background preloader

Expos vues

Facebook Twitter

Les expositions 2016. Accédez aux expositions des saisons 2016-17* Choisissez Sésame et accédez en coupe-file et en illimité à 7 expositions 2016 du Grand Palais*.

Les expositions 2016

Choisissez Sésame+ et accédez en coupe-file et en illimité à 9 expositions 2016 du Grand Palais et du Musée du Luxembourg*. Au Grand Palais avec Sésame et Sésame+ Hergé Du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017 Paul Nemerlin, Hergé (Détail) © Adagp, Paris, 2016 © Hergé-Moulinsart Mexique (1900-1950). Diego Rivera, Río Juchitán, 1953-1955. Sites éternels. Le temple de Bêl aujourd’hui, Palmyre, Syrie © iCOnEM/DGaM Almagul Menlibayeva Du 17 décembre 2016 au 2 janvier 2017 © Almagul Menlibayeva Jardins Du 13 mars au 24 juillet 2017 Henri Matisse, Acanthe, 1953, Fondation Beyeler, Bâle. © DR.

Rodin. Auguste Rodin. Royale Extravagance – Joyaux Indiens de la collection Al-Thani Du 27 mars au 5 juin 2017 Ornement de turban, 1907. Au Musée du Luxembourg avec Sésame+ Fantin-Latour – À fleur de peau Du 14 septembre 2016 au 12 février 2017. RMN - Grand Palais Hergé. RMN - Grand Palais Le Mexique des Renaissances. Magritte – La trahison des images. RMN - Grand Palais Le Mexique des Renaissances. Carte blanche à Shouchiku Tanabe. Exposition présentée dans la Rotonde du 4e étage Après la carte blanche à Lee Bae, le MNAAG invite un artiste japonais à imaginer pour le musée une création unique et éphémère.

Carte blanche à Shouchiku Tanabe

L’oeuvre monumentale de l’artiste japonais Tanabe Shouchiku III est présentée dans la rotonde couronnant le musée et offrant une vue sur le ciel et le patrimoine de Paris. Tanabe Shouchiku III représente la quatrième génération d’une lignée de maîtres vanniers japonais initiée en 1890. Né Tanabe Takeo en 1973, il reçoit le nom d’artiste de Shouchiku, signifiant en japonais « petit bambou ». Son savoir-faire lui est transmis par son père qui lui enseigne l’art traditionnel de la vannerie – part de l’art floral japonais (ikebana) – et il utilise une technique de tressage en grosses mailles, procédé traditionnel familial. Quatrième sculpture végétale élaborée par Tanabe Shouchiku III, cette installation est réalisée à partir de 8000 tiges de bambou calibrées. Araki. Miroir du désir - Images de femmes dans l'estampe japonaise. Exposition - Rotonde du 2e étage À travers une promenade visuelle dans son très riche fonds d'estampes, le MNAAG aborde l'image contrastée de la femme dans l'estampe japonaise.

Miroir du désir - Images de femmes dans l'estampe japonaise

Si le terme même « d'estampe japonaise » fut synonyme d'images délicatement érotiques voire crûment pornographiques, on ne peut y réduire l'image féminine telle que dépeinte par les plus grands noms de l'ukiyo-e (dont Suzuki Harunobu, Hosoda Eiri, Kitagawa Utamaro et Katsuchika Hokusai).À l'occasion de cette exposition, le spectre d'œuvres présentées ira donc des courtisanes et de l'évocation du quartier de plaisir de Edo (Yoshiwara) aux shunga (estampes pornographiques) des 18e et 19e siècles, des femmes devenues objet d'un désir parfois violent jusqu'à leur intimité retrouvée loin des hommes : se promenant en barque ou sous les arbres en fleurs, s'apprêtant au bain ou au sommeil. De rares ensembles seront montrés à cette occasion dont le célèbre triptyque « Les pêcheuses d'abalones » d'Utamaro (vers 1797).

Accès. Araki. Du 13 avril au 5 septembre 2016 Figure incontournable de la photographie contemporaine japonaise, Nobuyoshi Araki est connu mondialement pour ses photographies de femmes ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku - l’art du bondage japonais -, pratique qui puise ses origines au XVe siècle.

Araki

Cette exposition retrace cinquante années de son travail en plus de 400 photographies et compte parmi les plus importantes consacrées à Araki en France. Un choix très important sera extrait des milliers de photographies que l’artiste a réalisées de 1965 à 2016, depuis l’une de ses séries les plus anciennes intitulée Théâtre de l’amour en 1965 jusqu’à des oeuvres inédites, dont sa dernière création de 2015 réalisée spécifiquement pour le musée sous le titre Tokyo-Tombeau. Présidente du MNAAGSophie Makariou CommissariatJérôme Neutres et Jérôme Ghesquière Cette exposition présente des œuvres de nature à heurter la sensibilité d’un public jeune ou non averti.

Le catalogue de l'exposition.