background preloader

Solutions positives et efficaces

Facebook Twitter

Neurosciences et pédagogie

L'importance des 5 sens, des intelligences sensorielles. Importance regard bienveillant / Slow / Education positive. Concentration et calme en classe. Mixité pédagogique et fluidité. Classes à taille humaine. Réinventer l'Education. Rendre à l'enfant son enrichissement et capacité à s'améliorer. Parentalité empathique et positive. Lien intergénérationnel. Contes, mythes et légendes (le Savoir Être) L'importance de l'ouverture concrète sur le monde réel.

L'importance d'un beau lieu décoré, ergonomique et coloré

Connaître et reconnaître ses / les émotions. Coopération entre élèves, et avec les professeurs. Une chose à la fois (vite fait, mal fait) Apprendre mieux, aides et astuces. Ranger, classer, archiver ses notes. Evaluer autrement. Importance de l'Art, de la création et de ses plaisirs. Cinéma, arts visuels pour enfants. Espace, visuel et déco pédagogique etc... Motivation, plaisir et volonté de l'élève. Du temps pour les projets personnels. L'importance des activités physiques et du sport.

L'importance de se situer dans le temps

L'importance des jeux. Cantines, cuisine sur place et saine, au rythme apaisant. Projets fédérateurs et transversaux. L'utilisation de logiciels et vidéos en enseignement. Diverses méthodes efficaces. Orthopédagogie. Changing educational methodologies changes the physical space. RSLN | Voyage vers l'école du futur. Maidstone est une toute petite ville de 75 000 habitants, typiquement britannique. C’est dans ce cadre inattendu que se trouve l’école de Cornwallis Academy à la pointe des technologies et de l’innovation pédagogique. Il y a deux ans, nous étions déjà venus à la New Line Federation Academy. A l’époque, entre les murs, on croisait des tractopelles, et un grand chantier de déménagement était en cours.

Deux ans plus tard, en marge du BETT, nous avons décidé d’aller faire un nouveau saut dans cette école du futur. Voir à quoi ressemble une école totalement centrée vers l’innovation. Zoom sur une école peu ordinaire qui modifie fondamentalement l’apprentissage. > Bureau virtuel, écrans géants et clés numériques Pour rentrer dans l’école de la New Line Learning Academy, il vous faudra sonner. Ici chaque étudiant et chaque enseignant a en sa possession une clé numérique unique. Mais l’école du futur, ce n’est pas seulement une affaire de clés. > Et aussi des méthodes de travail adaptées. Une école sans note, sans programme, sans leçon, et qui réussit, ça marche.

Du local au global est la série d’enquêtes que Reporterre consacre aux alternatives qui peuvent changer la société. En se demandant ce qui se passerait si les solutions n’étaient pas alternatives, mais appliquées à grande échelle. L’École dynamique est située rue des Artistes, dans le 14e arrondissement de Paris, tout près de la place des Droits de l’enfant. Ouverte en 2015, cette école privée hors contrat accueillera 50 élèves à la rentrée des vacances de la Toussaint, ce jeudi. Elle fait partie des écoles « démocratiques » et s’inspire de la Sudbury Valley school créée à la fin des années 1960 aux États-Unis à partir d’un principe simple : les enfants sont les égaux des adultes et ils sont responsables de leurs apprentissages.

En arrivant à l’école, Tim, trois ans et demi, invite le plus naturellement du monde le visiteur à se déchausser. Aux oubliettes le maître ou la maîtresse. . « La liberté et le respect qui manquent dans les autres écoles » Amber et Tifanie. Tom. Sympa - La Finlande sera le premier pays à mettre fin aux... L’école du futur a ouvert ses portes en Finlande. Cela fait longtemps que les psychologues pour enfants répètent qu'il suffit de changer l'approche actuelle de l'éducation pour que les jeunes commencent à vraiment aimer l'école. Car avant de réellement savoir ce qu’est une salle de classe, presque tous les enfants en âge préscolaire disent qu'ils ont hâte d’y aller. Qu’ils ont envie de s’assoir à un pupitre, de porter leur cartable, d’apprendre des choses (chez Sympa-sympa.com en tous cas nous avons tous été comme ça un jour !). Mais au bout de quelques semaines, ils déchantent.

