Energies renouvelables

Facebook Twitter
Photovoltaïque: «Rétablir la confiance auprès du particulier» Photovoltaïque: «Rétablir la confiance auprès du particulier» Electricité photovoltaïque, solaire thermique, pompes à chaleur... Depuis quelques années les particuliers se voient proposer une palette d’énergies renouvelables leur permettant de réduire leur facture énergétique. Qualit'ENR est l'organisme qui qualifie les entreprises ayant bien été formées à la pose de ces installations. Pour son directeur de la communication, Francky Boisseau, ce marché va continuer de croître, malgré un passage difficile cette année... Après plusieurs années de croissance continue, le secteur de l’installation de panneaux photovoltaïques pour les particuliers traverse une crise, suite à la baisse des aides publiques. Quelles en sont les conséquences pour votre organisme?
Produire et vendre de l’énergie photovoltaïque - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ] Produire et vendre de l’énergie photovoltaïque - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ] Electricité photovoltaïque Vous avez décidé d’installer un moyen de production photovoltaïque chez vous, vous avez fait le choix de la technique et entamé les démarches administratives (déclaration de travaux ou permis de construire, le cas échéant étude d’impact). Il vous faut également vous lancer dans une procédure de raccordement de vos panneaux photovoltaïques au réseau de distribution d’électricité et, si vous le souhaitez, entamer les démarches pour bénéficier de l’obligation d’achat. Le mécanisme de l’obligation d’achat La loi du 10 février 2000 oblige EDF – ou les Entreprises Locales de Distributions (ELD) appelée également Distributeurs Non Nationalisés – à acheter l’électricité produite par certaines installations de production raccordées au réseau dont l’Etat souhaite encourager le développement et qui, en raison de leur coût, ne pourraient pas trouver leur place dans le seul cadre du marché.
Lorient fait feu de tout bois ! Fonctionnement des chaudières au bois de surplus. Depuis 2001, Lorient montre l’exemple des énergies renouvelables. Son Grand Théâtre mais aussi la piscine, la mairie et une tribune du stade du Moustoir sont chauffés grâce à des chaudières à bois. Un choix important qui prouve l’efficacité de la biomasse comme alternative aux énergies fossiles. Mais la ville souhaite aller plus loin encore puisqu’elle entend alimenter ses chaudières sans abattre un seul arbre ! Pour assurer le volume de 1200 tonnes de plaquettes de bois nécessaires, une idée futée a été adoptée : valoriser le bois de rebuts, issu des élagages, de l’entretien de talus ou de l’éclaircissage des forêts. Lorient fait feu de tout bois !
Le boom des ENR ne serait-il qu’un leurre ? Le boom des ENR ne serait-il qu’un leurre ? Le bilan énergétique de la France vient d'être publié. En catimini, le Ministère de l’écologie a publié le 4 juillet dernier des statistiques montrant que la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité n’était que de 14,6 % en 2010. Or, en 1997, l’année servant de référence, cette part était déjà de 15%. En France, les énergies renouvelables semblent donc stagner et cela malgré le discours officiel du gouvernement. Mais quelle en est la cause?
Les panneaux solaires font peur aux pompiers - 29/07/2011
Le label AQPV s’adresse aux maîtres d’ouvrage et aux installateurs. Aussi, il est conseillé de choisir ceux qui se fournissent en modules labellisés si vous souhaitez équiper le toit de votre maison avec des panneaux photovoltaïques. Pourquoi ? D’abord, cette marque présente des critères de qualité renforcés par rapport à la réglementation en vigueur. Ensuite, les modules doivent être au minimum assemblés en France (mais ils peuvent aussi y être fabriqués). Laissez un commentaire : Écogeste : Découvrez le nouveau label pour les modules photovoltaïques : AQPV Écogeste : Découvrez le nouveau label pour les modules photovoltaïques : AQPV
Vers une nécessaire accélération de l’essor des énergies renouvelables - Energie Vers une nécessaire accélération de l’essor des énergies renouvelables - Energie Dans son bilan prévisionnel 2011 publié le 22 juillet, Réseau de transport d'électricité précise que pour compenser la baisse de la part du nucléaire dans l’énergie française, il faudrait un fort développement des énergies vertes et un renforcement du réseau. Pour atteindre un objectif de 50% d'énergique nucléaire en France en 2030, il faudrait que les énergies renouvelables représentent 37,8% du mix énergétique français. Une part bien supérieure au scénario dit de référence qui tablait sur 28,5%. Dans le détail, RTE estime que le parc éolien devrait s’accroître chaque année de 1 giga watt pour atteindre une puissance cumulée de 8 GW en 2013, puis 11 GW en 2016.