background preloader

OSER CHANGER

Facebook Twitter

Estime de soi: passeport pour une vie satisfaisante - Il faut remonter très loin dans notre histoire personnelle pour retracer les bases de l’estime de soi. En effet, ce sentiment de notre valeur personnelle et de notre importance en tant qu’être humain s’enracine dans les toutes premières expériences que constituaient l’amour des parents, la sécurité affective, le contrôle et l’autonomie dont nous disposions alors. L’estime de soi s’est tissée aussi autour de nos réussites et des compétences développées, principalement pendant les premières années de la scolarité et aussi, bien sûr, avec nos expériences professionnelles et personnelles d’adulte.

L’estime de soi est un des facteurs les plus pointés du doigt, en psychologie, en ce qui a trait à l’épanouissement d’un individu et la plupart des problèmes de santé mentale sont plus ou moins liés à une perte ou à une absence d’estime de soi. En période de changement, alors que le stress est plus que jamais dans le décor, l’estime de soi est grandement sollicitée et menacée. Métaprogrammes: les "logiciels" du cerveau - Selon vous, ce verre est-il à moitié vide ou à moitié plein? Que recherchez-vous dans un emploi? Comment savez-vous que vous avez fait un bon travail ou que vous avez pris la bonne décision? Quelles relations faites-vous entre les trois derniers mois à votre travail? La réponse à ces questions toutes simples pourrait bien vous révéler des clefs importantes pour vous aider à mieux vous connaître, à comprendre vos collègues de travail et vos proches et à communiquer plus efficacement avec eux.

S’il est un sujet qui a fait l’objet de nombreuses études par les psychologues sociaux ces trente dernières années, c’est bien celui des communications, que ce soit en milieu de travail ou ailleurs. Elle a identifié certains filtres de la réalité (qu’elle nomme métaprogrammes) qui aident à comprendre pourquoi nous éliminons certains aspects de notre expérience et pourquoi nous nous concentrons sur d’autres. LIRE AUSSI: Perception du changement: 3 filtres à connaître Un continuum Notes Sur le même thème.

La résistance psychologique: le contraire du lâcher-prise - On parle beaucoup de résistance au changement qu’on oppose au lâcher-prise. Mais qu’est-ce que la résistance? C’est un mot qui recouvre plusieurs réalités qu’il est intéressant de connaître pour savoir ce qui est au cœur de ce mécanisme. Est-elle bonne ou mauvaise? Et dans quelles circonstances? Voilà donc ce à quoi j’aimerais m’attarder dans cet article. Ce mot est utilisé dans plusieurs domaines, mais il exprime toujours un peu les mêmes choses. En électricité, le terme résistance désigne, entre autre, l’aptitude d’un matériau conducteur à ralentir le passage du courant électrique.

L’eau présente aussi de la résistance: si vous voulez courir à contre-courant dans une piscine, vous devrez déployer beaucoup d’énergie pour contrer sa résistance. On dira qu’une personne est en santé physique et forte parce qu’elle résiste sans dommage à une agression physique ou qu’elle accomplit un exploit qui défie les forces de la nature.

La résistance au changement est normale Sur le même thème. Comment lâcher prise: quelques moyens - Retenir équivaut à croire qu’il y a seulement un passé; lâcher prise, c’est savoir qu’il y a un avenir. Daphne Rose Kingma Lâcher prise peut s’expliquer et s’appliquer de bien des façons. Mais une manière très simple de l’apprivoiser consiste à l’opposer à son contraire: le contrôle. Tous, à des degrés divers, nous aimons bien avoir le contrôle, que ce soit sur notre travail ou des parties de celui-ci, sur notre vie personnelle, sur nos émotions, sur les autres peut-être. Nous aimerions bien parfois avoir le contrôle sur des événements qui, justement, sont hors de notre contrôle.

Lorsque nous réalisons que nous ne pouvons changer ni les événements ni les autres et que nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir, nous sommes dans le lâcher prise. De la même façon, lorsque nous modifions notre action pour arriver à un résultat, nous faisons preuve de flexibilité et de notre habileté à décrocher d’une conduite stérile.

Le lâcher-prise et nos objectifs Conclusion WordPress: Visuel, auditif ou kinesthésique? 3 façons de percevoir - Visuel auditif kinesthésique: 3 façons différents de voir le monde qui déterminent trois manières de communiquer. Vous est-il déjà arrivé, à votre travail ou ailleurs, de vous faire dire comment les autres vous percevaient, de connaître l’image que vous projetiez? N’avez-vous pas été étonné alors de la différence qui pouvait exister entre l’idée que vous avez de vous-même et celle que les autres se font de vous, étonné même de constater les perceptions parfois contradictoires à votre sujet? Peut-être avez-vous déjà eu l’occasion de discuter avec des collègues de bureau d’une personne ou d’une situation et de vérifier à quel point vos points de vue différaient, tout en étant convaincu que vous aviez raison et que les autres avaient tort?

Depuis le temps que je m’intéresse à la psychologie et particulièrement à la communication, j’ai toujours été fasciné par le phénomène de la perception. Notre représentation de la réalité est très partielle. VAK: leur utilisation des mots Conclusion. La résistance psychologique: le contraire du lâcher-prise - Métaprogrammes: les "logiciels" du cerveau - Intelligence émotionnelle: ses cinq grands axes - Tiré du blogue Parachute Carrière L’intelligence émotionnelle est un grand facteur de réussite, tant au plan personnel que professionnel. Contrairement aux idées reçues, les diplômes ainsi que le quotient intellectuel ne permettent pas de prédire le succès.

Parmi les facteurs dont dépend la notion de réussite dans la vie, le quotient intellectuel représente au mieux 20%, selon le psychologue Daniel Goleman. Le fait qu’un étudiant soit parmi les meilleurs de sa classe ne montre pas nécessairement qu’il est apte à affronter les épreuves de l’existence, ni à saisir les opportunités qui se présentent. L’aptitude émotionnelle détermine comment nous exploitons nos atouts, nos aptitudes, nos dons, y compris nos aptitudes intellectuelles. Alors que le quotient intellectuel est peu modifiable par l’expérience ou l’éducation, les aptitudes émotionnelles s’acquièrent et se développent.

La conscience de soi La maîtrise de soi La motivation L’empathie La maîtrise des relations humaines Marie-Sylvie Dionne. Amour durable, amour passion... ah! l'amore - L’amour suppose que l’individu soit entier, pas la moitié du couple. Les définitions de l’amour abondent… Des chercheurs se sont de tout temps penchés sur la question, oubliant parfois de préciser ce dont ils parlaient. Les plus sérieux se sont abstenus, de peur sans doute de tomber dans le mystérieux, le non discernable, l’alchimie plus que la chimie, la religion plutôt que la psychologie. Si la présence de l’amour, dans une vie, échappe au contrôle scientifique, tous les psychologues, tous les psychiatres, tous les médecins sont cependant à même de constater les effets dévastateurs de son absence, pouvant même compromettre, chez un enfant, le développement dans toutes ses dimensions.

Mais attention, me direz-vous, vous parlez de la relation parent-enfant, pas de la relation homme-femme… Erreur, vous répondrai-je; il s’agit du même amour. Mais dans un premier temps, il sera juste et approprié de différencier l’amour véritable et durable du sentiment amoureux. L’amour est donc ce cri dan.