Ils réalisent que l'école est surtout un endroit où il faut rester assis en silence, sans pouvoir jouer, et sans avoir beaucoup de temps pour s’amuser. À l'école Saunalahti, qui se trouve dans la ville finlandaise d'Espoo, les enseignants ont décidé de changer un peu cette histoire : tout d'abord, le bâtiment est très différent de celui d'une école typique, on dirait plutôt un musée d'art moderne.

ILOTS BONIFIES. Des êtres libres. Des êtres libres La liberté Beaucoup de choses se racontent sur la liberté de l’enfant Montessorien dans la classe. Certains disent des choses du type : « dans une école Montessori, l’enfant fait ce qu’il veut », ou alors : « il n’y a aucune discipline ». Je dois avouer que dans certaines écoles Montessori qui interprètent très mal les livres de Maria Montessori, ces phrases sont vraies et j’en ai été témoin mais dans la pédagogie que j’ai choisi de mettre en place dans mes écoles Montessori, c’est totalement faux. Maria Montessori Maria Montessori a remarqué que : « L’enfant a un impérieux besoin de liberté.

. « Ce n’est pas de penser ce que nous voulons qui nous rend libre, mais de penser ce qui est vrai. Maria Montessori : « les enfants témoignent d’une étonnante discipline personnelle : à leur sérénité s’ajoute le respect du droit des autres. L’enfant dispose de la liberté de choix : En maternelle et primaire, l’enfant choisit son travail cependant cette liberté a une limite : J'aime :

How to Change Education - from the ground up. Et si la créativité était juste une habitude ? Cyril de Sousa Cardoso à TEDxVaugirardRoad 2013. Vinz et Lou et les filles et les garçons. La classe inversée en enseignement du français.

Pierre Rabhi L'éducation : un enjeu pour l'avenir de nos enfants. Morale laïque à l'école. Alain Bergounioux, ins­pec­teur géné­ral de l'Éducation Nationale et pro­fes­seur asso­cié à Sciences Po Paris, est l'une des trois per­son­na­li­tés nom­mées en octobre pour diri­ger une mis­sion de réflexion sur la morale laïque à l'école. Alors que ses tra­vaux vont débu­ter en novembre en vue de la livrai­son d'un rap­port en mars 2013, Alain Bergounioux dévoile les grandes lignes de ses recherches.

Quel est l'objectif de la mis­sion de réflexion que vous conduisez ? Le ministre de l'Éducation natio­nale, Vincent Peillon, nous (1) a demandé de réflé­chir aux condi­tions de l'enseignement laïc de la morale à l'école. Beaucoup de choses se font déjà aujourd'hui, à l'école pri­maire notam­ment, mais cet ensei­gne­ment pour­rait être mieux pensé dans sa conti­nuité, de l'école jusqu'au lycée. Se pose le pro­blème de la coha­bi­ta­tion avec l'Education civique, juri­dique et sociale (ECJS) qui, depuis 2001, est au pro­gramme au lycée. Comment allez-vous procéder ? Bien sûr !

Note(s) : Printemps_texte_fondateur_def.pdf (Objet application/pdf) Éduquer à la joie. ÉDUCATION (scolaire) POSITIVE. Ecoles du Monde - Acteurs en Education : Accueil, bienvenue. Et si nous éduquions nos enfants à la joie ? Antonella Verdiani at TEDxVaugirardRoad 2013. Printemps de l'éducation. Le bonheur à l'école — Site de l'Institut Français de l'Education. Origine Le rapport de Yves Winkin (télécharger) du 15 novembre 2010, texte fondateur de l’Institut Français de l’éducation, suggérait le développement de programmes transversaux innovants comme le « Bonheur à l’école » (p.21) : « Comment se fait-il que la question ‘l’école peut-elle rendre heureux?’ Apparaisse d’emblée comme une question naïve ?

N’est-il pas inquiétant qu’on en soit arrivé à oublier les dimensions libératrices, sinon utopiques, de l’école comme espace de création, de découverte de soi, de plaisir ? C’est à partir de ce constat, qui ne pourra manquer d’interpeller les parents autant que les médias, que l’IFE voudrait entreprendre une enquête interdisciplinaire sur la question du bien-être scolaire. Certes, l’enquête PISA pose la question, mais il serait pertinent de combiner une approche historique et philosophique avec une approche plus empirique, à la fois ethnographique et longitudinale.

