background preloader

Design des produits manufacturés #openexp

Facebook Twitter

Videos

LEGO : another brick in the wall of copyright. Ha, les Legos ! Du pur bonheur pour les petits et les plus grands, voire même un élément devenu indispensable dans la panoplie du geek aujourd’hui. Pas de FabLab qui se respecte par exemple sans Legos, c’est bien connu ! Ce que l’on sait moins, c’est que l’univers des petites briques de plastique coloré possède aussi une face cachée juridique et j’irais même jusqu’à dire que les Legos constituent l’un des plus fascinants objets de méditation juridique que je connaisse. La semaine dernière, outre qu’un petit bonhomme à tête jaune a été envoyé pour la première fois dans l’espace (si !) , la planète LEGO a connu les derniers avatars en justice de la guerre sans merci que se livrent le groupe danois LEGO et ses concurrents, pour le contrôle du (très juteux) marché mondial de la briquette.

Et se rendre compte que les Legos sont bien au coeur des mutations impulsées par le numérique et de leurs répercussions juridiques, avec le Remix, l’Open Source ou encore l’impression 3D ! Like this: Home | Paperhouses. Urban Tabby, la voiture en kit. Réagissez : Partagez : Urban Tabby sera peut être la star du salon de la moto EICMA qui se déroule en ce moment même à Milan. L’Urban Tabby est doublement innovante car ce concept-car se présente en kit et est open source !

L’Urban Tabby est un concept-car développé par une start-up italienne OSVehicle. Une voiture à monter soi-même Photo : quattroruote.it Si vous êtes allergique au concept Ikea, il est certain que vous ne vous laisserez pas séduire par cette voiture en kit ! En effet, l’originalité de ce concept-car et qu’après l’avoir commandé par Internet, le client reçoit chez lui les pièces à assembler : châssis, moteur hybride ou électrique, carrosserie, sièges (2 ou 4 places), etc.

La notice (parfois incompréhensible) que l’on trouve dans les cartons de meubles suédois laisse place à un véritable cahier des charges rendant le montage de l’Urban Tabby accessible au plus grand nombre. Le premier véhicule open-source Sur les voitures innovantes : Source et photos : Quattroruote. The Advent of Super Communities | Open Source Delivers. As I look around the FOSS ecosystem I’m beginning to see a trend towards something I call “super communities,” or “communities of communities” – essentially, these super communities are vertical industry-driven open source communities. The core driver for these groups is the recognition by certain industries that a substantial portion of the software they develop is non-differentiated software that absorbs a significant amount of resources that could otherwise be used to innovate, differentiate and compete. Prime examples of these super communities include: Polarsys, an aerospace community launched by Airbus and hosted by the Eclipse FoundationNew York Stock Exchange-led OpenMama project, hosted by the Linux FoundationThe GENIVI Alliance, a consortium of automotive OEMs and suppliers building an open source in-vehicle-infotainment platformOSEHRA, an open source community focused around electronic health care records management seeded by U.S.

Department of Veterans Affairs. I doubt it. Life-Cycle Economic Analysis of Distributed Manufacturing with Open-Source 3-D Printers. Source B.T. Wittbrodt, A.G. Glover, J. Laureto, G.C. Anzalone, D. Oppliger, J.L. Irwin, J.M. Highlights Open-source 3-D printers makes distributed manufacturing technically feasible. Abstract The recent development of open-source 3-D printers makes scaling of distributed additive-based manufacturing of high-value objects technically feasible and offers the potential for widespread proliferation of mechatronics education and participation.

See also Press Spain Poland Japan Huffington Post Japan Hungary 3D nyomtató minden otthonban Austria So viel Geld lässt sich mit 3D- Druckern sparen - Krone, is Austria's largest newspaper. Netherlands Russia Домашний 3D-принтер окупается за 1 год - Habrahabr (blog) Study finds open-source home 3D printer could save $2,000 a year - The Register Norway Du kan spare tusenvis av kroner på 3D-skriving - Hardware.no France. OpenKnit : une imprimante de vêtements open-source. Dans l'histoire des inventions, le métier à tisser tient une place particulière tant il traverse les époques et les civilisations, et témoigne des progrès technologiques réalisés par l'homme au fil de l'Histoire. Les premiers outils destinés à croiser des fils de laine pour confectionner des tissus sont apparus dès le néolithique, et ils n'ont cessé depuis de se perfectionner en profitant ou en impulsant des sauts technologiques, de plus en plus rapprochés. Les grandes innovations sont ainsi apparues vers 3000 avant J.

-C (fils de chaîne tendus), 1400 avant J. -C (métier vertical), 1000 avant J. -C (métier horizontal), au moyen âge (métiers à pédales), puis de nombreuses fois à partir du 18ème siècle, avec l'invention de la navette volante puis l'apparition des machines à vapeur qui ont permis de mécaniser le tissage. Il n'y avait donc aucune raison que le métier à tisser ne soit pas aussi concerné par la révolution du numérique, de l'économie du partage et du DIY. Using Open Source Hardware to conquer new Markets.

Few days ago, I stumbled upon Angel, an amazing project for a healthcare/fitness related wristband sensor. The project raised more than 300k$ on the crowdfunding platform Indiegogo and looks really well designed: what attracted my curiosity (we actually published a news few days ago) tough, was indeed it’s huge call to openness that was – presumably – one of the major drivers of the project success. In fact, in the project description on the campaign page, the project dubs itself as “Made for Developers”: “An open eco-system [where] developers will be able to use Angel to create apps for iPhone, Android, and other devices that support Bluetooth 4.0.” thanks to “SDK, drivers and app templates [that] will be released as open source.” Despite this was a promising start (that also pushed many technology news outlets to identify the project as some sort of Fitbit For Hackers), lower in the page I’ve found an even better statement that literally made me open my eyes wide.

