background preloader

Publication en francais

Facebook Twitter

Sports de nature, développement durable et controverse environnementale. Les « sports de nature » ont longtemps été pratiqués par une « élite » recherchant notamment une distinction sociale (Bourdieu, 1979) dans la confrontation avec la nature.

Sports de nature, développement durable et controverse environnementale

Pour de nombreux auteurs, ces sports se caractérisaient par un jeu avec l’environnement reflétant les compétences intellectuelles des pratiquants de ces « activités physiques de pleine nature » (Pociello, 1981). Le rejet de la chasse, de la pêche et du sport motorisé relevait autant d’une ségrégation sociale que du rapport réel à la nature. Celle-ci est plutôt utilisée comme un « terrain de jeu » et, dès 1980, Jacob et Schreyer soulignaient la différence existant entre des pratiques de loisir privilégiant des rapports différents à l’environnement, perception globale et mouvement pour le sport étant opposés à connaissance approfondie et observation pour des activités orientées vers la faune. Cette situation est encore confortée par deux phénomènes antagonistes. Sciences sociales et loisirs sportifs de nature / sous la direction de Jean Corneloup. Sciences sociales et loisirs sportifs de nature.

Sciences sociales et loisirs sportifs de nature / sous la direction de Jean Corneloup

Contribution à la diffusion et au partage de la connaissance / sous la direction de Jean Corneloup. L’Argentière La Béssée : Ed. Du Fournel, 2007, 390 p. (Coll. sportnature.org) Résumé. De l’amateur sportif au dirigeant d’une petite entreprise. Le tourisme sportif de pleine nature. 1 www.tourisme.gouv.fr. 2 En 2007, la demande des ménages en biens et services sportifs a subi une augmentation de 3,8 % par (...) 1Le tourisme occupe une place prépondérante dans l’économie mondiale et nationale.

De l’amateur sportif au dirigeant d’une petite entreprise. Le tourisme sportif de pleine nature

Il représente en effet 6,7 % du PIB et la France est le premier pays en termes d’accueil de touristes internationaux avec, en 2007, 82 millions de touristes internationaux1. Dans ce secteur où les activités de service représentent plus de 70 % des emplois, nous assistons notamment à une demande accrue de services sportifs2. Cahier Espaces : Sports de nature. Évolutions de l'offre et de la demande. Favoris (Veuillez vous connecter) Dans nos sociétés urbanisées, les sports de nature répondent au besoin de chacun d'avoir une activité physique, de s'épanouir, mais aussi de découvrir l'environnement.

Cahier Espaces : Sports de nature. Évolutions de l'offre et de la demande

Avec quatorze millions de Français qui déclarent s'y adonner, les sports de nature sont devenus un phénomène social. Développement des sports de nature et de montagne en France : diagnostic comparé des ressources territoriales. Les sports et pratiques récréatives dans les espaces naturels, aux premiers rangs desquels la randonnée, le vélo, l’équitation, les activités de montagne et d’eau vive ou encore le vol-libre, sont massivement pratiqués par les Français.

Développement des sports de nature et de montagne en France : diagnostic comparé des ressources territoriales

De nombreuses enquêtes (Aubel, Lefèvre, Tribou, 2008) concordent pour affirmer l’ampleur du phénomène : 36 millions de personnes s’y adonnent de manière régulière (environ 57 % de la population française ; sondage BVA, 2001) et 46 millions (73 %) de manière occasionnelle (sondage Louis-Harris, 2003). S’il s’agit bien d’un fait social majeur, les taux de pratique et la nature des activités connaissent de fortes variations géographiques (Mao, 2003). Sociologie des pratiquants des sports de nature. L'exemple de la Réunion. Favoris (Veuillez vous connecter) Présentation.

Sociologie des pratiquants des sports de nature. L'exemple de la Réunion

Les sports de nature connaissent aujourd'hui un engouement sans précédent. APPN escalade article Bessy. L'émergence des sports de nature : une réponse aux besoins de ... Résumé de l'exposé De nombreux indicateurs nous permettent d'observer que le développement des sports de nature progresse.

L'émergence des sports de nature : une réponse aux besoins de ...

Au niveau de l'offre, l'équipement de la nature est exponentiel, la création d'associations se multiplie, les distributeurs de matériel sont de plus en plus nombreux de même que l'ensemble des prestataires en loisirs sportifs. Parallèlement, on retrouve un attrait grandissant des français pour la vie en milieu rural, un engouement pour les pratiques sportives de nature durant les temps de loisir et un succès dans les rencontres sportives de plein air (randonnées de toutes sortes,?) La gestion environnementale des sports de nature : entre laisser-faire, autorité et concertation. 1Cet article interroge les conséquences de la croissance des sports de nature dans leur rapport à l’environnement.

La gestion environnementale des sports de nature : entre laisser-faire, autorité et concertation

Leur évolution récente pose le problème de leur durabilité vue sous l’angle de la préservation environnementale au sein d’espaces protégés comme de la nature ordinaire. En effet, la protection de la nature, qui est le support de ces activités, n’est pas le point le plus fort des politiques environnementales (Kalaora, 1998). Cette durabilité ne concerne pas les aménagements ou les équipements, rares au demeurant, qui relèvent de dispositions réglementaires comme, par exemple, une notice d’impact, mais plutôt l’investissement léger et diffus qu’ils opèrent dans le milieu naturel.

A l’heure où les sites de nature commencent à être en quelque sorte institutionnalisés au niveau local sous la forme d’un plan départemental, il est intéressant d’analyser comment des activités en émergence ont pu faire l’objet de tentatives de gestion environnementale encore très dispersées. Fabrique territoriale d'un évènementiel en sport de nature. Temps 4 : élargissement territorial et professionnel du réseau Un autre acteur local va progressivement montrer de l’intérêt pour la pratique de l’escalade : la communauté de communes de Millau Grands Causses.

Fabrique territoriale d'un évènementiel en sport de nature

Elle a déjà soutenu l’aménagement d’aires de décollage et d’atterrissage pour le vol libre et porte désormais comme projet : l’aménagement d’un site d’escalade et d’une via ferrata sur le site du BOFFI (commune de Millau). L’idée soutenue par cette intercommunalité étant de rapprocher les sites de pratique de la ville afin de renforcer l’image d’une ville tournée vers les sports de nature, dans le cadre de sa compétence tourisme.