Programme Le programme « Le bonheur à l’école !? The "Happiness at school!? " Climat scolaire. En novembre 2012, le ministère de l'éducation nationale crée la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire (DMPLV), animée par Éric DEBARBIEUX, rattachée à la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO). Dans ces domaines, la délégation est chargée des missions d'impulsion, d'observation, d'analyse, de conseil et de formation. La recherche scientifique a établi le lien très fort entre qualité du "climat scolaire", victimation à l'école, qualité des apprentissages et réussite scolaire. Il y a donc un enjeu majeur à sensibiliser et mobiliser tous les acteurs à ces thématiques, mentionnées tant dans la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République que dans le rapport annexé. La DGESCO, la DMPLV et l'inspection générale de l'éducation nationale ont contribué à l'élaboration de ces ressources.

Il vient en lieu et place d'un précédent dossier de sensibilisation conçu en 2011. Dixrenversements.pdf (Objet application/pdf) DU PARADIGME DE L'EDUCATION. Sage à la maternelle, brillant en quatrième année! Lundi, 30 Janvier 2012 10:30 Journal FORUM Une recherche conclut que les politiques de santé publique relatives au développement de l'enfant devraient prendre en compte l'importance de la préparation à l'école.

(Photo: iStockphoto) C'est dans de petits gestes qu'on observe des attitudes prédisposant à la réussite scolaire. L'enfant en maternelle qui écoute les consignes, se concentre sur les exercices demandés – même ceux qui ne lui plaisent pas d'emblée – et respecte l'autorité aura de meilleures notes en quatrième année du primaire que celui qui désobéit, défie l'éducatrice et ne termine pas ses exercices. Tel est le constat auquel est parvenue Caroline Fitzpatrick au terme d'une étude sur plusieurs centaines d'enfants suivis entre la maternelle et le deuxième cycle du primaire.

C'est grâce aux données tirées de l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec que la chercheuse a pu rassembler les données nécessaires à sa démonstration. Caroline Fitzpatrick Voir le clip. La taxonomie des objectifs pédagogiques. Les bonnes habitudes de travail, ça commence à la maternelle. Mardi, 31 Janvier 2012 12:52 Forum en clips <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! </strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript. </div> Durée : 3 min 22 s Déjà à la maternelle, il est possible de prédire la réussite scolaire des enfants à la fin du primaire.

Lire l'article Sage à la maternelle, brillant en quatrième année! Sur le Web École de psychoéducation. TEDxCasablanca - Faysal Hafidi - 5 qualités qui font échouer à l'école mais réussir dans la vie. Bientôt des « espaces parents » dans tous les établissements ? Un lieu réservé aux parents devra être créé dans tous les établissements scolaires, du premier et du second degré. Les personnels de direction de l’éducation nationale et les parents d’élèves saluent l’intention, avec quelques réserves sur sa concrétisation.

Réunion © Woodapple – Fotolia.com Une salle devrait être dédiée aux parents et à leurs délégués dans tous les établissements d’enseignement. La circulaire interministérielle du 15 octobre, relative au renforcement de la coopération entre les parents et l’école dans les territoires, rappelle cette promesse de la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole. L’enjeu ? Des rencontres individuelles ou collectives La circulaire apporte toutefois quelques détails sur l’utilisation de ces lieux.

De nouveaux moyens d’échanges avec les parents Une reconnaissance symbolique Un manque de place Du côté de la FCPE, la même prudence est de mise : « ce sera particulièrement complexe dans le premier degré. Et si l'Éducation nationale s'inspirait enfin de ce qui fonctionne à l'étranger. Injuste, inefficace et coûteux. En trois adjectifs, voici décrites les caractéristiques du système éducatif Français. Bien sûr, celui-ci forme des millions de jeunes à de très bonnes études, mais ce bilan est trompeur et ne peut être satisfaisant au regard des résultats – meilleurs - atteints par nos partenaires. Une école trop coûteuse La dépense d’éducation est un investissement sur l’avenir. La France dépense beaucoup en matière éducative : c’est le premier budget de l’Etat, la dépense d’éducation (public + privé) est largement dans la moyenne de l’OCDE (la Finlande et le Canada, qui ont de biens meilleurs résultats, dépensent un peu moins que la France) et si la France a un taux d’encadrement relativement faible, ce n’est pas tant par manque d’enseignants que parce que « la composante enseignante [y est] relativement importante et probablement notoirement supérieure à celle des autres pays de l’OCDE ».