User Driven Innovation. Open source : petits génies, gourous, traîtres... Six façons de réussir. (De Rome) La semaine dernière, Rome accueillait la première « Maker Faire » européenne, une immense foire grand public où les bidouilleurs en tous genres, amateurs comme professionnels, montrent leurs savoir-faire. Faire, apprendre, partager, tel est le trio gagnant. Ici, on parle beaucoup d’open source, c’est-à-dire de la mise à disposition des plans et du code informatique pour que d’autres s’en emparent, le reproduisent, l’améliorent. Le phénomène est déjà bien avancé dans le logiciel : le navigateur Firefox en est l’exemple. Il se développe maintenant dans le champ du monde physique, avec ce qu’on appelle l’open source hardware, ou matériel libre.

Si de nombreux projets sont open source à Maker Faire, quand il s’agit de parler business, le terme passe vite à la trappe. Dix jeunes pousses concouraient vendredi dans le cadre de TechGarage, une demi-journée dédiée à cette thématique économique. Elles présentaient leur projet en mode « Star Academy ». Arduino éduque Intel à l’open source. Une plateforme open source pour la maison connectée. Mardi 22 octobre 2013 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations. L’univers des équipements connectés de la maison reste aujourd’hui fragmenté : le pilotage de chacun des objets présents dans l’environnement des usagers repose le plus souvent sur des applications séparées (qu’il s’agisse de l’activation du chauffage, de la commande des volets roulants, porte de garage, portail d'entrée ou encore de la mise en marche de thermostat intelligents…).

Marc Fleury (concepteur du serveur d'application J2EE Libre Jboss) a mis au point OpenRemote, une plateforme open source qui permet de piloter différents appareils domestiques à partir d’un smartphone ou d’une tablette. Selon la Technology Review, « quand le projet OpenRemote a démarré, la notion d'Internet des Objets était encore largement inconnue. L'iPhone venait à peine d’apparaître. Voir aussi : Un logiciel Open Source conçu par Microsoft pour connecter les objets domestiques Dossier : Les smartphones au cœur des nouveaux objets connectés. Hyperloop: High-Speed Travel the Open Source Way | Open Source Delivers. High-speed rail systems like France’s TGV and Japan’s “bullet trains” are symbols of national pride and the envy of many countries including the US. Every few years the topic resurfaces but then fizzles out. The last time was in 2009 when the Obama administration called for a collaboration of government and private industry to transform the transportation industry.

Collaboration may have been the right approach, but how about an open source style of collaboration? Elon Musk, the Chairman of Tesla and CEO of SpaceX and one of the boldest thinkers of our time, might be able to break through the talk and put plans for his tube-based transport system, Hyperloop, into action.

Musk recently tweeted that he’ll be publishing the Hyperloop alpha design by August 12th and included a follow-up tweet stating that it will be published as open source. Why open source it and make it available to the community? Sound too good to be true? Marcin Jakubowski: des plans détaillés en accès libre pour la civilisation. Annuaire / Directory - Licence CC0 - Google Fusion Tables. Des ruches intelligentes open-source pour sauver les abeilles.

Open Source Beehives veut mettre l'open source et l'open hardware à profit des abeilles, en proposant des "ruches intelligentes" à réaliser en DIY, seul ou dans un Fab Lab. Le phénomène inquiète beaucoup les scientifiques, et pourrait avoir de très importantes répercussions sur l'écosystème et donc sur l'Homme. Partout dans le monde, le nombre des abeilles dont le rôle est crucial pour la pollinisation chute à une vitesse impressionnante. En France, selon une étude de FranceAgriMer, le nombre des ruches a baissé de 20 % entre 2004 et 2010.

Mais le phénomène observé dès les années 1970 est particulièrement criant aux Etats-Unis, où près d'un tiers des colonies d'abeilles ont disparu au cours du seul hiver 2012/2013, sans que les causes soient déterminées avec certitude (même si certains pesticides semblent au moins en partie responsables du désastre). Des plans et codes sources sont d'ores et déjà mis à disposition sur Github.

Lire CHIP, un ordinateur (presque) complet à moins de 9 euros ! Chérie, j'ai imprimé les courses. L'impression d'objets en 3D par de simples quidams n'en est qu'à ses balbutiements, mais les acteurs de la grande distribution réfléchissent déjà à la meilleure parade pour ne pas se laisser prendre de court, comme ce fut le cas avec l'essor du e-commerce. Atlantico : La chaîne de fast food Macdonald's envisagerait d’installer des imprimantes 3D dans ses restaurants, afin que les enfants, lorsqu’ils commandent un menu happy meal, puissent demander le jouet de leur choix, qui se créera sous leurs yeux.

Ce type d’innovation préfigure-t-il d’autres changements, beaucoup plus radicaux ? La grande distribution notamment, qui a déjà dû faire face au e-commerce, pourrait-elle trouver un sérieux concurrent dans les imprimantes 3D ? Joêl de Rosnay : Pour certains produits, c'est très probable. Je pense aux lunettes, chaussures de sport, couvertures de smartphones, bibelots divers et colifichets, peignes, même aux bijoux, puisque des imprimantes 3D à métaux, comme de l'argent, existent déjà.