background preloader

L’élargissement du monde (XVe-XVIe siècle)

Facebook Twitter

1492: la conquête du paradis (1992), version française.

De Constantinople à Istanbul

Des globes numérisés en trois dimensions | Le blog de Gallica. Globe de Behaim, Allemagne, 1492 (fac-simile) Dès l'Antiquité, les Grecs savaient que la Terre était ronde et l'imaginaient au centre d'un univers de sphères. Telle est l'origine des globes nés du savoir et de l'imagination des Anciens. Alors que des globes célestes furent créés dès le Moyen-âge, notamment dans le monde islamique, la production de globes terrestres se développa surtout à partir des grandes expéditions maritimes du temps de Christophe Colomb, permettant ainsi de diffuser les découvertes rapportées par les navigateurs sur les différentes régions du monde.

Mêlant mythes et hypothèses anciennes aux plus récentes informations, les globes invitent au voyage, au commerce et à la découverte de nouvelles civilisations. Représentant à la fois la connaissance, le pouvoir et la richesse, ils sont aussi des objets d'art de grand raffinement, souvent représentés dans la peinture pour leur valeur esthétique et symbolique. Utilisation du zoom sur le globe de Behaim. Tour du monde de Magellan. Le traité de Tordesillas (1494): le partage du monde (carte animée) Vasco de Gama. Navigateur portugais (Sines vers 1469-Cochin 1524). En 1498, six ans après la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, Vasco de Gama fut le premier Européen à trouver la route de l'Inde en contournant l'Afrique.

Il put ainsi fonder le premier comptoir portugais en Asie. La confrontation qui s'ensuivit entre l'Europe marchande et la présence arabe est un fait majeur de l'histoire. Famille Gama est le dernier des fils d'une noble famille. Premiers succès Sa science de la navigation est réputée et le roi du Portugal fait appel à lui pour diriger la grande expédition qui doit ouvrir au Portugal la route des épices. Gloire Parti du Portugal le 8 juillet 1497, il atteint le sud de l'Afrique en novembre 1497, puis le Mozambique en mars 1498 et enfin la côte des Indes, à Calicut (aujourd'hui Kozhicode), le 20 mai 1498, où les Portugais obtiennent le droit de commercer. Consécration Dernières années 1. 2. Le Portugal entreprend dès lors d'exploiter la route nouvelle. 3. Hernán Cortès, le conquérant du Mexique. Medellin, Espagne,1485 - Castilla de la Cuesta, Espagne, 1547 Christophe Colomb n'a jamais foulé les terres du Mexique et ce n'est qu'en février 1519, 27 ans après la découverte du nouveau monde, qu'Hernán Cortès et son armada touche enfin le sol du Mexique...

Hernán Cortès est un homme de la noblesse. Il a étudié à l'université de Salamanque et il connaît bien la stratégie militaire. Il rêve aussi du Nouveau Monde et veut s'y faire un nom. Il fait un premier voyage en 1504 vers l'île Espagnole (Haïti). Et un second vers Cuba en 1517. Arrivé sur place, il devient rapidement le secrétaire du gouverneur de l'île : Vélasquez. Il faut mener désormais des expéditions d'envergures et bénéficier de l'effet de surprise.

En 1519, Cortès débarque au Yucatán avec 600 hommes, quelques canons, 13 mousquets et 16 chevaux. Leur arrivée n'est pas passée inaperçue. Les prophéties racontent que son retour précédera de peu la fin du cycle du « 5ème Soleil », la fin du monde. Cortès réussit à s'enfuir. Francisco Pizarro. Conquistador espagnol (Trujillo vers 1475-Lima 1541). Les débuts Plus âgé que Cortés, le conquérant de l'Empire inca ne connaîtra la gloire que très tardivement : il lui aura fallu, en effet, franchir les innombrables obstacles que son origine des plus modestes avait accumulés sous ses pas.

Fils naturel d'un officier espagnol, il doit gagner sa vie dès l'enfance, comme gardien de porcs, dit-on. Adolescent, il suit la voie normale des déshérités en quête d'un emploi et s'engage dans l'armée ; totalement illettré, il restera simple soldat. Après avoir guerroyé en Italie, il va chercher fortune dans le Nouveau Monde avec Nicolas de Ovando en 1502. D'abord lieutenant de Alonso de Ojeda à San Sebastian de Uraba (1510), il se trouve en 1513 aux côtés de Vasco Núñez de Balboa, lorsque ce dernier, après avoir franchi l'isthme de Panamá, découvre la « Mar del Sur », que Magellan dénommera Pacifique.

Pizarro part de Panamá avec un navire, deux canots et quatre-vingts hommes. Hernán Cortés. Conquérant espagnol du Mexique (Medellín 1485-Castilleja de la Cuesta, près de Séville, 1547). Colomb avait ouvert la voie d'un monde nouveau, mais il avait échoué dans la quête de l'or, qui était l'un de ses grands objectifs ; un autre de ses buts, la conquête des âmes, sera de courte durée, puisque les Antillais disparaîtront à peu près complètement après l'occupation de leurs îles par les chrétiens. Cortés, lui, trouvera de l'or en quantité appréciable et des âmes nombreuses à sauver dans cette immense Terre-Ferme qui barre le chemin de l'Orient et que Colomb aurait tant voulu percer lors de son dernier voyage. Mais lui aussi, malgré son œuvre qui égale presque celle du Découvreur, sera la victime d'une certaine disgrâce : ses conquêtes ne suffiront pas non plus à répondre aux immenses besoins de son souverain ; d'autres conquistadores devront chercher plus loin encore de quoi nourrir la grandeur de l'Espagne. 1.

Une longue maturation 2. L'expédition vers la Terre-Ferme 3. 4. 5. 6. 7. Comment Christophe Colomb a inventé la mondialisation - 4 mars 2013. Le Nouvel Observateur Dans votre livre «1493», vous démontrez que Christophe Colomb n'a pas seulement découvert l'Amérique et le Nouveau Monde en 1492, mais qu'en raison d'un enchaînement d'échanges et d'événements aussi complexes qu'imprévisibles il a de fait créé un autre monde. 1493 est-il pour vous l'an 1 de la mondialisation, ainsi que l'année de la plus grande révolution humaine, économique et écologique qu'ait connue notre planète?

Charles C. Mann L'année 1493 n'a pas été le déclencheur de la plus grande révolution qu'ait connue notre planète, mais elle a été un moment très important. Il y a deux cents millions d'années, notre Terre était composée d'une unique masse continentale terrestre connue sous le nom de Pangée. Sous l'effet des forces géologiques, ce supercontinent a éclaté et sa séparation a donné naissance aux cinq continents que nous connaissons actuellement. La première vague de l'«échange colombien» a été microbienne. Propos recueillis par Gilles Anquetil. A la conquête du monde, Le journal de bord de Magellan. MAGELLAN ET LES GRANDES DECOUVERTES I. Montage Histoire 1492, Christophe Colomb (découverte de l'Amérique)