background preloader

Chauve souris/Echolocalisation

Facebook Twitter

TPE Doppler partie Repérage chez la chauve souris. TPE Ultrasons - La chauve-souris. Du sixième sens des chauves-souris. L'Humain serait capable d'écholocalisation. Les Hommes peuvent acquérir le sens d’écholocalisation comme par exemple les dauphins, les chauves-souris, etc. Bien sûr le niveau est relatif car les chiroptères, eux, sont équipés d’organismes appropriés et de parties cérébrale consacrées à ce sens dès leur naissance. Mais l’être humain, effectivement, avec un entrainement précis, peut acquérir la capacité de discerner et reconnaitre des corps soit en mouvement ou soit à l’arrêt, à l’aide des réflexions du son.

Certains aveugles comme Daniel Kish ou encore Ben Underwood ont développé et repoussé les limites de ce sens pour pouvoir mieux repérer ce qui les entoure. Mais chaque être humain, aveugle ou pas, peuvent produire des sons et déceler quelques particularités de leur écho tout comme les chauves-souris le font. De nombreuses équipes de chercheurs dont celle de Lore Thaler, de l'université de l'ouest Ontario, se sont penchés sur ce curieux phénomène. La plus ancienne des chauve-souris se déplaçait déjà grâce à l'écho - RTL Info. La plus ancienne des chauve-souris connues avait la faculté d'émettre des sons pour se déplacer en fonction de l'écho que ceux-ci renvoyaient, selon une étude parue dimanche dans Nature qui rouvre le débat sur l'antériorité de l'écholocation par rapport à la faculté de voler.

L'écholocation permet aux animaux de se mouvoir dans l'obscurité partielle ou totale en reconstituant dans leur cerveau une image de leur environnement à partir de la réflexion des sons qu'ils émettent vers les objets se trouvant dans leur champ auditif. La technique est utilisée par au moins quatre types de mammifères, les chauve-souris, les baleines, les musaraignes et le tenrec, un petit insectivore de Madagascar, ainsi que par au moins deux oiseaux, le Guacharo des cavernes en Amérique du Sud et centrale, et la Salangane linchi, présente en Malaisie et en Indonésie.

D'autres chauve-souris émettent des sons en produisant des clics avec leur langue. Écholocalisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Principe de cartographie bathymétrique par échosondeur Pour l’équivalent utilisant les ondes électromagnétiques, voir Radar. Écholocalisation animale[modifier | modifier le code] Représentation animée de l'écholocalisation chez le grand dauphin.

Le naturaliste italien Lazzaro Spallanzani publie en 1794[1] ses travaux sur les chauves-souris : il ferme leurs yeux avec des boules de glu ou les brûle avec des aiguilles chauffées au rouge, mais elles continuent à se déplacer facilement. Il montre ainsi qu'elles voient par leurs oreilles[2]. Les premières expériences de détection par radars ayant lieu dans les années 1920 conduisent certains naturalistes à faire l'analogie du système de localisation des obstacles des chauves-souris avec ce mode de détection.

Les marsouins de la famille Phocoenidae émettent des ultrasons singuliers pour échapper à leurs plus grands prédateurs : les orques. Écholocalisation humaine[modifier | modifier le code] Effet Doppler: Applications en télédétection (Radar - Sonar - Echographie) Ce mammifère marin dispose, tout comme l'homme, de capacités olfactives très faibles. Sa vue est également limitée. L'adaptation de l'œil du dauphin à la pression et à l'indice de réfraction de l'eau de mer, permet de penser que le dauphin est myope à l'air libre. De plus, les rayons lumineux s'estompent très vite avec la profondeur et la faible pesanteur ne facilite pas leur orientation. Son audition quant à elle, est particulièrement bien développée.

Les sons ne sont pas perçus par l'oreille externe mais transmis au cerveau par la mâchoire inférieure. Ce dispositif très perfectionné permet au dauphin d'obtenir des "photographies auditives" du milieu dans lequel il évolue. Il est capable d'entendre des sons de fréquences supérieures à 80kHz, bien plus que ne peut le faire l'oreille humaine, limitée à 20kHz dans les meilleurs cas. De même, il lui est possible d'émettre des sons et ultrasons de fréquences très élevées pour créer des phrases constituées de mots.