background preloader

Violence des médias, pubs envers les femmes soumises / hommes do

Facebook Twitter

Les publicités sexistes dans Paris, c'est fini ! Un vote historique. La publicité sexiste à Paris, c’est fini !

Les publicités sexistes dans Paris, c'est fini ! Un vote historique.

Notre capitale n’acceptera plus la moindre affiche utilisant et dégradant le corps des femmes à des fins commerciales. Ainsi en a décidé le conseil municipal, hier, mardi 28 mars 2017. Les scandales se multipliant (exemple ici), il était temps que les élus prennent les devants. C’est ce qu’ils ont fait en adoptant une délibération présentée par le groupe communiste. Extrait : « Toute publicité qui utilise des stéréotypes sexistes, lesbophobes et/ou homophobes, ainsi que des représentations dégradantes, dévalorisantes, déshumanisantes et vexatoires des femmes et des hommes […] cautionnant toute forme de discrimination fondée sur l’origine ethnique, l’origine nationale, la religion, le sexe ou l’âge ou portant atteinte à la dignité humaine ». De manière générale, aucune publicité sexiste n’est acceptable. En ce sens, on ne peut que saluer la ville de Paris, qui, depuis hier, a rejoint dans ce domaine des villes comme Genève et Londres.

Citations féministes : 15 phrases pour célébrer la femme. L’écrivain espagnol Felix Lope de Vega a dit « Mettre un frein à la femme, c'est mettre une limite à la mer. » Cette phrase résume à merveille le caractère des femmes.

Citations féministes : 15 phrases pour célébrer la femme

Combien de fois par jour une femme entend des remarques désobligeantes sur sa tenue ou son comportement ? Trop souvent malheureusement. Aucune femme ne devrait avoir honte de son corps et de ce qu’elle en fait. Lorsque l’on voit des chiffres affolants comme, par exemple, 27% des gens qui pensent qu’une femme habillée trop court est responsable de son viol, on se dit qu’il reste encore de gros progrès à faire. Heureusement, il existe de nombreuses personnes qui luttent pour l’égalité des sexes et le droit des femmes à disposer d’elles-mêmes.

Le féminisme des temps modernes Certaines vont hurler au scandale, mais oui, il existe un féminisme 2.0. Pourquoi "black" plutôt que "noir" ? "Ouvrir la voix" pose la question. Le manterrupting : quand le sexisme coupe la parole aux femmes. Le « manterrupting » n’est pas la forme la plus violente du sexisme.

Le manterrupting : quand le sexisme coupe la parole aux femmes

Ni la plus connue. Pourtant, cette manie est partout. Noël : Avec Super U les garçons jouent à la poupée et les filles aux voitures télécommandées. Cette année, dans le catalogue des supermarchés Super U, Caroline tire au pistolet et Maxime donne le biberon...

Noël : Avec Super U les garçons jouent à la poupée et les filles aux voitures télécommandées

Plutôt culotté, non ? Pour la seconde année consécutive, la chaîne de supermarchés Super U innove en proposant un catalogue de Noël avec des jouets non plus référencés par genre, mais par catégories. Adieu donc aux pages filles en rose et aux pages garçon en bleu et aux jouets bien définis pour chacun. Un petit garçon apparaît pour la première fois dans une pub pour Barbie. En vidéo : il veut une poupée, son père a une admirable réaction. Alors que l'un de ses fils veut une poupée, un père californien en profite pour adresser à ses enfants un message plein d’amour et de tolérance.

En vidéo : il veut une poupée, son père a une admirable réaction

Une vidéo vue plus de 13 millions de fois. Papa d’Azai et de Zuri, Mikki Willis a posté il y a quelques jours une vidéo sur son compte Facebook qui a été visionnée plus de 13 millions de fois. La raison ? Spot publicitaire anti-sexisme. Les petites filles âgées entre 6 et 13 ans du dernier spot de FCKH8 (une marque de t-shirts pro LGBT, militant contre le racisme et les inégalités) sont très en colère contre le sexisme.

spot publicitaire anti-sexisme

Et il faut dire qu'elle savent comment l'exprimer. Tout au long du spot à la fois drôle, acidulé, et délibérément grossier, les fillettes déguisées en princesses revendiquent l’égalité homme-femme d’une façon assez originale. 16 affiches ahurissantes de la 2nd Guerre Mondiale qui présentaient les femmes comme des MST ambulantes. Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines affiches de propagande cherchaient à sensibiliser les soldats de façon plutôt virulente aux risques des maladies sexuellement transmissibles.

16 affiches ahurissantes de la 2nd Guerre Mondiale qui présentaient les femmes comme des MST ambulantes

DGS vous présente 16 de ces affiches complètement hallucinantes qui stigmatisaient clairement les femmes à cette époque. Pourquoi ces personnages féminins martyrisés sont-ils des pièces centrales de l’intrigue de leurs comics ? Il ne fait pas vraiment bon être un personnage féminin dans beaucoup d’œuvres geek, mais cela se vérifie également dans les comics.

Pourquoi ces personnages féminins martyrisés sont-ils des pièces centrales de l’intrigue de leurs comics ?

En effet les femmes ont une fâcheuse tendance à mourir ou à finir blessées dans les histoires de super-héros, le tout pour faire progresser l’histoire des personnages masculins. SooGeek revient avec vous sur ce lieu commun surnommé celui de « la femme dans le réfrigérateur ». Gail Simone, depuis devenue une scénariste renommée pour les comics Birds of Prey, Deadpool, Wonder Woman ou encore Batgirl, est la première à avoir pointé du doigt cette manière dont les personnages féminins sont traités dans les comics. Elle prit pour premier exemple le cas de Green Lantern dans lequel le héros retrouve sa petite amie torturée à mort dans son… réfrigérateur.

Le personnage féminin n’était là que pour mourir et ainsi donner au héros masculin suffisamment de rage pour vaincre son ennemi. Sexime dans la publicité : inverser les rôles pour ouvrir les yeux ! En quoi les publicités sexistes posent-elles problème ?

Sexime dans la publicité : inverser les rôles pour ouvrir les yeux !

Pour répondre à cette question, trois étudiants de l’université de Saskatchewan (Canada) ont eu une brillante idée : inverser les rôles et mettre des modèles masculins à la place des modèles féminins. Résultat ? D’un coup, on comprend mieux en quoi le sexisme peut être sordide… Dans le sexisme, ce n’est pas la nudité qui pose problème. Ni l’érotisme d’ailleurs. D’ailleurs, si les hommes étaient eux aussi exploités par ce même type de publicités, on ne pourrait plus parler de sexisme.

Mais ça n’est pas près d’arriver.