background preloader

Violence politique / Femmes

Facebook Twitter

En Russie, frapper sa femme coûtera bientôt seulement 470 euros. Les violences domestiques sont en passe d'être dépénalisées en Russie après le vote mercredi 25 janvier par les députés russes d'un projet de loi réduisant l'arsenal judiciaire dont disposent les victimes, en dépit de vives protestations des défenseurs des droits de l'homme.

En Russie, frapper sa femme coûtera bientôt seulement 470 euros

Le projet de loi défendu par la députée Olga Batalina a été voté mercredi en deuxième lecture par la Douma (chambre basse du Parlement) avec 385 voix et 2 contre. Le texte dépénalisera les violences commises au sein d'une même famille, y compris contre les enfants ou le conjoint, tant qu'elles n'ont pas causé de séquelles graves ni eu de précédent. Il prévoit une amende de 30.000 roubles (470 euros), alors que la législation actuelle inflige jusqu'à deux ans de prison aux coupables de violences domestiques.

Il y a soixante-dix ans, les 33 premières femmes entraient à l’Assemblée. Retour vers le passé.

Il y a soixante-dix ans, les 33 premières femmes entraient à l’Assemblée

Il y a soixante-dix ans, trente-trois femmes ouvraient les portes de l’Hémicycle aux Françaises. Parmi les premières députées de la République, entrées à l’Assemblée nationale le 21 octobre 1945 : Marie-Claude Vaillant-Couturier, Germaine Peyroles, Madeleine Léo-Lagrange, Raymonde Nédelec, la dernière de ces trente-trois précurseuses encore en vie qui fêtera d’ailleurs jeudi ses 100 ans… Des femmes issues « de familles bourgeoises ou de milieux très modestes », dont trois avaient commencé à travailler à l’âge de 11 ans, a souligné la vice-présidente de l’Assemblée Sandrine Mazetier (PS) lors d’un hommage rendu au Palais-Bourbon.

Sur le site de ce dernier, leurs portraits permettent en effet de découvrir des journalistes, des institutrices mais également des sténodactylos et des ouvrières. Une exposition en leur honneur a également été inaugurée au Palais-Bourbon, mercredi, devant un parterre essentiellement féminin. Procès du Carlton: le meilleur allié des violences sexuelles, c'est la pudibonderie. Comment statuer sur des choses qu'on ne nomme pas?

Procès du Carlton: le meilleur allié des violences sexuelles, c'est la pudibonderie

Une tribune de Peggy Sastre. C'est une petite musique qui commence à faire son petit bonhomme de chemin vers nos petites oreilles: lors du procès du Carlton, on en a fait trop niveau «déballage» sexuel. Ça en est dévenu gênant, écœurant, complaisant, vulgaire. Tollé contre l'abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel#xtor=EPR-32280229-[NL_Titresdujour]-20120505-[titres] Municipales : les femmes sous représentées parmi les têtes de liste. "Et sinon, je fais de la politique". Parité : Quand Bachelot défend Duflot.

Journée de la femme : un Tumblr dénonce le sexisme en politique. À l'occasion de la Journée mondiale des droits des femmes, des élues écologistes ont posé sur des photos diffusées sur Twitter où elles affichent la phrase la "plus sexiste" qu'elles aient entendue en tant que militantes.

Journée de la femme : un Tumblr dénonce le sexisme en politique

L'opération "Et sinon... je fais de la politique" (#SinonJeFaisDeLaPolitique) est menée sur Twitter par Karima Delli, eurodéputée Europe Écologie-Les Verts (EELV) pour qui "combattre les inégalités entre les hommes et les femmes est une tâche ardue, qui nous préoccupe tout au long de l'année, et pas seulement le 8 mars". "Messieurs, plutôt que de vous sermonner, j'ai décidé de vous faire ce cadeau, un Tumblr en hommage à votre sexisme ordinaire", écrit-elle. Actu de la semaine. Cécile Duflot : Sa robe lui vaut les huées des députés (Vidéo) Alors que le nouveau gouvernement a instauré la parité homme-femme, mettre une robe semble pourtant encore poser problème.