Pourtant, les résultats ne sont absolument pas à la hauteur. Expérience partagée par nombre de parents d’EIP face à l’école…#comment-4783#comment-4783. Au hasard de mes lectures sur le net, voilà un témoignage qui m'a interpellée ce matin : "Le rendez vous avec l'école" Ou la réaction affligeante de l'équipe enseignante (directeur d'école + instituteur) face à des parents d'une petite fille à haut potentiel intellectuel, répondant à un très joli prénom (masqué, tout comme le lien vers son blog qui figurait ce matin en bas de page, à la demande de la maman).

Réaction que connaissent bon nombre de parents d'enfants intellectuellement précoces lorsqu'ils vont solliciter l'aide de l'école. Je le précise d'emblée à ceux qui opposeraient qu'il s'agit d'un cas particulier parmi tant d'autres où le dialogue est alors possible, où des solutions sont trouvées.

Non, ce drôle d'échange stérile n'est pas une exception !!! Tout y est (malheureusement ! Bref... voici le billet en question : Rentrée scolaire: fCinq élèves dévoilent leur école idéale. Ken Robinson: Changing education paradigms. Pour des interventions plus efficaces auprès des élèves en difficulté. Lundi, 20 Février 2012 11:00 Journal FORUM Les intervenants scolaires ont peu de moyens pour évaluer les plans de réussite qu’ils conçoivent. (Photo: iStockphoto) Adoptée il y a une douzaine d'années, la Politique de l'adaptation scolaire du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) oblige les écoles du Québec à se doter d'un plan d'action pour soutenir la réussite des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (HDAA).

Malgré les balises élaborées par le MELS, peu de moyens sont toutefois mis à la disposition des intervenants scolaires pour évaluer les chances de réussite des plans qu'ils conçoivent. Par l'expression «élèves HDAA», on entend des élèves qui éprouvent des difficultés allant d'incapacités intellectuelles sérieuses à une déficience auditive ou visuelle jusqu'à des problèmes d'apprentissage liés à la dyslexie, à la dyscalculie, au déficit d'attention ou à l'hyperactivité.

Nathalie Myara Une formation unique en son genre Sur le Web. Top 3 des innovations pédagogiques de 2013. Pacte pour la réussite éducative (B.O. 7 novembre 2013) Le pacte pour la réus­site éduca­tive, publié au Bulletin offi­ciel de ce jeudi 7 novembre, a pour voca­tion à être décliné loca­le­ment par tous les acteurs de la réus­site sco­laire : ensei­gnants et per­son­nels des établis­se­ments, parents d'élèves, col­lec­ti­vi­tés locales, asso­cia­tions, pro­fes­sion­nels du sec­teur médico-social, minis­tères et autres orga­nismes d'Etat.

L'éducation doit être inclusive Pour garan­tir la réus­site de chaque jeune, une approche per­son­na­li­sée est néces­saire. Ses attentes doivent être prises en compte pour assu­rer son bien-être, dans sa famille comme dans son établis­se­ment. Il s'impliquera ainsi davan­tage dans sa propre réussite. Toute forme d'exclusion doit être pros­crite : la dis­cri­mi­na­tion n'est pas tolé­rable, et les lieux d'éducation doivent pou­voir inclure les élèves quelles que soient leurs dif­fi­cul­tés (han­di­cap, mala­die, langue mater­nelle dif­fé­rente du fran­çais...). L'école doit élar­gir le champ des possibles. WISE 2013 : Six innovations éducatives primées et un Grand Prix. WISE c'est le World Innovation Summit for Education ou encore le Sommet mondial pour l'innovation en éducation qui se tient à Doha chaque année et ce depuis 2009 à l'initiative de la Fondation pour l'éducation, les sciences et le développement communautaire du Qatar.

Grand rassemblement international de l'éducation, WISE se présente comme un cadre de réflexion multisectoriel sur les problèmes et l'avenir de l'éducation. Chaque année, en plus du sommet, les meilleures initiatives d'innovation en éducation sont primées. C'est le cas en 2013 où six projets éducatifs de par le monde ont été distingués parmi plus de 5000 candidatures. Prime à l'accessibilité Les projets 2013 sont localisés en Ouganda, au Canada, en Nouvelle Zélande, en Arabie Saoudite, au Maroc et en Irlande. Une diversité de pays et de continents engagés qui témoigne du fait que l'innovation éducative reste une préoccupation de notre époque et qui transcende les frontières. ALISON. Vaufrey, Christine. L'innovation pédagogique en 10 points. Journée de l'innovation 2014 - Accueil  Finlande : les inspections des enseignants n’existent pas.