background preloader

Océane

Facebook Twitter

Débat sur les nanotechnologies. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Débat sur les nanotechnologies

À l'instar des autres innovations scientifiques telles que les OGM, la téléphonie mobile, et le nucléaire, les nanoparticules font l'objet d'une controverse publique. Les développements actuels des sciences permettent d'explorer, à l'échelle du nanomètre, des domaines d'interfaces entre les différentes techniques : étudier et développer des techniques mettant en œuvre des procédés nanométriques impliquant à la fois des aspects chimiques, physiques et biologiques et notamment modifier la matière à l'échelle de l'atome. Ces techniques sont regroupées sous le terme de nanotechnologies. En France, un débat public national sur les nanotechnologies a été organisé du 15 octobre 2009 au 24 février 2010 par la Commission nationale du débat public en application du Grenelle de l'environnement de 2007[4], mais a tourné court. Depuis, le site de veille d'information citoyenne permet de suivre les différents enjeux.

145951f. Autorité européenne de sécurité des aliments. Qu’est-ce que la nanotechnologie?

Autorité européenne de sécurité des aliments

Les nanotechnologies impliquent notamment l’utilisation de substances de très petite taille dans la chaîne alimentaire humaine ou animale. Un nanomètre (nm) correspond à un milliardième de mètre (le terme vient du grec nanos, nain). Les produits chimiques sont généralement considérés comme des nanosubstances lorsque leur taille avoisine ou est inférieure à 100 nm. Pourquoi utiliser des nanosubstances? Les propriétés des produits chimiques de très petite taille peuvent différer de celles des substances de plus grande taille. Comment les nanotechnologies sont-elles exploitées? Les nanotechnologies se caractérisent par un large éventail d’utilisations effectives ou potentielles. LE MONDE PLANETE 09/05/13 La toxicité des nanomatériaux confirmée par une étude américaine4. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paul Benkimoun Ils sont omniprésents dans notre vie courante.

LE MONDE PLANETE 09/05/13 La toxicité des nanomatériaux confirmée par une étude américaine4

Peu de domaines, de la cosmétique à l'habillement en passant par l'automobile, l'électroménager, le bâtiment ou l'alimentation, échappent à l'essor des nanomatériaux. Leurs caractéristiques physiques et chimiques leur confèrent des avantages, mais aussi une toxicité particulière. Problème : celle-ci est mal connue, les tests chez l'animal donnant des résultats extrêmement variables d'un laboratoire à l'autre. D'où l'intérêt de l'étude publiée lundi 6 mai, dans la revue Environmental Health Perspectives, par des chercheurs américains qui proposent une méthode pour harmoniser cette évaluation.

Définis comme ayant au moins une de leurs dimensions comprise entre 1 et 100 nanomètres (nm, milliardième de mètre), les nanomatériaux ont souvent été utilisés sans qu'on puisse établir leur traçabilité. LE FIGARO 18/05/15 Les nano-objets sont-ils dangereux pour l'homme et l'environnement ? AVIS D'EXPERT - Le docteur Daniel Bernard est président du comité nanotechnologies des ingénieurs et scientifiques de France. Il travaille aussi au Commissariat à l'én. Le terme de nanomatériaux désigne des matériaux présentant une structure, interne ou externe, organisée à l'échelle nanométrique, «échelle qui est typiquement, mais pas exclusivement, comprise entre 1 et 100 nanomètres (1)».

LE FIGARO 18/05/15 Les nano-objets sont-ils dangereux pour l'homme et l'environnement ? AVIS D'EXPERT - Le docteur Daniel Bernard est président du comité nanotechnologies des ingénieurs et scientifiques de France. Il travaille aussi au Commissariat à l'én

Les nano-objets sont une catégorie de nanomatériaux, dont au moins une dimension externe est à l'échelle nanométrique, les nanoparticules étant des nano-objets dont les trois dimensions externes sont à l'échelle nanométrique. Les propriétés physiques, chimiques et biologiques des nano-objets vont dépendre à la fois de la taille et de la forme des particules élémentaires, de leur degré d'agglomération et/ou d'agrégation, de leur composition chimique, de leur structure cristalline et de leurs propriétés physico-chimiques de surface. Beaucoup de ces mesures ont été initiées et développées dans le cadre du projet de recherche européen Nanosafe (2003-2008), piloté par le CEA. . (1) Un nanomètre est un milliardième de mètre. Nanomédicaments: un potentiel mal exploité. Nanotechnologies : petits ingrédients mais gros risques.

Dans ce rapport nos collègues des Amis de la Terre Etats-Unis citent de nombreux produits alimentaires consommés quotidiennement et qui contiennent des nanomatériaux comme ingrédients : fromages fondus ou à la crème, cookies, beignets, crèmes à café, sirop et autres produits à base de chocolat, flans, mayonnaise, purée, lait, soja, boissons à base d’amende ou de riz, yaourts, céréales, bonbons, crackers, pâtes et boisons pour sportifs.

Nanotechnologies : petits ingrédients mais gros risques

Des nanomatériaux sont de plus en plus utilisés en contact avec les aliments : emballages et conservation des fruits et légumes, planches à découper, biberons, saladiers, coutellerie, bacs à glace, etc. Ces produits sont fabriqués et vendus par les plus grandes compagnies alimentaires. Qu’en est-il en France ?