Un tel sexisme, ou bien une telle vision étroite... Digne d'une cour de maternelle, où les agités s'en prennent à leurs camarades... Et le respect de l'homme, de la femme en tant qu'individu, c'est connu dans les sphères de ceux qui choisissent "le mieux" pour le pays ? – magickara

Hier, les députés UMP ont fait preuve d'un machisme débordant !

Cécile Duflot : Sa robe lui vaut les huées des députés (Vidéo)

Quand Cécile Duflot porte un jean, elle est vivement critiquée, quand elle porte une robe, elle est huée. Pas facile d’être une femme ministre ! Hier, mardi 17 juillet, lors de la séance des Questions au gouvernement, Cécile Duflot ose la robe. Un joli modèle plutôt sobre, dont la longueur est tout à fait raisonnable et le décolleté loin d’être outrageant. Lorsque Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires, doit prendre la parole sur le thème du Grand Paris, elle descend les marches, et avance jusqu’au micro. La parité homme-femme est un véritable défi pour François Hollande. Les familles monoparentales "délaissées" par la campagne présidentielle#xtor=EREC-32280543-[NL_Presidentielle_gratuite]-20120316-[liste]#xtor=EREC-32280543-[NL_Presidentielle_gratuite]-20120316-[liste]#xtor=EREC-32280543-[NL_Presidentielle_gratuite]-20120.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pauline Pellissier (propos recueillis) De plus en plus nombreuses – leur nombre a doublé depuis quarante ans –, mais surtout de plus en plus pauvres, les familles monoparentales aimeraient que leur sort suscite plus d'intérêt.

Les familles monoparentales "délaissées" par la campagne présidentielle#xtor=EREC-32280543-[NL_Presidentielle_gratuite]-20120316-[liste]#xtor=EREC-32280543-[NL_Presidentielle_gratuite]-20120316-[liste]#xtor=EREC-32280543-[NL_Presidentielle_gratuite]-20120

D'après un sondage Opinionway publié début mars, 86 % des parents solos souhaiteraient que leur situation soit davantage prise en compte dans la campagne présidentielle. Passage en revue de leurs revendications avec Patricia Augustin, secrétaire générale de la Fédération syndicale des familles monoparentales et Christine Kelly, présidente de la fondation K d'urgences et auteur du livre Familles monoparentales, le scandale du silence. Loi sur le harcèlement sexuel abrogée : quelles conséquences ? - francetv info#xtor=EPR-18-[newsletterquotidienne]-20120505-[lesregions/titre1] Partager Le Conseil constitutionnel a censuré vendredi 4 mai la loi sur le harcèlement sexuel, qui est directement abrogée.

Loi sur le harcèlement sexuel abrogée : quelles conséquences ? - francetv info#xtor=EPR-18-[newsletterquotidienne]-20120505-[lesregions/titre1]

Les Sages ont jugé la formulation du texte trop floue, renvoyant au législateur la responsabilité de définir plus clairement les contours de ce délit. FTVi fait le point sur le contexte et les conséquences d'une telle décision. • Que dit la loi sur le harcèlement sexuel ? Depuis 2002, la notion de harcèlement sexuel est définie dans l'article 222-33 du Code pénal comme "le fait de harceler autrui dans le but d'obtenir des faveurs de nature sexuelle".

Le délit de harcèlement sexuel avait été introduit dans le Code pénal français en 1992 et défini alors par "le fait de harceler autrui en usant d'ordres, de menaces ou de contraintes, dans le but d'obtenir des faveurs de nature sexuelle, par une personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions". • Pourquoi la loi est-elle contestée ?

Le Conseil constitutionnel s'est rangé à cet avis. Egalité hommes/femmes  : la fonction publique hors la loi.