background preloader

Infos Législation et Institutions nationales-régionales hors COL

Facebook Twitter

Etablissements hospitaliers: un taux d absentéisme de 13% en 2014 (étude Sofaxis) Les résultats de cette étude figurent dans l'édition 2015 du panorama du risque, établi par la société d'assurance mutuelle Sham.

Etablissements hospitaliers: un taux d absentéisme de 13% en 2014 (étude Sofaxis)

La société Sofaxis, spécialisée dans la gestion des risques statutaires de la fonction publique hospitalière et territoriale, a été reprise en 2013 par un consortium incluant des mutuelles de la fonction publique conduit par Sham, rappelle-t-on. Selon l'étude réalisée sur 140.000 agents, le taux d'absentéisme (qui rapporte le nombre moyen d'agents absents) s'est établi à 12,9% en 2014.

Intérêt du e-learning et problématique financemt DPC par l'OGDPC. Le 5 juin 2013, la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI) a diffusé sa toute première émission en ligne consacrée au Développement Professionnel Continu.

intérêt du e-learning et problématique financemt DPC par l'OGDPC

L'occasion de faire le point sur les obligations de formation de l'ensemble des professionnels de santé et en particulier des infirmiers libéraux. La première émission FNI TV du 5 juin 2013, présentée par Brigitte Fanny Cohen, journaliste et spécialiste des questions santé, a réuni Philippe Tisserand, Président de la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI), Monique Weber, directrice de l'Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel Continu (OGDPC), Cidalia Dos Santos, chargée de mission FNI, Marc Nagels, enseignant chercheur en science de l'éducation à l'université Rennes 2, Virginie Lanlo, consultante en formation e-learning et Daniel Guillerm, vice-président de la FNI, autour de la question du Développement Professionnel Continu (DPC).

Le suivi du DPC s'effectue sur le site mondpc.fr. Article sur étude menée concernant absentéisme en hôpital : "A l'hôpital, l'absentéisme est un cri d'alarme" Quel est l'élément le plus frappant de votre étude?

article sur étude menée concernant absentéisme en hôpital : "A l'hôpital, l'absentéisme est un cri d'alarme"

On ne peut pas réduire l'absentéisme à la simple question de la maladie ou à un trop faible niveau de contrôle. Ceux qui ne viennent pas parce qu'ils se sont levés de mauvais poil le matin sont très, très peu nombreux. A l'hôpital, l'absentéisme est un cri d'alarme lancé par des agents face à une organisation du travail qu'ils ne comprennent plus. Dans leur discours, ça se traduit par des "on court partout", "on est épuisé", "on a moins de temps pour notre coeur de métier, la relation au patient"... Ce sentiment les amène à prendre de la distance avec leur travail. Quelle est l'ampleur du phénomène? Il faut être très prudent, car il y a peu de chiffres. A défaut de chiffres, quelles explications les aides soignants et les infirmiers donnent-ils lors des entretiens qualitatifs?

Ils pointent fréquemment le fait que le management de proximité n'est pas assez présent. Infirmier stomathérapeute. Sa mission générale est d’assurer des soins de qualité en termes d’information, d’éducation thérapeutique, de soins techniques et relationnels auprès des patients.

Infirmier stomathérapeute

L’admission L’admission dans une école de stomathérapie se fait sur lettre de motivation accompagnée d’un projet de service, de pôle ou d’établissement. Les candidats doivent être des infirmiers diplômés d’état pouvant justifier d’une activité professionnelle d’au moins 3 ans. Il n’y a pas de concours d’entrée mais un choix sur dossier.Les écoles de stomathérapie françaises sont accréditées tous les quatre ans par le Comité Education du World Council of Enterostomal Therapists. La formation. Cancers urologiques - Ligue contre le cancer octobre 2009. Gestion des risques associés aux soins - doc HAS - infos CLIN CLUD...

Qui sont les professionnels de santé ?  - La protection de la santé Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Qui sont les professionnels de santé ?  - La protection de la santé Découverte des institutions

</p>

Infos OGDPC

20150113 brochure cq v2014 2015 01 15 12 23 17 976. Incitation financière à l’amélioration de la qualité (IFAQ) Actualité Information des établissements participant à IFAQ en 2015 Le programme d’incitation financière à l’amélioration de la qualité (IFAQ) : favoriser la progression des pratiques professionnelles au bénéfice des patients Ce programme, qui concerne les établissements de santé ayant une activité de médecine chirurgie obstétrique (MCO), qu’ils soient publics ou privés, se place avant tout dans une logique d’incitation et non de sanction.

Incitation financière à l’amélioration de la qualité (IFAQ)

Cette incitation – financière – est strictement positive : concrètement, aucune pénalité n’est prévue pour les établissements qui s’engagent dans la démarche, quel que soit leur niveau de qualité des soins. Les grands principes de la démarche sont : Une première phase – d’expérimentation – se déroule de novembre 2012 à décembre 2014, sur la base d’un appel national à candidatures ayant retenu 222 établissements de santé volontaires. La montée en charge du dispositif en 2015 Appel à candidatures (PDF - 96.5 ko) L’échantillon et les critères d’éligibilité. L'hôpital. L’Institut national du cancer (INCa)

Son programme de travail s’inscrit dans les axes du nouveau Plan cancer 2009-2013.

L’Institut national du cancer (INCa)

L’Institut participe au comité de pilotage en charge de la mise en œuvre du plan et en assure le suivi. L’Institut National du Cancer agit pour : Mieux prévenir les cancers Diagnostiquer plus tôt les cancers Garantir l’accès à des soins de grande qualité pour tous dans le respect du principe d’équité et rendre plus accessibles innovations et progrès Apporter une information adaptée aux populations, aux patients et aux professionnels Rechercher des moyens plus efficaces pour prévenir, diagnostiquer, traiter les cancers. Missions :

Procédures Santé : EPP, Gestion des risques, ...

Missions des OMEDIT.