released these astonishing images showing data collected from the Landsat satellite from 1982 until 2012. They reveal everything from man's impact on the desert as Las Vegas expands to the retreat of glaciers in Columbia. Animations may not be visible all devices The Coastal Expansion of Dubai, revealing two palm trees and a map of the world appear as islands off the coast as vast swathes of construction are undertaken Jumeira Palm Island in Dubai from nearer the ground: 14,000 laborers toiled day and night on the development The Landsat program, managed by the USGS, has been acquiring images of the Earth's surface since 1972.

Google worked with the U.S.